Que planter en octobre au potager

Que planter en octobre au potager
Chapitres :
Guide écrit par :
Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne

139 guides
En octobre, on n'a pas le temps de s'ennuyer au jardin et au potager. Au programme : les récoltes des fruits et légumes, la conservation des racines en silo ou en cave, les protections à mettre en place en prévision des froids tant au potager qu'au jardin d'ornement et les quelques plantations encore à effectuer.

Caractéristiques importantes

  • Récolte
  • Semaison
  • Taille
  • Plantation
  • Traitement

Potager : entre récolte et dernières semaisons


Après avoir récolté les bons légumes du soleil tout l'été, voici venue l'heure de récolter ceux de l'automne. Rentrez les courges et potirons avant la mi-octobre : ils ne doivent surtout pas subir de gelées.
Certains légumes-racines doivent également être récoltés et conservés avant les grands froids (navets, betteraves, céleris-raves). Ils seront déterrés et gardés à l'abri dans du sable dans un coin de la cave ou dans un petit silo que vous aurez aménagé au jardin.
D'autres légumes peuvent rester en place comme les poireaux, carottes, panais et seront récoltés suivant les besoins.
Les racines des chicorées destinées à la production d'endives doivent être arrachées et mises à forcer. En pleine terre, semez la mâche et également l'épinard dans un endroit plus ensoleillé que lors d'un semis de printemps (ils résistent jusqu'à -10°C).
Sous châssis, semez les choux-fleurs de printemps, les choux pommés et la laitue d'hiver, ou repiquez les plants si vous en avez. Plantez les herbes aromatiques vendues en godet (ciboule, ciboulette, estragon, oseille, menthe, romarin, sarriette, thym) ou divisez-les.
Jusqu'à mi-octobre, plantez les fraisiers dans un sol riche car c'est une culture gourmande. Dans les régions à hivers doux, semez les fèves pour les récolter au printemps prochain, et plantez les œilletons d'artichaut.
Plantez également les choux-fleurs et les choux pommés de printemps, les laitues pommées d'hiver. Vous pouvez commencer à épandre le fumier à la surface du potager (le fumier ne doit jamais être enterré). Sur les parcelles libres jusqu'au printemps prochain, n'oubliez pas de semer un engrais vert qui fertilisera la terre de façon naturelle (vesce, seigle, fenugrec, trèfle incarnat).

Jardin d'ornement : bien le préparer pour l’hiver


Il est temps aussi de rempoter les plantes frileuses prélevées au jardin pour les installer sous abri (coléus, cuphéa, ficoïde, gerbera, lantana, ostéospermum). Celles que vous laisserez à l'extérieur doivent être couvertes d'un épais paillis, ainsi que les végétaux nouvellement plantés, plus fragiles que les plantes bien installées.
Arrachez les annuelles qui ont fini de fleurir dans les massifs ou les jardinières, et remplacez-les par des bisannuelles : pensées, pâquerettes, némophile menziesii, giroflées, myosotis...
Mettez en place des potées composées de bruyères d'automne, asters, anémones du Japon, sédums, pensées, choux d'ornement, ainsi que les chrysanthèmes achetés en pot afin de leur garantir une belle floraison au mois de novembre.
Rentrez sous abri les géraniums, le laurier rose, les agrumes. Regarnissez votre pelouse : griffez les parties abimées, ressemez le gazon à la volée, ratissez et enfin tassez.

Plantes bulbeuses : roulement entre le printemps et l’été 


Déterrer les bulbes d'été
: glaïeuls, dahlias, crocosmias, cannas, bégonias tubéreux... et rentrez-les dans un local sec et aéré (cave, garage) pour les replanter au printemps suivant.
Installez les bulbes de printemps : tulipes, narcisses, fritillaires, muscaris perce-neige, jacinthe, crocus, scilles, etc. La très large palette de couleurs qu'offrent ces fleurs vous permettra de composer de superbes associations avec giroflées, myosotis, pâquerettes qui viendront fleurir vos massifs, bordures, ou jardinières.
Plantez aussi les cyclamens de Naples.

Les arbustes : tailler les haies et les arbustes d'ornement 


Supprimez les fleurs fanées des arbustes à floraison estivale en taillant l'extrémité des rameaux (buddleia, althea, caryopteris, etc.). Plantez les arbustes à feuillage persistant : camélia, magnolia, fusains, viorne tin, houx...ainsi que les pivoines arbustives.
Octobre est une des mois les plus appropriés pour la taille de haies. En effet, les arbustes entament lentement leur repos végétatif. Cela signifie qu'après la taille, les végétaux ne produiront pas des nouvelles pousses avec vigueur, contrairement à la période printanière. Vous pouvez apprécier votre haie bien taillée jusqu'au printemps suivant !
Ramassez les feuilles mortes et mettez-les sur votre tas de compost, ou servez-vous en pour pailler vos plantes.
Voir le catalogue ManoMano
Pailler

Au verger : plantations et traitements à faire en automne


Dans les régions aux hivers froids, c'est la bonne période pour planter tous les arbres fruitiers en conteneur, ainsi que les petits fruits (framboisiers, cassis) ; leur système racinaire aura le temps de se développer avant l'arrivée des grands froids.
Apportez de la corne broyée ou du compost au pied des petits fruits.
Traitez les arbres fruitiers à la bouillie bordelaise dès que la dernière feuille est tombée, en prévention des maladies cryptogamiques. Rincez bien ensuite le pulvérisateur.
Ramassez et détruisez les fruits malades tombés au sol ou restés sur l'arbre. Si vous avez la chance d'avoir des poules, lâchez-les dans le verger, elles se nourriront des insectes et de leurs larves.
Cueillez les fruits avant l'arrivée des premiers gels, notamment les kiwis. Si vous avez l'intention de planter des arbres, préparez les trous qui vont recevoir les nouveaux venus. Si vous en avez beaucoup, pensez à l’acquisition d’une tarière.
Voir le catalogue ManoMano
Compost

Le jardin et le potager au fil des mois

Pour jardiner au fil des mois, les jardiniers vivent en cadence avec le calendrier lunaire et aussi en harmonie avec les saisons. Les travaux à opérer au jardin repose sur les différents mois de l’année : semer des fleurs, planter des légumes, tailler des bordures et massifs de fleurs... Pour agir au bon moment et réussir votre jardinage, suivez nos meilleurs conseils. 
Et pour mieux jardiner encore, n'hésitez pas à consulter nos Guides conseils :

Guide écrit par :

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne 139 guides écrits

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne
Haut comme trois pommes, je travaillais déjà au jardin familial. C'est peut-être de là qu'est né mon intérêt pour les plantes et le jardinage. Il était donc logique pour moi de suivre des études à la fois en biologie végétale et en agronomie.

 

Accédant à la demande de divers éditeurs, j'ai écrit en 25 ans de nombreux livres sur la thématique des plantes, des champignons (un sujet qui me tient à cœur), essentiellement des guides d'identification dans un premier temps, mais très vite aussi par la suite, sur le jardinage, renouant ainsi avec la première passion de mon enfance.

 

J'ai aussi collaboré régulièrement à plusieurs magazines spécialisés dans le domaine du jardinage ou plus généralement de la nature. Comme il n'y a pas de jardinier sans jardin, c'est dans un petit coin de l'Auvergne que je cultive le mien depuis 30 ans et où je mets en pratique les méthodes de culture que je vous conseille.

Les produits liés à ce guide