Le plus grand choix de bricolage

Conseils live avec nos experts brico

Quels sont les dangers et risques liés à l'électricité

Guide écrit par :
Jérôme, Contrôleur de travaux, Haute Savoie

Jérôme, Contrôleur de travaux, Haute Savoie

160 guides
Les travaux d’électricité sont à risques si les règles élémentaires ne sont pas respectées : travail hors tension, outils d’électricien, équipements de protection individuelle etc. L'électrisation et l'électrocution sont les deux principaux risques.

Caractéristiques importantes

  • Électrocution
  • Brûlure
  • Traumatisme
  • Fibrillation

Prix

de 25,00 € à 910,00 €

5 règles à respecter lors d'interventions électriques

Toute intervention électrique est potentiellement dangereuse. En fonction de la configuration des lieux et des travaux proprement dits, les risques d'électrisation ou d'électrocution demeurent si on ne prend pas certaines précautions de base. Pour se prémunir d'un éventuel accident, il faut appliquer certaines règles élémentaires.




1. Toujours travailler hors tension 

Cela signifie que le courant doit absolument être coupé avant de faire quoi que ce soit. Souvent la coupure se fait par un disjoncteur ou éventuellement un porte-fusible. Une fois le circuit concerné coupé, vérifiez toujours l'absence de tension avec un multimètre, un voltmètre, un VAT – Vérificateur d'Absence de Tension.









2. N'utilisez que des outils spécifiques
 

Tous vos outils doivent absolument être isolés pour vous protéger d'un contact accidentel avec une zone sous tension. Les plus utiles et les plus courants sont les outils isolés jusqu'à 1000 V, ils répondent à une norme NF EN CEI 60900. Côté appareil de mesure, un multimètre (ou un VAT dans une moindre mesure) est impératif, les appareils doivent répondre à la norme NF EN CEI 601010.







3. EPI et tenue de travail exigée

Pour éviter tout arc ou tout contact accidentel ne portez pas de bijoux (bagues, bracelets, gourmettes, pendentifs etc.). Habillez-vous avec des vêtements en coton et le moins ample possible. Des lunettes de protection sont également bienvenues, tout comme des chaussures de sécurité à semelle isolées. En fonction de vos compétences et de l'installation sur laquelle vous intervenez, des Équipements de Protection Individuelle spécifiques peuvent être portés comme des gants isolants, un tapis isolant, un casque, etc.





4. Un lieu de travail propre

Votre poste de travail et/ou le lieu de l'intervention doivent toujours être les plus propres et secs possibles. Ne stockez pas de matériel au sol pour ne pas trébucher, pas de fils électriques ou de câbles non plus pour ne pas s'emmêler les pieds. Aérez un maximum avant une intervention dans un local humide. Dans une moindre mesure, limitez la poussière car source d'accident puisqu’elle diélectrise l'air ambiant le rendant conducteur.


5. Etre conscient de ses compétences

L'électricité est dangereuse. Même en respectant toutes les règles ci-dessus, si vous ne parvenez pas à dépanner ou remettre en service l'installation, ne prenez pas de risque. Un électricien confirmé pourra sans peine trouver la source de la panne tout en travaillant en sécurité.

Quels sont les dangers et les risques liés à l'électricité ?


Lorsque le corps humain est traversé par un courant électrique, les effets peuvent être nombreux et les conséquences dramatiques. Il faut connaître ces dangers pour pouvoir travailler et intervenir sur une installation électrique en toute sécurité.
 




La tension électrique

L'électricité est un déplacement d'électrons qui génère une tension. Cette tension (U) est exprimée en Volts (V). Lorsque l'on soumet un corps conducteur à une tension, la résistance, exprimée en Ohms, propre de ce corps induit un courant, aussi appelé intensité, exprimée en Ampères (A)





Calcul de la tension

La tension (U) est égale au produit de la résistance (Ω) et de l’intensité (A) soit :
U = R x I
 

Électrisation et électrocution 

Le corps humain est conducteur d'électricité. Si un courant électrique le traverse, cela s'appelle une électrisation et si l’électrisation entraîne la mort, on parle d'électrocution. Comme nous l'avons vu plus haut, ce qui est réellement dangereux c'est le courant (ou l'intensité).

 


Seuils de dangerosité en fonction du courant que traverse un corps humain

  • 1 mA : picotements et perception cutanée
  • 5 mA : choc électrique
  • 10 mA : crispation musculaire (empêchant de lâcher un objet par exemple)
  • 30 mA : tétanie musculaire, paralysie respiratoire
  • 75 mA : fibrillation cardiaque
  • > 1 000 mA : arrêt cardiaque
 



Exemple d’électrisation

Vous voyez très bien que les valeurs potentiellement dangereuses sont très faibles (1 mA = 0,001 A). Les risques sont donc bien réels. Pour prendre un exemple parlant, considérons que la résistance d'un corps humain, sur sol sec, est d'environ 1 000 Ohms. En touchant simplement un fil soumis à une tension de 230 V (alimentation du réseau domestique français), ce corps est donc traversé par 0,23 A (soit 230 mA). Sans dispositif de protection (type disjoncteur différentiel par exemple), la mort n'est pas loin:

 

Conséquences d'une électrisation

Les conséquences peuvent être nombreuses et les plus répandues suite à un choc électrique sont :

  • brûlures externes aux points de contacts ;
  • brûlures internes tout au long du chemin que le courant emprunte entre deux points de contact ;
  • rhabdomyolyse, la destruction de cellules à l'intérieur du corps ;
  • arrêt cardio-circulatoire suite à une fibrillation cardiaque ;
  • asphyxie, suite à une tétanie musculaire ;
  • effets secondaires en cas d'électrisation, il n'est pas rare que la victime chute, glisse, ou soit projetée. Cela entraîne donc des contusions, des fractures etc.
 

Comment se protéger des risques électriques ?

ManoMano
La première chose pour se protéger est de savoir ce que l'on fait. Il est tout à fait possible de s'improviser artiste, peintre ou même cuisinier (en obtenant des résultats variables) mais pour l'électricité c'est très différent.

Aujourd'hui, les dispositifs de sécurité de type disjoncteurs différentiels assurent une coupure ultra rapide en cas d'anomalie sur l'installation. Mais ils ne sont pas infaillibles, et comme nous l'avons vu, un fort courant même un très court instant reste très dangereux.


La meilleure des protections est d'appliquer les règles de base décrites un peu plus haut, d'avoir des outils d’électricien de bonne qualité et entretenu, et surtout de ne pas présumer de ses capacités.
Avez-vous trouvé ce guide utile ? Oui
1 votes utiles
Guide écrit par :

Jérôme, Contrôleur de travaux, Haute Savoie 160 guides écrits

Jérôme, Contrôleur de travaux, Haute Savoie
Électrotechnicien de formation, j'ai tout d'abord travaillé dans l'industrie où j'ai installé, câblé et dépanné bon nombre d'installations. Par la suite, j'ai encadré les équipes qui réalisaient ces travaux. Depuis quelques années je vole de mes propres ailes et suis artisan électricien. Avec plusieurs centaines de chantiers à mon actif, un travail bien fait et la satisfaction de mes clients sont mes priorités.

Depuis 6 ans, je restaure et agrandis un chalet au cœur de la Haute Savoie. Mon expérience en travaux et mes connaissances me rendent un fier service. Terrassement, aménagement intérieur, toiture, plomberie, électricité, tout y passe ! Nous avons, ma fille ma femme et moi, presque tout fait nous-même ! Alors répondre à vos questions, et vous orienter ou vous conseiller pour choisir vos outils ? Facile !

Les produits liés à ce guide

Connectez-vous pour réagir !

Nos bricoleurs en parlent