Le plus grand choix de bricolage

Conseils live avec nos experts brico

Ventilateur ou climatiseur : faut-il opter pour du vent ou du frais

Guide écrit par :
Pauline, Rédactrice, Essones

Pauline, Rédactrice, Essones

134 guides
Un climatiseur mobile baisse la température de votre logement et s’installe rapidement. Le rafraîchisseur d’air, proche parent de la clim, offre une sensation de bien-être pour pas cher. Le ventilateur, économique et bon marché, brasse l’air et crée un léger courant d’air qui rafraîchit et plus s’il est brumisateur.

Caractéristiques importantes

  • Installation
  • Confort
  • Budget

Prix

de 10,00 € à 700,00 €

Rappel du fonctionnement entre le climatiseur et le ventilateur

Le climatiseur a une action sur le renouvellement d’air, c’est-à-dire qu’il aspire de l’air chaud pour le remplacer par de l’air plus frais. Les climatiseurs split nécessitent un entretien annuel et les climatiseurs mobiles l’entretien des filtres et la vidange de la cassette lors de l’utilisation.

Le ventilateur, quant à lui, ne fait que brasser de l’air. L’air soufflé donne une sensation de fraîcheur sur la peau mais il n’a pas d’impact sur la température ambiante. Le ventilateur peut cumuler des fonctions et être brumisateur ou ionisateur. Du vrai bonheur les jours de canicule !

Ventilateur ou climatiseur : une question de région et de confort


L’achat d’un ventilateur ou d’un climatiseur (monobloc, rafraîchisseur d’air, ou split) dépend souvent de la région habitée. Si en Ile-de-France, les fortes chaleurs sont rares et concentrées sur deux mois d’été, elles sont beaucoup plus fréquentes dans le sud de la France et dans les départements d’Outre-Mer soumis à un autre climat.

L’investissement dans un système de climatisation peut donc être plus rentable en fonction du nombre de jours d’utilisation à l’année. Le confort apporté par un climatiseur est aussi non négligeable. Les personnes craignant la chaleur préféreront le climatiseur et pourront bénéficier de la température souhaitée tout au long de l’année dans l’habitat.

Notez qu’il existe désormais des rafraîchisseurs d’air à prix accessible.



Les PAC air-air réversibles (pompe à chaleur air-air) permettent de combiner  et climatisation. Pensez-y si vous êtes amené à refaire le chauffage de la maison et que vous vivez dans une région aux étés chauds chauffage !

Simple ventilation ou climatisation : une question de préférence


Le climatiseur mobile est en moyenne davantage bruyant que le ventilateur
avec un seuil minimum de 50 dB pour un maximum de 75 dB.

Le ventilateur, à sa vitesse la plus élevée, ne dépasse rarement les 65 dB - sans compter les brasseurs d’air professionnels qui poussent la chanson jusqu’à 75 dB !

Si vous faites partie des personnes incommodées par le bruit, cette caractéristique en fait un critère numéro 1.

La présence d’un « mode silencieux » sur les climatiseurs est un plus cependant, la seule et unique caractéristique à considérer est le nombre de décibels ! L’emploi des mots étant subjectif.



Certaines personnes sont sensibles au rhume, à l’assèchement des muqueuses et n’aiment pas l’action de la climatisation jugée trop agressive. Dans ce cas, l’action d’un ventilateur, sur table ou  sur pied, sera plus douce et la sensation de choc thermique épargnée.

Qui fonctionne le plus rapidement entre le climatiseur et le ventilateur ?


En général, les fabricants recommandent d’attendre 24 heures suivant l’achat pour utiliser son climatiseur car il est nécessaire de laisser le liquide frigorigène se stabiliser avant la mise en marche. Consigne qui peut être des plus frustrantes si l’achat a lieu un jour de canicule !

Autre point, les climatiseurs mobiles ont besoin d’une ouverture comme une fenêtre pour pouvoir y passer le tuyau d’évacuation d’air chaud. Pour les climatisations fixes, des travaux sont obligatoires pour  fixer l’ensemble du dispositif.

Le rafraîchisseur d’air produit de l’air frais immédiatement mais l’action sur la température ambiante demande du temps et il ne permet de baisser la température que de quelques degrés et uniquement dans des pièces de petite surface. Point positif, ils n’ont pas de système d’évacuation !


À contrario, le ventilateur peut fonctionner dès sa sortie du carton. Zéro travaux à prévoir. Dès la mise en marche, il brasse de l’air ce qui permet de mieux supporter la chaleur dès lors qu’il est bien orienté.

Qui de la clim ou du ventilo consomme le plus d’électricité ?






C’est le climatiseur qui va être le plus gourmand en énergie. Les ventilateurs ont une faible consommation et à moins de les utiliser H24,  vous ne devriez pas voir augmenter votre facture d’électricité.

Le rafraîchisseur d’air est de faible consommation également et pour une petite pièce, il représente un très bon compromis.

Au moment de l’achat de votre climatiseur, optez pour une étiquette énergie A !

Précautions d’usage

Il convient de prendre les précautions d’usage pour rafraîchir son habitation :

  • aérez au petit matin et en fin de soirée pour renouveler l’air ;
  • fermez les volets quand le soleil donne sur les fenêtres ;
  • veillez à éteindre les appareils qui rejettent de la chaleur hors utilisation comme les ordinateurs ou les box Internet etc.
Plus qu’une question de budget, le choix entre ces deux dispositifs tient davantage aux préférences personnelles et à la fréquence d’utilisation. Après la lecture de cet article consacré au choix entre le climatiseur et le ventilateur, il nous reste à vous souhaiter bon vent !

En savoir plus :  

Avez-vous trouvé ce guide utile ? Oui
1 votes utiles
Guide écrit par :

Pauline, Rédactrice, Essones 134 guides écrits

Pauline, Rédactrice, Essones
Bricoleuse le week-end et éducateur canin du lundi au vendredi, j’aime apprendre, comprendre et faire comprendre à qui a deux jambes ou quatre pattes !  

Bricoleuse passionnée, j’ai grandi au doux son de la ponceuse et du marteau le week-end. Aussi manuelle que cérébrale (oui, c’est possible !), j’ai appris les rudiments du bricolage, de la déco et de la customisation de meubles par passion. L’esprit récup’ et DIY est un véritable mode de vie qui m’a permis d’apprendre comment utiliser nombre d’outils.

Éducateur canin comportementaliste de métier, amoureuse des chiens et des chats depuis toujours, je délivre à présent des conseils pour bien vivre avec nos compagnons à poils et mieux les comprendre. Mon objectif ? Bien orienter les propriétaires d’animaux dans leur équipement et dans leurs activités avec leurs poilus !

Les présentations faites, je ferai de mon mieux pour vous aiguiller dans vos choix !

Les produits liés à ce guide

Connectez-vous pour réagir !

Nos bricoleurs en parlent