Le plus grand choix de bricolage

Conseils live avec nos experts brico

Zoom sur les pieds de meuble, les roues et roulettes de meuble

Guide écrit par :
Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme

Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme

282 guides

En fonction du meuble et de son usage, les pieds et roulettes se choisissent avec rigueur, car la gamme est large : pieds de table en alu design, pieds de table en bois rustique, pieds de lit, roulettes en plastique mono ou multidirectionnelles, avec ou sans frein, roulettes de chariots, etc. Poids, matériau, modèle et taille : nos conseils !

Caractéristiques importantes

  • Forme
  • Taille
  • Matériau
  • Fixation

Caractéristiques des pieds de meuble

Que ce soit pour remplacer les pieds d’un meuble existant ou pour fabriquer un nouveau meuble de salle de bains sur mesure, un vaste choix de références est disponible sur le marché.

Les pieds de meuble se déclinent en différentes versions destinées à soutenir des tables, des chaises, des placards ou encore des lits. Pour choisir ces accessoires supportant le meuble, mais rehaussant également la décoration, différents points sont à prendre en considération.

Forme


Différentes formes de pieds de meuble sont disponibles :
  • cylindriques, idéal parfaits les foyers avec des enfants en bas âge ;
  • rectangulaires, modernes mais aux arêtes saillantes déconseillés pour les foyers avec enfants ;
  • boules, pour les meubles bas essentiellement (pieds de lit, pieds de commode, etc.) ;
  • en fuseau, sculptés, courbés, etc., pour les meubles dont les pieds sont un élément esthétique.

Taille et hauteur


Les pieds de meuble sont disponibles en différentes tailles. Ils doivent être
choisis en fonction des dimensions et du poids du meuble et des besoins de l’utilisateur.

Certains modèles sont
réglables en hauteur pour un meuble adapté aux goûts et besoins de chacun.

Matériaux

Les pieds de meuble sont réalisés avec différents matériaux selon les besoins en port de charge, en termes d’esthétique, etc. Ils peuvent être en  :
  • bois pour une touche d’élégance sapin, hêtre, bois exotique, etc.;
  • aluminium pour un design contemporain et une protection optimale contre l’oxydation ;
  • acier époxy pour allier robustesse, couleur et prix bon marché (attention, l’acier époxy rouille facilementune fois rayé) ;
  • acier nickel, simple à entretenir et plus robuste que l’acier époxy ;
  • inox, conseillé pour les meubles de jardin extérieur.

Caractéristiques des roulettes de meuble

Types de roulettes


En fonction de l’usage, les roulettes se déclinent en différents modèles :
  • roulettes fixes monodirectionnelles ;
  • roulettes pivotantes multidirectionnelles ;
  • roulettes avec frein pour immobilisation.

Revêtement des roues


Ce paramètre est à définir selon la nature du sol, les roues peuvent être avec :
  • un bandage en caoutchouc, pour un sol en parquet ;
  • un bandage en plastique ou en bois, pour la moquette ;
  • un bandage en nylon, pour un sol en ciment type dalle ;
  • un bandage en polyuréthane, pour un sol industriel ;
  • etc.

Fixation de la platine ou de la tige

Le système de fixation de la roulette est installé sur la chape, autre composant de la roulette avec la roue.

Ce système peut être à platine ou avec tige.

Fixation à platine


Fixation à platine adaptée aux charges lourdes et privilégiée dans la manutention.





Fixation à tige filetée


Fixation avec tige filetée, pour les chaises et meubles de bureau.

Taille des roulettes

La taille de la roulette doit être choisie en fonction du poids du meuble et du poids maximum supporté par la roulette.

Dans un souci esthétique, la taille des roulettes doit également être proportionnelle au meuble qu’elles supportent.
Avez-vous trouvé ce guide utile ? Oui
2 votes utiles
Guide écrit par :

Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme 282 guides écrits

Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme

A l’issue d’études dans le commerce, j’ai appris par opportunité la profession de charpentier. Noble mais dur métier, les hivers et la pluie m’ont incité à descendre des toits et à pousser les portes d’une quincaillerie où sans grande surprise, je me suis retrouvé quincaillier.

De vis en boulon, j’ai travaillé au fil des années dans tous les rayons de magasins de bricolage où j’ai eu le loisir d’apprendre l’utilité et le fonctionnement de tout ce qui s’y vendait. Entre deux magasins, je n’hésitais pas à travailler comme serrurier, couvreur, menuisier ou dans le secteur industriel.

Mon expérience terrain conjuguée à mes connaissances techniques me permet de jauger le vrai du faux dans le choix des outils et équipements. Préférant restituer un conseil désintéressé à l’écrit que me répéter du lundi au samedi dans un magasin, il était naturel que je me dirige vers le métier de rédacteur.

Les produits liés à ce guide

Connectez-vous pour réagir !

Nos bricoleurs en parlent