Le plus grand choix de bricolage

Conseils live avec nos experts brico

Tronçonneuse ou élagueuse : que choisir

Guide écrit par :
Albert, Responsable de service jardinage, Isère

Albert, Responsable de service jardinage, Isère

90 guides
Une tronçonneuse est utilisée pour l’abattage d’arbres, la coupe de branches ou de bois de grosse section sans besoin d’extrême précision. L’élagueuse s’emploie pour l’élagage des arbres et reste plus maniable et légère et moins puissante. Sur perche, l’élagueuse permet la taille des arbres depuis le sol.

Caractéristiques importantes

  • Longueur de guide
  • Puissance moteur
  • Type de travaux
  • Maniabilité

Principales différences entre tronçonneuses et élagueuses

Le principe de fonctionnement et les caractéristiques techniques d’une tronçonneuse et d’une élagueuse sont globalement les mêmes. Néanmoins, la longueur du guide, la puissance et les utilisations constituent les paramètres qui font la différence.

Sans entrer dans les détails, qu’il s’agisse d’une élagueuse ou d’une tronçonneuse, le principe de fonctionnement  reste le même : le moteur fait tourner une chaîne munie de dents de coupe, à l’aide d’un pignon et d’un guide de chaîne, permettant ainsi de couper branches et troncs d’arbres.


Tronçonneuse

La tronçonneuse est conçue pour des travaux de sylviculture, de bûcheronnage, autrement dit, elle est destinée aux travaux essentiellement d’abattage d’arbres. Elle est aussi utilisé pour faire du bois de chauffage. Pour assurer une telle utilisation, elle dispose d’une grande puissance et, qui dit grande puissance, dit grand diamètre de coupe, donc, un guide long.


Elagueuse

L’élagueuse assure des coupes plus modestes sur branches ou  arbustes. Comme son nom l’indique, elle est utilisée pour élaguer les arbres.  Il existe des modèles d’élagueuses très robustes, assurant parfaitement une cadence de travail très intense. Moins puissante qu’une tronçonneuse, son diamètre de coupe est lui aussi inférieur, la longueur du guide de chaîne étant moindre. L’élagueuse sur perche est un peu l’évolution motorisé de l’échenilloir ou du coupe-branche sur perche.

Caractéristiques techniques de l’élagueuse

Comme leur nom l’indique, les élagueuses sont conçues pour des travaux de petit élagage. L’encombrement des élagueuses est faible, tout comme leur poids. Elles disposent, en règle générale, d’une ergonomie permettant une prise en main facile et offrent une grande maniabilité ; voici leurs principales caractéristiques :
  • le poids, compris entre 2,5 et 5 kg, les élagueuses son très maniables, méfiez-vous tout de même des risques propres à l’utilisation de ce type de machine ;
  • la puissance, comprise entre 0,8 et 1,9 kW ;
  • la cylindrée, entre 22 et 35 cm3 ;
  • la longueur du guide, entre 25 et 35 cm ;
  • la motorisation, thermique (à mélange essence/huile), électrique ou à batterie.



Les perches élagueuses et les élagueuses sur perche

Disposant de la même longueur de guide et d’une puissance équivalente aux élagueuses, ces machines offrent l’avantage de permettent la coupe de branches à partir du sol grâce à un dispositif ingénieux : la perche.

Celle-ci peut être fixe ou télescopique, certains modèles peuvent mesurer jusqu’à 4 mètres de longueur. Le guide de chaîne est, lui aussi, fixe ou orientable, c’est-à-dire on peut, sur certains modèles, l’incliner, ce qui facilite encore davantage la réalisation des petits élagages.

Il existe de nombreux modèles disposant de motorisations thermiques, électriques ou à batterie. Côté puissance et autonomie, privilégiez les élagueuses thermiques ; les élagueuses électriques sont davantage prévues pour des utilisations domestiques.

Bon à savoir, les perches élagueuses ont le moteur à la base de la machine alors qu’inversement les élagueuses sur perche l’ont en bout de perche, ce qui les rend plus lourdes à manier.


Caractéristiques techniques de la tronçonneuse

Les tronçonneuses sont conçues pour des coupes de bois d’un diamètre plus important que celui permis aux élagueuses. Celui-ci correspond à la longueur du guide. Une tronçonneuse dispose d’un guide d’au moins 35 cm pouvant aller jusqu’à 70 cm, voire bien plus (jusqu’à 120 cm) pour des modèles réservés aux sylviculteurs ou bûcherons.

Côté performances, la tronçonneuse est un cran, voire très largement au-dessus de l’élagueuse. En effet, sa puissance est comprise entre 1,8 kW et 6 kW, et elle dispose d’une cylindrée allant de 35 cm3 à 125 cm3. Pour les modèles les plus puissants, une certaine expérience est nécessaire d’autant plus que, avec ces machines, on s’attaque à des arbres imposants et présentant des risques qui doivent être parfaitement connus et maîtrisés.

Pour ce qui est de la motorisation, elle est majoritairement thermique, car elle permet de développer la puissance nécessaire à la réalisation de gros travaux d’abattage, avec une autonomie largement supérieure et l’avantage de pouvoir être emportée partout.

Bien entendu, il existe, des tronçonneuses électriques mais leur utilisation est limitée aux travaux domestiques, dans des jardins disposant d’une prise électrique pas trop éloignée.

Et les tronçonneuses à batterie ? Côté puissance et autonomie, malgré des progrès en la matière, il reste du chemin à faire et on est encore loin des modèles thermiques !
Avez-vous trouvé ce guide utile ? Oui
1 votes utiles
Guide écrit par :

Albert, Responsable de service jardinage, Isère 90 guides écrits

Albert, Responsable de service jardinage, Isère
Depuis plusieurs années, je dirige un service de jardinage  auprès  d’une clientèle de particuliers et d’entreprises. J’encadre une équipe de jardiniers et assure  la création et l’entretien des espaces verts. D’autre part, j’apporte mon expertise à mes clients en termes  d’entretien et d’amélioration de leurs jardins.

En effet, de formation commerciale et ayant exercé des fonctions dans l’hôtellerie en début de carrière, je me suis orienté vers l’aménagement paysager au sein d’une collectivité territoriale où j’ai acquis de solides compétences techniques par des formations en interne et par le suivi d’importants chantiers dans une commune en pleine mutation.

Sur le plan personnel, je suis tout aussi tournée vers l’art du jardinage. Avec mon épouse, j’ai créé notre jardin de A à Z et je l’entretiens avec soin, tout comme le potager !  Et pour ce qui est du bricolage ; il n’est pas en reste ! Eh oui, jardiner,  c’est aussi bricoler : pergola, cabane, dallage, clôture, et j’en passe... Il y a toujours à faire dans un jardin !  

Après avoir bien travaillé, mon épouse et moi sommes fiers du résultat obtenu et ravis de pouvoir profiter pleinement d’un environnement convivial et chaleureux!  Alors, vous donner des conseils et vous aider dans vos choix pour l’outillage, l’entretien  ou l’amélioration de votre jardin, rien de plus simple !

Les produits liés à ce guide