Robinet qui fuit :  comment le réparer et changer les joints

Robinet qui fuit : comment le réparer et changer les joints

Michel, Soudeur professionnel passionné, Vendée

Guide écrit par:

Michel, Soudeur professionnel passionné, Vendée

153 guides

Un joint défectueux est souvent la cause d’un robinet qui fuit. Montés sur les têtes de robinet d’un mélangeur, les clapets sont concernés tout comme les joints toriques de la tête mais aussi du bec de robinet. Robinet mitigeur ? La cartouche sera alors à changer.  Dans ce guide nos conseils pour réparer vos robinets.

Caractéristiques importantes

  • Couper l’arrivée d'eau
  • Démonter la tête de robinet
  • Déposer les joints et clapets
  • Poser les nouveaux joints et remonter le robinet
  • Contrôler et remplacer les joints du bec de robinet
  • Changer une cartouche de mitigeur
Découvrez nos joints de plomberie !

Combien coûte un robinet qui fuit à l’année

Coût d’une fuite d’eau de robinet


Outre de souligner qu’en qualité d’acteur et consommateur de ressources, gaspiller l’eau est irresponsable, une fuite de robinet coûte chère.Un robinet qui fuit représente facilement une perte de 0.5 l par heure soit 12 litres par jours et 4380 litres par an. Au prix moyen de 3.98 € le mètre cube d’eau, une petite fuite d’eau coûte à l’année plus de 17 euros.
Si la fuite est plus importante (certains chiffres annoncent qu’un robinet peut fuir jusqu’à 5 litres par heure soit 120 litres par jour ! ), ou que vous avez plusieurs robinets qui fuient, le calcul est simple et le coût peut être très élevé

Cause de la fuite


La fuite d’un robinet a souvent pour cause des serrages trop forts et répétés. Les joints mémorisant la compression en se déformant, lorsqu’un utilisateur ferme le robinet en le serrant moins que d’habitude, le joint clapet n’assure plus l’étanchéité et laisse fuir un filet d’eau.

À noter que le joint torique peut être remplacé lors du démontage de la tête de robinet mais celui-ci, étant statique, il est généralement en meilleur état. Son remplacement est facultatif mais conseillé.

Étapes de réalisation

  1. Couper l’arrivée d'eau
  2. Démonter la tête de robinet
  3. Déposer les joints et clapets
  4. Poser les nouveaux joints et remonter le robinet
  5. Contrôler et remplacer les joints du bec de robinet
  6. Changer une cartouche de mitigeur

Savoir-faire


Remplacer des joints de robinet reste à la portée de tout un chacun. Démonter la robinetterie demande de savoir utiliser une clé à molette, un tournevis et de sortir les joints de leur logement (une simple action de levier suffit). Vous pouvez être amené à roder le siège des clapets (le rodoir (20 € environ) est un outil de plombier qui permet de nettoyer et lisser l’intérieur du robinet).

Temps de réalisation


Environ 15 à 30 mn

Nombre de personnes


1 personne

Outils et consommables


Voir le catalogue ManoMano
Clé à molette

Remplacer des joints de robinet : les gestes en vidéo

1. Couper l’arrivée d’eau


Avant de commencer le démontage des têtes de robinet, il faut couper l'alimentation en eau du robinet fuyard.

Suivez le cheminement de la tuyauterie depuis le lieu de l'intervention jusqu'au compteur d’eau. Vous trouverez obligatoirement un robinet de sectionnement (souvent un robinet purgeur) qui vous permet d'isoler l'installation générale.

Fermez ce robinet et purgez le circuit en ouvrant le robinet mélangeur concerné par la réparation.

2. Démonter la tête de robinet


Les robinets concernés sont des robinets mélangeurs eau chaude / eau froide. En effet, les mitigeurs disposent d’une cartouche remplaçable et non de joints clapet (voir paragraphe 5).

  • De part et d'autre du bec de robinet, vous avez deux têtes de robinet : une pour l'eau froide, une pour l'eau chaude.
  • Si l’on veut faire les choses dans les règles, on doit remplacer les joints des deux arrivées d'eau.
  • Sur la partie supérieure de chaque commande, vous avez une pastille rouge ou bleue qu'il faut enlever délicatement avec un tournevis à lame fine (peut un cache rond également).
  • Sous cette pastille est accessible la vis de fixation du cache de la tête de robinet (la finition en ABS chromé, ce qui cache le mécanisme) .
  • En maintenant la tête de robinet d'une main, dévissez la vis et ôtez la commande de robinet.
  • Le mécanisme de la tête de robinet est alors apparent et démontable avec une clé à molette ou une pince multiprise.
Voir le catalogue ManoMano
Pince multiprise

3. Déposer les joints et clapets


  • Vous avez la tête de robinet en mains et apercevez à la fois des joints toriques sur le corps du mécanisme et un joint clapet à sa base.
  • Sortez les joints toriques de leur logement avec la pointe du tournevis.
  • Le joint clapet, percé ou non, assure l'étanchéité au fond du logement de la tête de robinet. Pour l’enlever, il vous suffit de faire levier avec la pointe du tournevis. Attention de ne pas vous blesser avec sa pointe.
  • Le mécanisme de la tête de robinet se compose de 2 ou 3 parties démontables où vous trouverez des joints toriques (rarement à changer, vous pouvez toutefois les vérifier et les graisser) et où vous attesterez du bon vissage (une fuite peut être générée si dévissée).
  • Un filetage au pas à gauche permet d'y accéder lorsque vous le dévissez après avoir enlevé le circlip.
  • Une fois vérifié, remontez l’ensemble graissé.

4. Poser les nouveaux joints et remonter le robinet


  • Changez le ou les joints toriques et revissez à fond le mécanisme toujours en mains.
  • Procédez au remplacement du clapet en prenant soin de bien nettoyer sa surface d'appui.
  • Avant remontage de la tête, vérifiez la portée qui reçoit le clapet dans le mélangeur. Endommagée, elle peut être la cause de la fuite. Utilisez alors un rodoir à robinet pour rectifier la surface abîmée.
  • Placez ensuite le nouveau clapet dans son logement, graissez un peu l'ensemble puis revissez la tête de robinet sur le mélangeur en donnant un coup de clé pour la serrer.
  • Replacez la commande du robinet sur la tête, serrez la vis de fixation et repositionnez la pastille ou le cache en plastique.
  • Répétez l'opération sur l'autre arrivée d'eau puis faites un essai d'étanchéité, le robinet mélangeur ne doit plus goutter.

Choisir les joints de remplacement


Voir le catalogue ManoMano
Pied à coulisse

5. Contrôler et remplacer les joints du bec de robinet

  • Il se peut que la fuite provienne toute ou en partie d’un défaut d’étanchéité au niveau du bec de robinet.
  • Pour vérifier le bon état des joints toriques assurant l’étanchéité, dévissez le bec de robinet avec la clé à molette et retirez-le (utilisez un chiffon entre la clé à molette et la bague de serrage pour éviter de la marquer).
  • Les joints toriques, tout comme ceux de la tête de robinet, sont à enlever avec un tournevis à lame fine après contrôle visuel et constat de leur défaut.
  • Si les joints toriques sont usés, remplacez-les à l’identique avant de remonter le bec de robinet.

6. Changer une cartouche de mitigeur


Il est possible que vous soyez en présence d'un robinet mitigeur qui est une commande unique pour l'eau chaude et l'eau froide. Dans ce cas, il faut changer la cartouche de mitigeur qui comporte les joints d'étanchéité.

  • L'accès à la cartouche se fait en enlevant la pastille située sous la commande.
  • A l'aide d'une clé allen,dévissez la fixation de la commande.
  • Débloquez le support de cartouche avec une clé à tube.
  • Enlevez la cartouche de son logement puis remplacez-la par une de même modèle.
  • Remontez le tout et procédez à un test d’étanchéité.
Découvrez nos joints de plomberie !

Guide écrit par:

Michel, Soudeur professionnel passionné, Vendée, 153 guides

Michel, Soudeur professionnel passionné, Vendée

J’ai acquis une formation de tôlier, de tuyauteur/soudeur et après avoir parcouru pendant trente cinq ans les chantiers de France et du Benelux, je suis devenu responsable d’une chaudronnerie puis projeteur, ingénieur de projets pour finir chef d’établissement ingénierie. Retraité, j’ai aménagé et équipé un atelier où je réalise des sculptures métalliques : j’ai réussi à combiner et aménager un coin de paradis ou j’aime laisser libre cours à mon imagination. Les casses et les vide-greniers n’ont plus de secrets pour moi. J’y trouve des objets insolites et des vieux outils que je collectionne ou que je transforme en objet d’art.J’aime aussi la décoration, la peinture sur toile et le jardinage. Je suis l’évolution des nouvelles technologies concernant les outils. Faire partager ma passion et vous conseiller humblement dans vos choix de matériel est un réel plaisir.

Les produits liés à ce guide