Le plus grand choix de bricolage

Conseils live avec nos experts brico

Quels champignons cultiver

Guide écrit par :
Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne

90 guides

La culture de champignons est facile et accessible aux amateurs. Actuellement, les techniques simplifiées de production de nombreuses espèces sont parfaitement maîtrisées, permettant à tous de s'initier à ce mode de culture particulier, ludique et passionnant. Cultiver des champignons de Paris : facile !

Caractéristiques importantes

  • Produire soi-même ses champignons
  • Type de champignon
  • Mode de culture

Prix

de 10,00 € à 20,00 €

Cinq bonnes raisons pour produire ses champignons


  1. Disposer d'un produit ultra frais, sans intermédiaire.
  2. Être sûr de consommer un produit entièrement bio.
  3. Recycler ses déchets (marc de café, cartons, etc.).
  4. Varier sa consommation de “légumes”.
  5. Apprendre aux enfants (et à soi-même) comment faire pousser les champignons, et avoir le plaisir de prendre soin de sa propre culture.

Les principaux champignons que l'on peut produire chez soi

Champignon de Paris


Contrairement à ce que l'on peut penser, le champignon
 a été pendant longtemps le plus cultivé au monde, mais il n'est pas le plus facile à produire.

Pleurote

C'est l'espèce la plus facile à cultiver, il en existe différentes variétés. La plus courante est le pleurote en forme d’huître, portant différentes appellations commerciales. D'autres affichent des couleurs surprenantes, jaune fluo ou rose bonbon, mais elles sont entièrement naturelles !

Shiitake

Le shiitake (ou shitaké), ou champignon parfumé japonais. Non seulement c'est un champignon délicieux, mais il est considéré par les Asiatiques comme un véritable élixir de santé car il renferme des composés qui stimuleraient notre système immunitaire.

Strophaire


Le strophaire est un cas particulier puisqu'il se cultive sur une botte de paille.  Comme il a l'allure d'un cèpe, on l'appelle aussi cèpe de paille.

Choisissez votre mode de culture

Des fournisseurs proposent les formules suivantes pour cultiver des champignons, du plus simple au plus compliqué.

Kit de culture prêt à l'emploi


Utilisé pour toutes les espèces, le kit de culture se présente dans une boîte qu'il suffit de placer dans une ambiance propice à la pousse des champignons. C'est la formule qui a le plus de succès.

Mycélium à mélanger


Le mycélium se mélange dans un substrat que vous devrez vous procurer (marc de café, paille, sciure, fumier, etc.). Il faudra ensuite stocker le mélange dans des sacs et le mettre en incubation pendant 2 à 3 semaines pour que le mycélium envahisse tout le substrat avant de produire des champignons.

Cheville de bois


Les chevilles de bois sont
ensemencées de mycélium pour pleurote et shiitake. Elles sont destinées à être enfoncées dans une souche d'arbre, une bûche de bois ou un billot, après y avoir percé des trous dans lesquels vous enfoncerez votre cheville. C'est une culture d'extérieur.

Conseil de culture

Rassurez-vous, pour chaque cas, une notice accompagne chaque produit pour vous expliquer comment procéder. Les principales exigences des champignons pour une culture familiale concernent la température et le degré d'humidité. Vous trouverez toujours dans un coin de votre maison un endroit propice où les cultiver, l'idéal étant une cave.

Cependant, d'autres lieux peuvent convenir tels un garage, un cellier, un sous-sol, un balcon à l'ombre, ou même un placard pour le champignon de Paris qui n'a pas  besoin de lumière.
 
Bien souvent, vous pourrez effectuer 3, voire 4 récoltes à quelques semaines d'intervalle. Et pour finir, le substrat ira enrichir votre tas de compost.
Avez-vous trouvé ce guide utile ? Oui
1 votes utiles
Guide écrit par :

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne 90 guides écrits

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne
Haut comme trois pommes, je travaillais déjà au jardin familial. C'est peut-être de là qu'est né mon intérêt pour les plantes et le jardinage. Il était donc logique pour moi de suivre des études à la fois en biologie végétale et en agronomie.
 
Accédant à la demande de divers éditeurs, j'ai écrit en 25 ans de nombreux livres sur la thématique des plantes, des champignons (un sujet qui me tient à cœur), essentiellement des guides d'identification dans un premier temps, mais très vite aussi par la suite, sur le jardinage, renouant ainsi avec la première passion de mon enfance.
 
J'ai aussi collaboré régulièrement à plusieurs magazines spécialisés dans le domaine du jardinage ou plus généralement de la nature. Comme il n'y a pas de jardinier sans jardin, c'est dans un petit coin de l'Auvergne que je cultive le mien depuis 30 ans et où je mets en pratique les méthodes de culture que je vous conseille.

Les produits liés à ce guide

Connectez-vous pour réagir !

Nos bricoleurs en parlent