Tout savoir sur la climatisation

Tout savoir sur la climatisation

Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne

Guide écrit par:

Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne

278 guides

Aussi agréable en été qu’en hiver pour les modèles réversibles, la climatisation fait souffler un vent de fraîcheur, ou de chaleur, dans nos intérieurs. Mais comment fonctionne-t-elle ? Quel type de climatiseur privilégier et pour quelle puissance et performances ? Comment faut-il l’installer ? On vous dit tout !

Caractéristiques importantes

  • Type de climatiseur
  • Type de climatisation
  • La puissance frigorifique
  • Performances énergétiques
  • Critères qualitatifs
  • Installation et entretien
Voir les climatiseurs mobiles

L’essentiel de la climatisation


Tout savoir sur la climatisation

À l’image d’un réfrigérateur, la climatisation fonctionne en utilisant un fluide frigorigène pour prélever la chaleur de l’air intérieur et l’évacuer vers l’extérieur. Si vous optez pour une climatisation réversible, l’appareil pourra, en mode chauffe, prélever cette fois la chaleur extérieure pour la restituer à l’intérieur du logement.

Vous aurez le choix entre un climatiseur monobloc, moins onéreux mais moins puissant et plus bruyant, et un climatiseursplit plus puissant et capable de refroidir plusieurs pièces, mais aussi plus cher.

Plusieurs critères sont ensuite à prendre en compte, de la puissance frigorifique qui doit être adaptée à vos besoins, aux performances énergétiques pour que votre climatisation soit la moins énergivore possible. Sans oublier le niveau de bruit ou encore les différents traitements de l’air.

Il vous faudra également tenir compte des contraintes d’installation de ou des unités intérieures et éventuellement extérieures, ainsi que des contraintes d’entretien.

Les différents types de climatiseurs

Il existe deux grands types de climatiseurs : le climatiseur monobloc et le climatiseur split.

Le climatiseur monobloc


Le climatiseur monobloc

Le climatiseur monobloc est, comme son nom l’indique, composé d’un seul élément qui contient l’ensemble du circuit frigorifique. Il se place dans la pièce où l’on souhaite capter la chaleur, qui est ensuite rejetée vers l’extérieur via une gaine flexible. Cette gaine se glisse dans une bouche d’évacuation ou à défaut l’entrebâillement d’une porte ou d’une fenêtre.

Conçu pour les petites pièces (moins de 30 m2), le climatiseur monobloc est peu cher à l’achat et facile à installer. Mais il est aussi relativement bruyant et incapable de refroidir de grands volumes.

Le climatiseur split


Le climatiseur split

Le climatiseur split se compose de deux unités : une unité intérieure qui prend le plus souvent la forme d’un bloc ou d’une cassette murale, et une unité extérieure, toutes deux étant reliées par des gaines de faible diamètre.

Multi-split, le climatiseur comporte plusieurs unités intérieures pour climatiser un très grand volume ou plusieurs pièces.

Plus discret et moins bruyant qu’un modèle monobloc, un climatiseur split est aussi plus puissant, mais plus onéreux.

La climatisation réversible


alt

Le climatiseur réversible fonctionne de la même façon qu’un climatiseur « classique », mais peut inverser son cycle frigorifique pour produire non plus de l’air froid mais de l’air chaud.

Tout comme une pompe à chaleur air/air, il prélève alors les calories présentes dans l’air extérieur pour les restituer à l’intérieur de la ou des pièces. Du fait de sa plus grande complexité, il doit être installé par un professionnel.

Voir le catalogue ManoMano
Climatiseur split

La climatisation fixe ou mobile

La climatisation fixe


La climatisation fixe

Fixe, le climatiseur reste à demeure dans la même pièce, évitant toute manipulation. Dans le cas d’un climatiseur split gainable, les gaines peuvent alors être cachées dans une cloison ou un faux plafond pour une discrétion totale.

La climatisation mobile


alt

Climatiseur monobloc et climatiseur split peuvent tous les deux être mobiles. Dans le premier cas, seule l’unité intérieure, montée sur roulettes, peut être déplacée. Dans le second, les deux unités, reliées par une gaine souple et déconnectable, sont mobiles. Un climatiseur split reste cependant difficile à déplacer.

Les critères de choix d’une climatisation

Entre puissance frigorifique, coefficient de performance, niveau sonore ou taux déshumidification, les critères de choix sont nombreux et importants.

Puissance frigorifique adaptée au volume à rafraîchir 

La puissance frigorifique d’un climatiseur se calcule en BTU (British Thermal Unit) et s’exprime en watts, sachant que 1 W = 3,414 BTU. De cette puissance frigorifique dépend la capacité d’un climatiseur à rafraîchir un volume donné.

Si cette puissance est sous-dimensionnée, le climatiseur devra être utilisé plus longtemps pour une performance réduite. À l’inverse, si surdimensionné, le climatiseur consomme inutilement plus d’énergie.

Pour calculer la puissance dont vous avez besoin, mieux vaut faire établir un bilan thermique qui prendra en compte toutes les données, dont le volume de la pièce, mais aussi les matériaux des ouvertures, l’ensoleillement, l’isolation thermique, le nombre d’occupants, etc.

Si vous souhaitez déterminer seul la puissance nécessaire, sachez qu’une puissance minimum de 100 W par m2 ou 50 W par m3 s’impose. Pour une pièce de 20 m2 avec une hauteur sous plafond de 2,5 m, la puissance minimum conseillée sera donc de 2500 watts (20 x 2,5 x 50).

Les indicateurs de performance énergétique


Les indicateurs de performance énergétique

Plusieurs indicateurs de performance sont à prendre en compte :

  • Le EER (energy efficiency rating) est le rapport entre la puissance électrique consommée et la puissance frigorifique restituée. Plus le EER est élevé, moins le climatiseur consomme d’électricité pour climatiser la pièce.
  • Le COP (coefficient de performance) est le rapport entre la puissance électrique consommée et la puissance thermique restituée, dans le cas d’une climatisation réversible. Plus le COP est élevé, moins le climatiseur consomme d’électricité pour chauffer la pièce.
  • Le label énergétique classe quant à lui les climatiseurs en 7 classes, de A à G, (ou de A+++ à D), A (ou A+++) étant réservé aux modèles les moins énergivores et G ou D aux plus gourmands en énergie.

Le niveau sonore

Exprimé en dB (décibels), le bruit émis par le climatiseur est un autre critère à prendre en compte, sachant que :

  • Le climatiseur monobloc est le plus bruyant, avec un niveau sonore compris entre 50 et 70 dB. Ce qui peut être dérangeant, particulièrement la nuit, puisque 70 dB correspondent au niveau sonore d’une rue à gros trafic.
  • Avec le climatiseur split, l’unité contenant le compresseur est placé à l’extérieur. Ajoutez à cela un niveau sonore compris entre 45 et 55 dB et vous comprendrez pourquoi c’est le moins bruyant de tous, même s’il peut cependant déranger le voisinage.

Pour vous garantir des nuits paisibles, optez pour un modèle doté de l’option silence, également nommée silent ou sleep. En réduisant progressivement la puissance de l’appareil, elle en fait de même pour le bruit qui descend en dessous des 20 dB, soit le bruit d’une conversation à voix basse.

Le traitement de l’air


Le traitement de l’air

La climatisation ne se contente pas de refroidir l’air :

  • Les climatiseurs agissent de la même manière qu’un déshumidificateur, selon un taux qui varie en fonction des modèles. Exprimé en litres par jour (l/j), plus ce taux est important, mieux l’appareil remplira cette fonction.
  • Certains modèles sont équipés de filtres à air pour éliminer les odeurs (filtre à charbon actif) et les bactéries et poussières (filtre électrostatique).
  • Le mode ventilation permet d’utiliser le climatiseur en simple ventilateur, sans refroidissement.
  • Le mode ionisateur utilise quant à lui les ions négatifs afin de purifier l’air ambiant.

La télécommande

La télécommande est une option bien pratique pour contrôler le climatiseur à distance sans avoir à vous déplacer.

Voir le catalogue ManoMano
Climatiseur

L’installation et l’entretien d’une climatisation


L’installation et l’entretien d’une climatisation

Pour installer une climatisation correctement, la ou les unités intérieures et éventuellement l’unité extérieure doivent être bien positionnées pour vous offrir un confort optimal.

Le climatiseur ne doit pas souffler l’air froid directement sur vous. Le ou les unités intérieures split murales sont à fixer le plus haut possible, sans que la circulation de l’air ne soit entravée. Mais elles doivent cependant rester suffisamment accessibles pour faciliter l’entretien.

Bien choisir l’emplacement de l’unité extérieure


Bien choisir l’emplacement de l’unité extérieure

L’unité extérieur doit être placée à l’air libre (et non dans une cabane ou un abri), mais protégée du soleil et des vents dominants. En raison du bruit, évitez de l’installer trop près des chambres ou dirigée vers vos voisins.

L’entretien d’une climatisation


L’entretien d’une climatisation

Un entretien régulier, tant de la ou des unités intérieures qu’éventuellement de l’unité extérieure, est indispensable au bon fonctionnement de la climatisation. Les filtres à air doivent être régulièrement nettoyés, le ventilateur dépoussiéré et la cassette récupératrice d’eau vidée.

Voir les climatiseurs mobiles

Guide écrit par:

Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne, 278 guides

Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne

Après avoir travaillé au service de presse de France 2 et de la Cinq, j’ai choisi de laisser parler ma plume en m’orientant vers le journalisme et l’édition. Aussi éclectique dans mes goûts que dans mes écrits, passionnée de décoration et de bricolage comme d’histoire et de sciences, j’écris depuis plus de vingt ans sur ces thématiques. À mon actif : des ouvrages didactiques, romans et nouvelles, et de très nombreux articles brico déco regorgeant de conseils et d’astuces, expérimentés dans la vieille maison que je rénove peu à peu.

Les produits liés à ce guide