"Soleil de juillet donne la fortune."

"Soleil de juillet donne la fortune."

Sébastien, Rédacteur en chef

Guide écrit par:

Sébastien, Rédacteur en chef

350 guides

Synonyme de grillades, de piscine, mais aussi de travaux de rénovation et de récolte au jardin, le mois de juillet est un concentré de chaleurs, de fêtes, de farniente et de grosses sueurs. Avec les feux d’artifice du 14 et les départs en vacances, il fait partie des mois préférés des français.

Caractéristiques importantes

  • Les récoltes du jardin
  • L’entretien des piscines
  • La rénovation de la cuisine
  • Les départs en vacances
  • Les équipements de protection individuelle
Voir les kits outils du jardinier !

Et le jardinier est rouge comme une tomate


Et le jardinier est rouge comme une tomate

A l'instar du mois de juin, le jardinier ne chôme pas en juillet. Les semis en place sont encore possibles, seulement, plantez de préférence par temps couvert et évitez absolument de planter en  période de canicule. Vous pouvez semer les poireaux, les épinards, les choux d'hiver ainsi que toutes les salades. Avant le 15 juillet et en climat frais, les derniers haricots verts peuvent être semés. Vous pouvez également éclaircir les plantes en surnombre, attacher les tomates sur leur tuteur,  tailler les légumes-fruits et les arbustes et rosiers non remontants après la floraison. Surveillez l’apparition des doryphores et arrosez de préférence le soir pour réduire le phénomène d’évaporation, l’installation d’un arrosage goutte à goutte est vivement conseillé. Le verger mérite également quelques attentions. Les framboisiers non remontants peuvent être taillés à ras du sol après la récolte, et la taille en vert sur les arbres fruitiers peut être pratiquée. Procédez à l'éclaircissage des pommes et des poires en supprimant les fruits en surnombre, et surveillez la vigne, notamment l’apparition du mildiou et de l’oïdium. Puis multipliez les fleurs vivaces, bouturez les hortensias, et plantez les bulbes à floraison automnale comme les sternbergias, crocus d'automne, colchiques… pour un tapis floral coloré et parfumé.

Arroser sans gaspiller, l'eau est une ressource précieuse 


Arroser sans gaspiller 

Chaque année, les restrictions d’eau ne tardent pas à s’imposer dans certaines régions du territoire. Au 30 juillet 2020, 67 départements étaient amenés à prendre des mesures de limitation et/ou de suspension des usages de l'eau. Pour nous, consommateurs, le niveau des nappes phréatiques ne doit pas être l’unique signal d’alerte, et attendre que le département du lieu d’habitation soit concerné par une restriction d’eau pour limiter ses usages de l’eau n’est pas le geste le plus écologique qui soit. De manière générale, nous devons apprendre à réduire notre consommation d’eau par des bonnes pratiques telles arroser plutôt tard le soir, préférer l’arrosage goutte à goutte et l’irrigation à l’arrosage de surface, aérer la terre du potager, pailler les végétaux, récupérer l’eau de pluie…  C’est bon pour la planète, pour le porte-monnaie, pour les végétaux, alors pourquoi s’en priver ? 

Vivre dehors le temps de l’été 


Vivre dehors le temps de l’été 

Les propriétaires de cour, de terrasse, de patio et de jardin sont les privilégiés de la saison. Selon l’espace disponible, tout est envisageable, du simple coin salon de jardin avec parasol, à la terrasse XXL avec cuisine extérieur, pergola bioclimatique et canapé de jardin. Aussi, l’ombrage n’est pas à négliger car le soleil de juillet cogne fort. Store banne, tonnelle, voile d’ombrage… il y en a pour tous les goûts et porte-monnaie. Côté idée, pourquoi ne pas créer une annexe avec un abri de jardin ? une chambre d’amis façon nuit insolite ? ou juste une pièce d’été indépendante et chaleureuse ? Projet abordable et très accessible pour le bricoleur, un abri de jardin aménagé façon guinguette est la promesse de belles veillées sous le ciel d’été, et d’instants de paix à l’écart de l’animation parfois trop agitée de la maison. 

Surveiller la qualité de l'eau de la piscine


Analyser l'eau de piscine

L’eau verte d’une piscine est due à la prolifération de microalgues et peut avoir plusieurs causes qu’il convient de déterminer avant traitement : cycle de filtration trop court, forte hausse des températures, taux de chlore trop faible, pH trop élevé… Mais la présence d’algues n’est pas l’unique problème qui peut suspendre momentanément la baignade, tout propriétaire de piscine doit procéder à une analyse régulière de l’eau en prévention de tout déséquilibre chimique. Une surveillance assidue de l’eau conjuguée à une filtration optimale et un entretien régulier reste la meilleure solution pour avoir une eau cristalline tout au long de la saison estivale, et cela limite l’usage des produits chimiques. Aussi, et on le répète, sécuriser une piscine hors sol et autoportante est une obligation légale.

La cuisine sous les projecteurs


La cuisine sous les projecteurs

Beau temps oblige, l’aménagement et la rénovation de la cuisine compte parmi les chantiers les plus souvent réalisés en été. Va s’en dire qu’il est bien plus agréable de manger dehors en juillet-août le temps des travaux, qu’en automne ou en plein hiver… on a rarement vu une dinde de Noël au barbecue à Roubaix, et la Toussaint n’est pas vraiment une période de l’année que l’on assimile à un chaleureux repas de famille pris dans le salon de jardin. Côté cuisine, en métropole, le temps moyen et par jour passé à cuisiner est de 53 mn, et de 2 heures 22 à s’alimenter. L'îlot fait de plus en plus d'adeptes, et il est à côté de la cuisine en L l’aménagement le plus sollicité. En termes de budget, le billet d’entrée est bien évidemment fonction de la taille et du type de la cuisine, de la qualité du mobilier et des équipements, et de l’étendue de la rénovation. 

Les grosses chaleurs sont là


Les grosses chaleurs sont là

Les chaleurs estivales se confirment en juillet, et c’est parti jusqu’à fin août ! Dès le début de mois, le pays connaît une hausse significative des moyennes de températures, et souvent, ses premiers épisodes caniculaires. A titre de comparaison, le mois de juillet 2020 enregistrait une hausse de 0.9°C, et une intense vague de chaleur à la fin du mois. Pour se préserver de la chaleur, il convient alors de fermer fenêtres et volets en journée, et d’aérer la nuit. L’apport d’un ventilateur, d’un climatiseur voire d’un rafraichisseur d’air apporte un bien-être non négligeable, et fortement recommandé pour les personnes souffrant de la chaleur. 

Donner un coup de neuf à l’extérieur 


Donner un coup de neuf à l’extérieur 

Les extérieurs sont souvent délaissés et pourtant, ils donnent du cachet à nos chaumières. Entre le budget d’un ravalement de façade effectué par un professionnel, et celui d’une rénovation effectuée avec une peinture façade pliolite, il y a une belle différence… L’un ne remplace pas l’autre, nous sommes d’accord, mais une façade rénovée donne un sacré coup de jeune à la maison, et si par la même occasion les volets ont droit à leurs coups de pinceau, c’est encore mieux. Seules contraintes à craindre pour la réalisation du chantier ? Un, le choix de la couleur. Vous devez obligatoirement consulter le PLU de votre commune, car vous n’avez pas le droit de peindre votre façade aux couleurs de votre équipe de rugby préférée. Deux, posséder un échafaudage, un grand escabeau, voire une échelle, et ne pas être sujet au vertige. Trois, avoir quelques jours devant soi, et quelques litres d’huile de coude.  

Un départ en vacances se prépare


Un départ en vacances se prépare

Départ en vacances rime souvent avec organisation de l’absence pour qui ne vit pas dans une chambre d’hôtel ou dispose d'un majordome privé. En premier lieu, la protection du logement doit être prise au sérieux, car la période estivale concentre 29 % des cambriolages soit quelque 175 000 vols à domicile. Secundo, si vous ne comptez pas dans votre entourage une âme charitable et dévouée pour prendre soin de vos plantes d’intérieur, vous devrez vous équiper d’un système d’arrosage autonome adapté. Idem si vous êtes jardinier, autant préparer directement les obsèques de vos légumes si vous comptez les priver d’eau pendant 3 semaines. Enfin, si vos animaux de compagnie ne vous accompagnent pas, vous pouvez bien évidemment en confier la garde à un proche, mais aussi à une pension animalière, ou encore vous équiper d’un distributeur de nourriture et d’eau, sous réserve d’un court séjour, de la surveillance d’un tiers, et que vos compagnons à quatre pattes aient accès librement à l’extérieur. 

Bricoler c’est bien, en sécurité, c’est mieux 


Bricoler c’est bien, en sécurité, c’est mieux 

Travailler avec des crocs ou des tongs n’a jamais été une bonne idée…  et même si l’on se dit qu’il n’est pas nécessaire de porter des lunettes pour découper une planche à la circulaire ou à la scie sauteuse, c’est une erreur. Et ce n’est pas les 300 000 personnes qui se retrouvent aux Urgences chaque année suite à un accident de bricolage qui diront le contraire. Avec 65 % des français qui bricolent, le bricolage, incluant le jardinage, est la 2ème cause d’accident domestique en France. Accidents de la main, blessures aux pieds, chutes… partez du constat que tout ce qui coupe et aplati est potentiellement dangereux, et que la chute de hauteur peut vous être fatale. En deux mots : “Protégez-vous !”. Et vous ne terminerez pas votre dimanche aux Urgences.

Les insectes sont nos amis  


Poser une moustiquaire

Certes, ce n’est pas agréable d’avoir une guêpe ou une abeille qui nous tourne autour lors d’un barbecue, d’avoir une colonie de fourmis à proximité de la maison, ou de se faire piquer par un moustique… mais ces insectes sont nécessaires à l’écosystème, que ce soit pour la pollinisation, pour aérer les sols ou pour servir de casse-croûte à plus costaud qu’eux. Sans faire de catastrophisme, près de 80 % des insectes auraient disparu en Europe ces trente dernières années. Et les impacts sur la biodiversité sont réels, et auront à terme des conséquences catastrophiques pour la planète et la survie de l’humanité.  Alors non, l’hécatombe n’est pas due à la main leste et habile de Madame Tartempion, qui armée d’une tapette renvoie au néant la moindre mouche posée sur la table de cuisine... Mais toute action qui vise à détruire des insectes plutôt qu'à les éloigner participe au déclin de l’entomofaune et est donc, par conséquent, à proscrire. Utilisez des répulsifs plutôt que des biocides, des moustiquaires plutôt que des rubans à mouches, évitez les gestes brusques et les mouvements désordonnés si une guêpe ou une abeille vous tourne autour, et si vous avez la furieuse envie d’aplatir un insecte, faites-vous plaisir avec les frelons asiatiques, ce sont des nuisibles et des prédateurs pour les abeilles. Quant à nos compagnons à poils, surveillez leur pelage car les tiques pullulent en cette saison.

Voir les kits outils du jardinier !

Guide écrit par:

Sébastien, Rédacteur en chef, 350 guides

Sébastien, Rédacteur en chef

A l’issue d’études dans le commerce, j’ai appris par opportunité la profession de charpentier. Noble mais dur métier, les hivers et la pluie m’ont incité à descendre des toits et à pousser les portes d’une quincaillerie où sans grande surprise, je me suis retrouvé quincaillier. Le métier m’a plu et au fil des années, j’ai accumulé les expériences dans plusieurs Grandes Surfaces de Bricolage. Entre deux magasins, je poursuivais mon apprentissage et travaillais en serrurerie, couverture, imprimerie ou dans le secteur industriel pour des sociétés de traitement de surface, de fabrication de vases d’expansion... L’envie de transmettre m’a ensuite conduit à me former au métier d'enseignant de Français Langue Étrangère, puis j’ai commencé d’écrire des articles de voyage, puis de bricolage pour monEchelle.fr. Aujourd’hui Rédacteur en chef de la section Conseil technique de ManoMano, j’ai le plaisir de travailler avec une communauté de vrais experts dont un jardinier hors pairs, un soudeur émérite, un plombier passionné et encore beaucoup d’autres. Restituer un conseil impartial est ce que nous faisons de mieux, et ce que nous continuerons de faire pour vous.