Sèche main   : comment choisir

Sèche main : comment choisir

Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme

Guide écrit par:

Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme

316 guides

Plus écologiques et hygiéniques que les serviettes en papier ou tissu, les sèche-mains automatiques équipent aujourd’hui beaucoup de locaux professionnels et collectivités. Ils se choisissent principalement selon le temps de séchage et la mise en marche, infrarouge avec passage de mains ou bouton poussoir.

Caractéristiques importantes

  • Raccordement électrique
  • Type
  • Temps de séchage
Voir les sèche-mains

Pourquoi et comment installer un sèche-main


Les sèche-mains sont principalement utilisés dans les sanitaires des collectivitéset les milieux professionnels et/ou publics. Fonctionnant à l’électricité, les sèche-mains sont reliés au secteur via une prise électrique 2P + T ou raccordés directement au secteur via une sortie de câble.

D’installation murale, les sèche-mains sont fixés au support via des chevilles de fixation à proximité d’un lavabo ou d’’un lave-main. Plus hygiénique, les sèche-mains dispensent de l’utilisation de serviettes ou de papier essuie-mains.

Voir le catalogue ManoMano
Lave-main

Les différents types de sèche-mains

Sèche-mains traditionnel


Ce sèche-main fonctionne avec un bouton poussoir sur lequel l’utilisateur appuie pour le faire démarrer et diffuser de l’air chaud. Le temps de séchage est d’environ 30 à 45 secondes. Pas cher, ce type de sèche-mains est toutefois moins hygiénique et peu économique en énergie comparativement aux autres modèles.

Sèche-mains à haute vitesse


Ce type de sèche-mains sèche les mains des utilisateurs en seulement 10 à 15 secondes. Il consomme plus d’énergie mais pendant moins longtemps.

Sèche-mains automatique


Pourvu de capteurs infrarouges, ce sèche-mains ne requiert pas l’appui sur un bouton pour fonctionner. En effet, l’appareil se met en marche automatiquement dès que les mains de l’utilisateur se trouvent sous le trou d’aération et s’éteint dès qu’elles sont retirées. Ses principaux avantages reposent sur son caractère hygiéniqueet son haut rendement énergétique. Ce sèche-main est beaucoup plus cher.

Voir le catalogue ManoMano
Sèche-mains

Les caractéristiques des sèche-mains

Nombre de passages dans les sanitaires et utilisateurs

Si le passage dans les sanitaires est fréquent, privilégiez un appareil à vitesse élevée et offrant un temps de séchage court.

Taille des sanitaires

Pour les petits espaces et pour une faible fréquence d’utilisation et peu d’utilisateurs, optez pour un sèche-mains d’entrée de gamme beaucoup moins encombrant et moins cher que les autres sèche-mains.

Puissance, soufflerie et vitesse de sortie d’air

Ces critères garantissent la vitesse et la performance de l’appareil. En effet, un sèche-mains avec une puissance et une soufflerie élevée sèche beaucoup plus vite. A retenir des valeurs hautes pour une utilisation intensive avec de nombreux utilisateurs.

Matériaux de l’habillage


Les habillages des sèche-mains sont proposés en :

  • plastique, ABS etc. plus fragile que l’acier ;
  • acier chromé de finition diverse, satinée, brossée ou brillante ;
  • inox, résistant mais plus cher.

Niveau sonore

Si vos sanitaires ne sont pas bien isolés, misez sur un appareil silencieux. À noter que la plupart des sèche-mains traditionnels fonctionnent avec une puissance basse et sont plus discrets que les autres modèles.

Indice de protection

Comme équipement sanitaire installé près d’un point d’eau, le classement IP (Indice de Protection) est à considérer selon le lieu d’installation (volume de salle de bains).

Classe I

Les appareils sont obligatoirement connectés à la terre.

Classe II

Les appareils présentent une double isolation électrique et ne nécessitent pas de connexion à la terre. Ils peuvent être installés en salle de bains.

Indice IP

Il représente le niveau de protection de l'appareil contre les corps solides et le niveau de protection de l'appareil contre les éléments liquides.

Pour les distances d’installation, voir les volumes de salle de bains.

Normes

Les sèche-mains doivent être conformes aux directives de sécurité électrique 2006/95 ECet 93/68/CEE, et compatibles avec les directives électromagnétiques 2004/108/CE.

Consommation énergétique

Voir les sèche-mains

Guide écrit par:

Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme, 316 guides

Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme

A l’issue d’études dans le commerce, j’ai appris par opportunité la profession de charpentier. Noble mais dur métier, les hivers et la pluie m’ont incité à descendre des toits et à pousser les portes d’une quincaillerie où sans grande surprise, je me suis retrouvé quincaillier. De vis en boulon, j’ai travaillé au fil des années dans tous les rayons de magasins de bricolage où j’ai eu le loisir d’apprendre l’utilité et le fonctionnement de tout ce qui s’y vendait. Entre deux magasins, je n’hésitais pas à travailler comme serrurier, couvreur, menuisier ou dans le secteur industriel. Mon expérience terrain conjuguée à mes connaissances techniques me permet de jauger le vrai du faux dans le choix des outils et équipements. Préférant restituer un conseil désintéressé à l’écrit que me répéter du lundi au samedi dans un magasin, il était naturel que je me dirige vers le métier de rédacteur.

Les produits liés à ce guide