Quel revêtement mural choisir pour la cuisine

Quel revêtement mural choisir pour la cuisine

Katerine, Spécialiste des revêtements de sol, Oise

Guide écrit par:

Katerine, Spécialiste des revêtements de sol, Oise

103 guides

Outre l’aspect purement esthétique d’un revêtement mural pour cuisine, la résistance aux contraintes diverses est un critère de choix prépondérant. Le carrelage est très largement utilisé mais les lambris en PVC, les vinyles ou encore certains papiers peints résistants à l’humidité sont des alternatives intéressantes.

Caractéristiques importantes

  • Le carrelage mural ou faïence
  • Le lambris
  • Le revêtement vinyle
  • Le papier peint
Découvrez nos carrelages muraux !

Choisir un revêtement résistant aux contraintes d’une cuisine


alt

La cuisine est une pièce très fréquentée et considérée également comme une pièce humide. Elle est exposée aux agressions perpétuelles du quotidien : projections d’eau, fumées, vapeur, etc. Il faut donc penser à ces contraintes avant de choisir son revêtement mural. Certains murs sont plus exposés que d’autres, pensez-y impérativement au moment du choix.

Tous les revêtements muraux sont envisageables dans leurs versions les plus résistantes pour l’utilisation en cuisine ; vous pouvez tout à fait envisager un papier peint mais spécialement conçu à cet effet. Pour le lambris, préférez un lambris PVC, pour son étanchéité et sa facilité de nettoyage.

Le carrelage est un matériau parfaitement adapté pour la cuisine, il est résistant, plus étanche et très facile à nettoyer sans l’endommager.

Voir le catalogue ManoMano
Lambris

Le carrelage mural : un revêtement facile d'entretien

La faïence ou le carrelage mural


alt

Les carrelages muraux ou faïences (version murs uniquement) sont les revêtements muraux les plus largement utilisés et préconisés en cuisine, notamment au-dessus des éviers et plaques de cuisson.

C’est un matériau qui résiste bien aux agressions que subissent les murs de cuisine : les projections d’eau ne laisseront pas de traces, les taches sont faciles à nettoyer avec une éponge simple et on peut même gratter plus fort sans endommager le mur si besoin.La pose est néanmoins assez technique, accessible à un bon bricoleur, avec des outils de carreleur et une colle adaptés. Tous les formats sont envisageables, du plus petit en 20 x 20 cm, jusqu’au 60 x 60 cm pour les murs de plus grande surface.Vous pouvez même coordonner vos carrelages de sol avec vos murs. Vous pouvez également opter pour des formats rectangulaires, de plus en plus courants en murs et de plus en plus grands.

Quant aux aspects, l'offre est pléthorique : aspect béton gris clair ou foncé, aspect bois structuré, couleurs flashy unies, motifs graphiques, aspect ardoise ou marbre, etc. Mat ou brillant, le carrelage est le revêtement mural avec l'offre la plus large et diversifiée pour la cuisine.

À noter : vous pouvez également opter pour les carreaux mosaïques, cependant, ce type de carrelage est vendu à la pièce et son coût est élevé.

Revêtement mural de cuisine : lambris bois ou PVC


alt

Le lambris bois est tout à fait envisageable pour les murs de la cuisine. Attention néanmoins aux points d’eau, le bois ne doit pas être exposé aux projections, même s’il est couvert d’une peinture adaptée.

Vous pouvez opter pour un mur en lambris bois, avec un effet 3D, tout en laissant les autres murs de la cuisine en peinture ou équiper tous vos murs de bois à l’exception des endroits humides. Il existe des lambris PVC imitation bois adaptés à un usage en cuisine.

De la même façon, vous pouvez tout à fait opter pour un lambris PVC, encore mieux adapté aux pièces humides, grâce à ses propriétés d’étanchéité. Le lambris se présente sous forme de lames que vous pouvez poser soit verticalement, soit horizontalement, fixées sur des tasseaux.

Adhésifs et papiers peints vinyle pour relooker une cuisine

Les crédences en vinyle adhésifs


alt

Pour les crédences de cuisine au-dessus des points d’eau ou des plaques de cuisson, vous trouverez aujourd’hui des rouleaux de vinyles adhésifs, sur des formats adaptés à cette utilisation sur petite surface.

Il suffit de retirer le film et de coller le vinyle directement sur le support en marouflant bien pour retirer les bulles d’air. Il existe de très nombreux motifs pour donner un nouveau look à votre cuisine.

Le papier peint vinyle pour la cuisine


alt

Rien n’empêche la pose de papiers peints sur vos murs de cuisine. En effet, les fabricants de papiers peints ont totalement renouvelé les collections en offrant des nouvelles propriétés à ce revêtement mural. Attention néanmoins à choisir un papier peint adapté à l’usage en pièces humides.

Le papier peint sera sur une base vinyle, pour une bonne étanchéité et résistance aux diverses agressions. Il sera ainsi lessivable facilement, comme un carrelage. Pour la déco, tout est possible ! Vous pouvez seulement utiliser quelques lés en incrustations, recouvrir seulement un pan de mur, laissez libre cours à votre créativité !

Vous pouvez ainsi vous offrir un mur très graphique aux motifs psychédéliques, un pan de mur en trompe l’œil avec une imitation briques, le choix est très vaste grâce à des procédés d’impression très évolués. Côté tonalités, toutes les couleurs sont possibles, de la plus standard à la plus flashy.

La pièce devra cependant être bien aérée pour éviter les décollements prématurés du papier (vapeur, projections d’eau). La pose est relativement simple et demande peu d’investissement en matériel, sauf évidemment si vous choisissez un papier peint avec des raccords, il faudra être très méticuleux pour que le trompe l’œil fasse son effet.

Découvrez nos carrelages muraux !

Guide écrit par:

Katerine, Spécialiste des revêtements de sol, Oise, 103 guides

Katerine, Spécialiste des revêtements de sol, Oise

Baignant dans le monde du revêtement de sol depuis de nombreuses années, je connais bien techniquement tous les produits, du stratifié au parquet, du linoléum au PVC en passant par la moquette et le carrelage. Comment ils sont fabriqués, avec quoi ils sont composés, quelles sont leurs performances, comment doit-on les poser et les entretenir, sont mes sujets quotidiens. J’ai pu voir beaucoup d’erreurs sur des chantiers du fait d’un manque d’information ou de compréhension du produit. Les produits évoluent techniquement en permanence et même les professionnels ont du mal à suivre. C’est pourquoi j’ai eu envie de transmettre ce que je sais, de manière claire et ludique, pour tout le monde. Les industriels sont parfois très techniques et leur jargon est souvent peu accessible au commun des mortels. Les vendeurs ont souvent pour objectif de vendre coûte que coûte et peuvent agir de manière orientée. Je souhaite avant tout expliquer ce qu’est le produit, expliquer pour expliquer uniquement, de manière complètement décomplexée.

Les produits liés à ce guide