Thermomètre de jardin : comment choisir

Thermomètre de jardin  : comment choisir
Chapitres :
Guide écrit par :
Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme

Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme

291 guides
Pour connaitre les températures mini et maxi et assurer un suivi météo au jardin, le thermomètre est indispensable. Avec affichage des températures intérieur et extérieur, à lecture directe ou indirecte, intégrant ou non une station météo :  thermomètres en bois et en fer forgé indiquent les degrés Celsius °C.

Caractéristiques importantes

  • A minima
  • A maxima
  • A lecture directe
  • A lecture déportée

Les types de thermomètres de jardin

Les thermomètres de jardin, comme les pluviomètres (mesure des précipitations) et les stations météos (pression atmosphérique, thermomètre etc.), renseignent des données climatologiques en vue d'analyser et de prévoir le temps. Les thermomètres se déclinent en différentes versions regroupées en quatre grandes catégories.

Les thermomètres à minima


Ces dispositifs correspondent à des thermomètres à lecture directe constitués d’un composé de toluène qui déplace le curseur grâce à un phénomène de dilatation causé par une baisse de température. Lorsque celle-ci remonte, le toluène se contracte et laisse le curseur à la position dans laquelle il a été déplacé sous l’effet du froid. Pour connaître la valeur de la température minimale, il suffit de lire la position du curseur sur une échelle graduée.

Les thermomètres à maxima

Ces dispositifs désignent des thermomètres classiques à lecture directe équipés d’un réservoir de liquide thermosensible pourvu d’une sorte de clapet anti-retour. Sous l’effet de la chaleur, le liquide se dilate. Toutefois, une fois que la température redescend, il ne peut plus revenir dans le réservoir. Pour connaitre la température maximale de la période, il suffit d’observer le niveau atteint par le liquide sur l’échelle graduée.

Les thermomètres classiques à lecture directe


Ces thermomètres sont constitués d’un liquide particulièrement thermosensible se dilatant et se contractant en fonction de la température. La température est indiquée par le niveau du liquide sur l’échelle graduée.

Les thermomètres à lecture déportée


Ces thermomètres fonctionnent avec un système électronique conçu avec des capteurs de température destinés à transmettre les données par radio ou par fil à une centrale ou à une station météo. Ce type de thermomètre dispose d’un écran affichant la température, et mémorise la température maximale et minimale.

Matériaux et styles de thermomètre


Les thermomètres contribuant à la décoration du jardin, ils se présentent sous différentes formes et matériaux :
  • en fer laqué pour un style classique voire moderne selon la forme et les couleurs ;
  • en acier époxy ou en aluminium ;
  • en fonte pour un côté rétro ;
  • en bois peint de forme simple ou élaborée ;
  • en plastique et en forme de petite maison, d’animaux, etc.

Les critères de choix d’un thermomètre de jardin


Différents critères sont à prendre en compte avant d’acheter un thermomètre de jardin.
  • Précision : misez sur un thermomètre capable d’indiquer le minimum de température enregistré.
  • Installation : les thermomètres de jardin peuvent être à poser, à accrocher sur un pied support, à planter ou à fixer à l’aide d’une ventouse.
  • Fonctionnalités météorologiques : pour optimiser leur utilisation, certains thermomètres proposent diverses fonctionnalités comme un pluviomètre, un hygromètre ou encore une girouette ou un affichage des températures intérieur et extérieur.
  • Affichage : la plupart des thermomètres à lecture directe offre l’affichage de la température en degrés Celsius °C et Fahrenheit °F.

Guide écrit par :

Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme 291 guides écrits

Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme
A l’issue d’études dans le commerce, j’ai appris par opportunité la profession de charpentier. Noble mais dur métier, les hivers et la pluie m’ont incité à descendre des toits et à pousser les portes d’une quincaillerie où sans grande surprise, je me suis retrouvé quincaillier.


De vis en boulon, j’ai travaillé au fil des années dans tous les rayons de magasins de bricolage où j’ai eu le loisir d’apprendre l’utilité et le fonctionnement de tout ce qui s’y vendait. Entre deux magasins, je n’hésitais pas à travailler comme serrurier, couvreur, menuisier ou dans le secteur industriel.

Mon expérience terrain conjuguée à mes connaissances techniques me permet de jauger le vrai du faux dans le choix des outils et équipements. Préférant restituer un conseil désintéressé à l’écrit que me répéter du lundi au samedi dans un magasin, il était naturel que je me dirige vers le métier de rédacteur.

Les produits liés à ce guide