Le plus grand choix de bricolage

Conseils live avec nos experts brico

Réchaud à gaz : comment choisir

Guide écrit par :
Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme

Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme

282 guides
Du réchaud à gaz 3 robinets, dit réchaud tripatte ou réchaud à paella, au réchaud de camping en passant par le réchaud cuisinière 2 feux : la puissance, le nombre de feux ou brûleurs, la stabilité, le type de gaz (butane, propane, GPL), de bouteilles ou de cartouche sont les principales caractéristiques des réchauds.

Caractéristiques importantes

  • Butane, propane ou GPL
  • Type de réchaud
  • Utilisation
  • Matériau
  • Puissance en watts (W)
  • Nombre de brûleurs
  • Nombre de robinets
  • Nombre de feux

Prix

de 9,00 € à 152,00 €

Pourquoi choisir un réchaud à gaz


A l’instar des barbecues et des planchas, les réchauds à gaz constituent un équipement dédié à la cuisine extérieur et/ou ponctuelle. Ils peuvent être utilisés en camping, dans le salon de jardin et/ou lors d’évènements organisés.

Compact et léger

L’un des principaux avantages du réchaud à gaz repose sur sa légèreté et sa compacité. Ce dispositif se transporte aisément.

Excellente puissance de chauffe

Grâce à sa puissance, le réchaud à gaz permet une large utilisation en cuisine. Par ailleurs, comme sur n’importe quelle plaque de cuisson utilisant du gaz, la puissance du réchaud est réglable.

Utilisation sécurisée

Pour de nombreux réchauds à gaz, il est possible de raccorder et de retirer la consigne de gaz autant de fois que nécessaire. Ainsi, le brûleur peut être rangé en lieu sûr lorsque vous n’utilisez pas votre réchaud. Par ailleurs, vous réduisez les risques de fuites de gaz.

Utilisation dans des conditions extrêmes

 
A l’heure actuelle, différents modèles de réchauds à gaz utilisables dans des conditions météorologiques particulièrement difficiles sont disponibles sur le marché. Certains réchauds offrent un rendement élevé même dans des conditions de grand froid.

Quel type de gaz utiliser


Les réchauds à gaz peuvent être alimentés avec différents types de gaz. A noter cependant que chaque appareil fonctionne avec un type de gaz particulier et ne doit pas être utilisé avec un autre gaz que celui initialement prévu :


  • le butane ne convient pas aux températures en dessous de 0°C ;
  • l’isobutane offre une bonne résistance au froid et peut être utilisé jusqu’à - 12°C ;
  • le propane bénéficie d’une résistance optimale au froid avec une utilisation possible à des températures pouvant aller jusqu’à - 40°C ;
  • le gaz naturel est destiné aux réchauds à gaz utilisés à l’intérieur, pouvant être raccordés au gaz de ville ;
  • le GPL, gaz de Pétrole Liquéfié offre une valeur énergétique plus élevée pour un même volume.

Les différents types de réchauds à gaz


En fonction de vos besoins, vous pouvez choisir parmi un choix varié de réchauds à gaz :
  • le réchaud à gaz pour camping, décliné en deux types. L’un est petit et léger et fonctionne avec une cartouche en aluminium type C206. L’autre ressemble à une plaque de cuisson un feu et fonctionne avec une bouteille à valve consignée type 901, 904 ou 907 ;
  • le réchaud à gaz cuisinière, comme le réchaud à gaz pour camping, il ressemble à une mini-cuisinière à deux ou trois feux. Fonctionne avec une bouteille à valve consignée type 901, 904 ou 907 ou bouteilles de 8 kg et 13 kg ;
  • le réchaud à paella ou réchaud tripatte s’adaptant aux utilisations prolongées et dans des récipients de grande taille. Bouteille de gaz 901, 904 ou 907 ou bouteilles de 13 kg et autres. Le réchaud tripatte offre plusieurs robinets qui correspondent à plusieurs brûleurs situés sur le même feu qui permettent d’augmenter la puissance de chauffe.

Les critères de choix pour bien choisir son réchaud


Au moment de choisir votre réchaud à gaz, différents critères sont à prendre en considération en fonction de vos besoins.

Le poids et la taille

Si vous prévoyez d’emmener votre réchaud à gaz lors de vos randonnées à pied, optez pour un modèle de faibles dimensions et léger, facilement transportable dans un sac à dos (réchaud avec bouteille C206).

Le nombre de feux

En fonction du nombre d’utilisateurs et de la nature de l’utilisation, les réchauds à gaz proposent un nombre de feux varié. Pour une utilisation lors d’un camping et autres activités de plein air, optez pour un réchaud à deux ou trois feux. Un modèle stable avec couvercle est parfait (réchaud avec consignes de gaz 901, 904, 907 mais peut aussi fonctionner avec une bouteille standard de 13 kg et les autres contenants de plus petit volume).

La puissance

La puissance du réchaud est exprimée en watts (W). Plus cette valeur est haute, plus le réchaud libère de l’énergie calorifique et plus il chauffe. La puissance de chauffe se règle soit par l’ouverture de robinets (réchaud tripatte), soit par l’action d’un bouton de réglage (réchaud cuisinière) ou une molette de réglage (réchaud de camping petit modèle). Les réchauds les plus puissants vont jusqu’à plus de 9 000 W

Le matériau

 
Les réchauds à gaz sont fabriqués dans des matériaux variés :

  • en acier inoxydable pour profiter d’une grande facilité d’entretien et d’une durabilité accrue ;
  • en fonte, robuste et résistant au choc. Essentiellement les réchauds tripattes ;
  • tôle d’acier émaillée, bonne résistance et meilleure marché que la fonte.


La stabilité

Si vous n’avez aucune contrainte d’espace et/ou de poids, pour réduire tout risque d’accident et de brûlure, choisissez un réchaud à gaz parfaitement stable. Misez sur un modèle pourvu de trois ou quatre pieds garantissant une stabilité optimale. Les réchaud cuisinières sont les plus stables.

Le raccordement

 
Le réchaud à gaz peut être raccordé de différentes manières :

  • par un système de soupape, permettant de raccorder et de retirer la cartouche ou la bouteille de gaz autant de fois que nécessaire ;
  • montage sur le dessus de la cartouche. Montage unique, la cartouche une fois vidée est mise au rebus ;
  • via un flexible à raccorder sur un détendeur à la bouteille de gaz.
 

Utilisation du réchaud à gaz





  • Comme tout appareil fonctionnant au gaz, l’utilisation des réchauds requiert une vigilance particulièrement accrue.
  • Tenir éloigné les enfants du réchaud est élémentaire. Il s’agit d’un appareil à flamme.
  • Lors d’utilisation exposée au vent, il est impératif de vérifier la présence de la flamme.
  • Les réchauds couplant l’installation d’un flexible et d’un détendeur font l’objet d’une surveillance spécifique (caducité du flexible de gaz).
  • Ne pas détourner pas l’utilisation des réchauds et ne pas utiliser d’autre gaz que celui initialement prévu.
Avez-vous trouvé ce guide utile ? Oui
1 votes utiles
Guide écrit par :

Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme 282 guides écrits

Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme

A l’issue d’études dans le commerce, j’ai appris par opportunité la profession de charpentier. Noble mais dur métier, les hivers et la pluie m’ont incité à descendre des toits et à pousser les portes d’une quincaillerie où sans grande surprise, je me suis retrouvé quincaillier.

De vis en boulon, j’ai travaillé au fil des années dans tous les rayons de magasins de bricolage où j’ai eu le loisir d’apprendre l’utilité et le fonctionnement de tout ce qui s’y vendait. Entre deux magasins, je n’hésitais pas à travailler comme serrurier, couvreur, menuisier ou dans le secteur industriel.

Mon expérience terrain conjuguée à mes connaissances techniques me permet de jauger le vrai du faux dans le choix des outils et équipements. Préférant restituer un conseil désintéressé à l’écrit que me répéter du lundi au samedi dans un magasin, il était naturel que je me dirige vers le métier de rédacteur.

Les produits liés à ce guide

Connectez-vous pour réagir !

Nos bricoleurs en parlent