Support TV : comment choisir

Support TV : comment choisir

Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme

Guide écrit par:

Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme

316 guides

Pour accrocher un téléviseur au mur, le support TV est indispensable. Fixe, inclinable, pivotant, de différentes tailles et types, les supports pour écrans plats permettent de regarder la télé confortablement. Installés avec des chevilles au mur, les supports de téléviseurs se posent facilement.

Caractéristiques importantes

  • Points clés
  • Types de support TV
  • Caractéristiques
  • Type de mur
Voir les supports TV

Les 3 points clés pour bien choisir son support TV


1. Déterminer le poids du téléviseur et le matériau du mur pour définir la fixation du support TV.

2. Estimer les besoins d’orientation du téléviseur et choisir un support fixe, pivotant et/ou inclinable selon les besoins.

3. Considérer les dimensions du téléviseur pour y adapter le support.

Les différents types de supports TV

Le support TV fixe


Modèle le plus simple et le plus économique, ce dispositif est facile à installer. À l’arrière, il est équipé d’une plaque permettant de le fixer au mur et de crochets à fixer sur la télévision. Ce support TV est apprécié pour son faible encombrement. Bien choisir l’emplacement est primordial car l’écran est ensuite orienté dans une seule et unique direction.

Le support TV avec rail


S’apparentant à une large grille recevant l’écran plat et se fixant au mur, ce support TV réduit considérablement l’espace entre l’écran et le mur. Occupant une surface importante sur le mur, ce support permet le plus souvent une utilisation sur placoplâtre. Selon la configuration, le support peut être inclinable ou non.

Le support TV pivotant et inclinable


Ce support TV permet d’incliner et de pivoter la télévision suivant l’angle de vision recherché grâce à un bras articulé. Sa plaque de fixation murale est de surface variable et la longueur du bras plus ou moins grande. Ce type de support répond à toutes les configurations.

Voir le catalogue ManoMano
Support TV

Support TV : les principales caractéristiques


Pour choisir le support qui vous convient, vérifiez :

  • la compatibilité entre le support et l’écran en vous basant sur la mesure VESA indiquant la distance verticale et horizontale entre les quatre trous situés à l’arrière de l’écran .
  • la taille exprimée en pouces ou en cm, la taille de l’écrandoit être adaptée aux dimensions du support ;
  • le poids de la TV car le support choisi doit être capable de soutenir le poids de l’écran ;
  • la distance entre le mur et l’écran pour éviter les encombrements inutiles.

Certains supports TV proposent des étagères pour pouvoir y poser un terminal de réception type adaptateur TNT, décodeur chaîne privée etc. Leur structure permet d’attacher facilement la connectique (câble coaxial, câble satellite) qui relie le téléviseur aux équipements de réception (antenne ou parabole).

Voir le catalogue ManoMano
Câble coaxial

Le choix du support TV selon le type de mur


Le facteur déterminant est la surface de la plaque de fixation murale du support TV conjuguée au poids du téléviseur.

Les matériaux creux tels la brique ou le placoplâtre doivent recevoir des supports TV avec des plaques de grande surface pour espacer les points de chevillage sans quoi le matériau peut être détérioré (poids maximum de 30 kg pour le placoplâtre avec espacement de 40 cm minimum).

Les matériaux pleins ne disposent d’aucune contrainte, ils peuvent recevoir tout type de support TV.

Quel que soit le matériau, il est impératif de bien choisir les chevilles (cheville Molly, scellement chimique, cheville matériauxpleins) et de considérer l’emplacement du support et le poids du téléviseur. L’installation en elle-même est simple et consiste à percer le mur selon les différents points prévus avec une perceuse et un foret adapté au matériau.

Voir le catalogue ManoMano
Cheville matériaux pleins
Voir les supports TV

Guide écrit par:

Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme, 316 guides

Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme

A l’issue d’études dans le commerce, j’ai appris par opportunité la profession de charpentier. Noble mais dur métier, les hivers et la pluie m’ont incité à descendre des toits et à pousser les portes d’une quincaillerie où sans grande surprise, je me suis retrouvé quincaillier. De vis en boulon, j’ai travaillé au fil des années dans tous les rayons de magasins de bricolage où j’ai eu le loisir d’apprendre l’utilité et le fonctionnement de tout ce qui s’y vendait. Entre deux magasins, je n’hésitais pas à travailler comme serrurier, couvreur, menuisier ou dans le secteur industriel. Mon expérience terrain conjuguée à mes connaissances techniques me permet de jauger le vrai du faux dans le choix des outils et équipements. Préférant restituer un conseil désintéressé à l’écrit que me répéter du lundi au samedi dans un magasin, il était naturel que je me dirige vers le métier de rédacteur.

Les produits liés à ce guide