Quelle peinture pour plafond

Quelle peinture  pour plafond
Chapitres :
Guide écrit par :
Eugénie, Experte en Droguerie & Déco, Aquitaine

Eugénie, Experte en Droguerie & Déco, Aquitaine

69 guides
Pour bien peindre un plafond, il faut commencer par une bonne préparation, puis bien choisir sa peinture, son aspect ou finition, éventuellement sa couleur et si elle est acrylique ou glycéro. Si le choix d’une bonne peinture est important, le choix du matériel de peintre l’est tout autant. 

Caractéristiques importantes

  • Etat du support
  • Finition ou aspect
  • Acrylique ou glycérophtalique

Diagnostic de l’état du plafond


Avant de se lancer tête baissée dans le chantier "repeindre ou peindre son plafond", il est important de bien analyser l'état du support afin de ne pas oublier la préparation adéquate nécessaire à la bonne application de la  peinture.
  • Plafond neuf (plaques de plâtre) : il faudra tout simplement une sous-couche adaptée (une couche) puis une peinture de plafond.
  • Plafond fissuré : reboucher les fissures avec de l'enduit de rebouchage en poudre ou prêt à l'emploi puis passer une sous-couche adaptée et enfin une peinture plafond.
  • Plafond abîmé : si la peinture s'écaille, il suffit de poncer, de lessiver et de passer une sous-couche adaptée avant d'appliquer votre peinture spéciale plafond.
  • Plafond déjà peint : si c’est de la peinture acrylique en bon état, un bon lessivage et l'application de la peinture suffira. En revanche, s'il est déjà peint avec une peinture glycéro et que vous voulez maintenant appliquer une peinture à l'eau, il faudra soit poncer, lessiver puis passer une sous-couche adaptée au support, soit lessiver et appliquer une sous-couche spéciale glycéro.

La bonne préparation du support est la garantie d’avoir un résultat optimal. Peindre sur de la peinture écaillée, peindre sur un plafond non poncé ou non dégraissé, peindre sur un plafond humide ou au plâtre friable est inutile. La règle numéro 1, on ne le répètera jamais assez, c’est bien préparer le support.

Peinture acrylique ou peinture glycéro pour le plafond

Peinture glycérophtalique


La peinture glycéro dite peinture à l'huile est plus résistante et plus opacifiante que la peinture acrylique. Cependant elle reste plus nocive pour la santé car elle dégage plus d'agents toxiques (COV, composés organiques volatiles) et est plus odorante.

Peinture acrylique


La peinture acrylique, dite peinture en phase aqueuse ou encore peinture à l’eau, quant à elle, sent très peu voire pas du tout. Elle sèche beaucoup plus vite et le nettoyage des outils se fait à l'eau ce qui est bien moins contraignant et plus écologique que le white spirit. L’acrylique reste donc beaucoup plus saine pour vous et l’environnement.

Quelle finition pour une peinture plafond


La finition la plus courante choisie pour les plafonds reste la finition mate. Contrairement à une peinture satinée ou brillante, la finition mate masque les défauts et les traces de rouleaux.
Les finitions satinées ou brillantes, elles, sont plus lessivables que les mates mais feront ressortir toutes les imperfections de votre plafond.

Vous pouvez cependant appliquer une finition satinée sur un plafond lambrissé car elle fera ressortir le charme du bois.

Quelle couleur choisir pour un plafond


La couleur par défaut d'un plafond reste le blanc bien que vous puissiez y mettre la couleur que vous souhaitez !
Sachez qu'une couleur foncée vous assombrira la pièce et vous donnera l'impression que la pièce est "tassée" et le plafond vous paraîtra plus bas. Le blanc est beaucoup plus lumineux et agrandit la pièce.

Quel matériel utiliser pour peindre un plafond


Pour éviter de fatiguer vos bras, à moins que vous vouliez les muscler, il faut tout d'abord vous munir d'une perche télescopique ! Ensuite d'un bon rouleau adapté à votre plafond. Il vous faudra aussi un pinceau rond appelé pinceau à rechampir pour dégager les angles et faire les rechampir.
Vous vous munirez aussi de papier de masquage adhésif de bonne qualité pour ne pas avoir de bavures, de bâches de protection pour protéger le sol et les meubles de la pièce, d'un bac à peinture pour mettre votre peinture, ainsi qu'une grille pour essorer votre rouleau afin de ne pas mettre des gouttes partout ! Il vous sera certainement utile d'avoir un mélangeur (manuel ou à mettre sur une perceuse) afin de bien homogénéiser votre peinture.
Aussi, une combinaison de peintre, des lunettes de protection et des gants ne seraient pas de trop, on ne sait jamais, des petites projections ou un petit accident peut vite arriver!
Il est conseillé de choisir une peinture de bonne qualité avec un pouvoir couvrant élevé afin de ne pas avoir à passer plus que deux couches.

6 conseils avant de peindre un plafond


  1. Afin d'éviter les peluches, vous pouvez passer votre rouleau sur le collant d’un scotch. Ca enlèvera le surplus de poils qui pourrait se détacher à la première utilisation et vous faire des gros pâtés sur votre joli plafond !
  2. Entre deux couches, mettez votre rouleau dans un sac en plastique ou dans du film étirable, ça vous évitera de le laver et d'avoir à le faire sécher pour la seconde couche.
  3. Vous pouvez utiliser ce que l'on appelle des "S" ou "crochet" pour suspendre votre bac de peinture à votre escabeau si vous n'utilisez pas de perche télescopique.
  4. Ne tirez pas trop la peinture car elle perdra son opacité et vous ferez beaucoup plus de traces. De même, n'appuyez pas trop sur le rouleau, vous ferez certes plus de surfaces mais encore une fois plus de traces.
  5. Peignez à une température située entre 15 et 25°, au delà la peinture séchera trop vite.

Commencez par les bords avec le pinceau rond et démarrez vers le point de lumière de la pièce, ceci vous permettra de voir ou vous êtes déjà passé avec votre rouleau et ne pas oublier des endroits.

Voir le catalogue ManoMano
Rouleau
Guide écrit par :

Eugénie, Experte en Droguerie & Déco, Aquitaine 69 guides écrits

Eugénie, Experte en Droguerie & Déco, Aquitaine
Eugénie, 37 ans et 14 ans de métier dans le bricolage. Au début, c’était pour gagner ma vie, puis c’est vite devenu une passion !

Toutes ces années de pratique m’ont apporté une ultra-polyvalence, de la peinture à la décoration en passant par l’outillage, le jardin et le sanitaire. Un jour, j’ai même conseillé un client qui voulait une cheminée au paracétamol !

J’aime, j’adooore bricoler, créer, relooker et surtout partager mon savoir. Toujours positive, en soif d’apprendre, avant-gardiste et débrouillarde, je trouve toujours des solutions ou des astuces pour faciliter le travail ! Vous conseiller dans vos choix sera un réel plaisir !

Les produits liés à ce guide