Quand semer la pelouse et quand planter le gazon

Quand semer la pelouse et quand planter le gazon
Chapitres :
Guide écrit par :
Christelle, micro-entrepreneuse dans le jardinage, Var

Christelle, micro-entrepreneuse dans le jardinage, Var

38 guides
Profiter d’un beau gazon dans le jardin pour les beaux jours est reposant, encore faut-il avoir réussi le semi ou la plantation ! Une pelouse se sème en général en septembre octobre car elle nécessite une terre humide et semer au printemps requiert un bon arrosage. Planter le gazon est une question de rouleaux !

Caractéristiques importantes

  • Météo
  • Préparation
  • Saisonnalité

Quand semer la pelouse

Avant d'entrer dans le vif du sujet, prenons quelques lignes pour enrichir notre culture générale. Le terme pelouse n'est pas un simple synonyme du mot gazon. Selon les dictionnaires d'usage, le terme pelouse définit une étendue constituée essentiellement de graminées dont la hauteur n'excède pas 10 centimètres. Le nom de gazon est une herbe maintenue dense et rase par l'intervention de facteurs extérieurs (tondeuse, broutage, etc.). En d'autres termes, la pelouse est naturelle tandis que le gazon est artificiel. À noter que la pelouse qui a poussée naturellement devient gazon lorsqu'elle est entretenue et maintenue à une hauteur voulue.

Préférer l'automne au printemps


En règle générale, la pelouse est semée au printemps ou à l'automne. Cependant, l'automne reste la saison idéale pour ce type de travaux au jardin. Il est très tentant de semer la pelouse au printemps pour en profiter pendant l'été ; mais le choix n'est pas judicieux. En voici les trois principales raisons :
  • après le semis de la pelouse, la terre doit absolument restée bien humide. En cas de semis au printemps, les jeunes pousses apparaîtront en été et il faudra arroser sans cesse. L'automne étant une saison généralement pluvieuse, un semis pendant cette saison permettra une économie d'eau non négligeable ;
  • les jeunes pousses sont très fragiles. En voyant un beau gazon vert à travers les vitres de la maison, il est tentant de vouloir en profiter. C'est une erreur : il est impératif de patienter jusqu'à la seconde tonte (au moins trois mois) avant de pouvoir en profiter ;
  • les jeunes pousses souffrent moins des températures basses que des températures élevées. Le semis de printemps est donc plus hasardeux.

Des différences régionales à prendre en considération


Pour maximiser les chances de succès, il faut prendre en considération les différences climatiques régionales et adapter les travaux au jardin en fonction de ces paramètres. Comme dit précédemment, la jeune pelouse est frêle. Qu'on choisisse un semis au printemps ou en automne, celui-ci doit être fait bien avant les premières gelées hivernales et bien avant les sécheresses estivales.
Pour un semis à l'automne, on sème la pelouse :
  • de fin septembre à fin novembre, pour la moitié sud de la France (Nouvelle Aquitaine, Occitanie, Auvergne Rhône-Alpes, Provence Alpes Côte d'azur) ;
  • de mi-août à la fin octobre, pour la moitié nord de la France (Bourgogne Franche-Comté, Centre Val de Loire, Pays de la Loire, Bretagne, Normandie, Ile-de-France, Grand Est, Hauts de France).

Pour un semis au printemps, on sème la pelouse :
  • de début mars à fin mai, pour la moitié sud de la France (Nouvelle Aquitaine, Occitanie, Auvergne Rhône-Alpes, Provence Alpes Côte d'azur) ;
  • de début avril à mi-juin, pour la moitié nord de la France (Bourgogne Franche-Comté, Centre Val de Loire, Pays de la Loire, Bretagne, Normandie, Ile-de-France, Grand Est, Hauts de France).
Ces périodes sont données à titre indicatif. Il convient d'ajuster en fonction des caractéristiques de son environnement propre (pluviométrie, altitude, etc.).

Quand planter le gazon


Planter du gazon consiste à étaler des rouleaux de gazon cultivé par un professionnel sur une surface qui a été préparée à les recevoir. Cette méthode permet un gain de temps et de travail considérable et un résultat quasi instantané.
Elle présente trois avantages majeurs :
  • le semis n'est pas nécessaire ;
  • le gazon a déjà franchi toutes les étapes fragiles du semis. Il nécessite moins d'attention;
  • l'esthétique: le gazon est dense, uniforme, beau et résistant.
Comme pour le semis, la plantation du gazon nécessite de prendre en considération les conditions climatiques pour être réalisée. L'automne reste la saison idéale, à condition d'effectuer la plantation avant les premières gelées de l'hiver. La plantation du gazon au printemps risque de compromettre un bon enracinement du gazon.
Voir le catalogue ManoMano
Gazon

4 conseils pour réussir la plantation du gazon

Si la plantation du gazon ressemble à un jeu d'enfant, il est primordial de respecter certaines règles très simples qui optimiseront les chances de son succès.

Surveiller la météo


Surveiller la météo
et passer la commande des rouleaux en tenant compte de ce paramètre : les rouleaux de gazon doivent être posés dans les 24 heures suivants leur livraison.

Prévoir le temps de plantation


Anticiper et prévoir le temps nécessaire sur son planning pour terminer les travaux dans la journée.

Trouver l'aide nécessaire


Réquisitionner les copains : chaque rouleau fait environ 20 kg.
Il est cependant possible de réaliser l'opération sans aide, avec un peu de courage et d'huile de coude, mais le timing risque de ne pas être respecté.

Laisser respirer le gazon


Remercier les mêmes copains en offrant l'apéro, mais sur la terrasse car le gazon a besoin de bien s'enraciner avant de pouvoir être piétiné.
Il est conseillé d'attendre trois mois avant d'en profiter.
Guide écrit par :

Christelle, micro-entrepreneuse dans le jardinage, Var 38 guides écrits

Christelle, micro-entrepreneuse dans le jardinage, Var
De cadre dans le transport de déchets, je suis devenue agricultrice spécialisée dans le maraîchage biologique. Diplômée d'un bac professionnel en Agronomie, option Productions Horticoles, j'ai tenté pendant plusieurs années de m'installer en tant que jeune agricultrice dans la belle région du Var.

 

Après de nombreuses déceptions, je me suis finalement lancée en tant que micro-entrepreneuse dans le service à domicile, notamment dans le jardinage, assistée par mon tendre et cher mari. Passionnée de nature et de plantes sauvages comestibles, je suis très attentive aux solutions écologiques respectueuses de notre environnement dans tous les aspects de ma vie quotidienne.

 

Du potager aux massifs fleuris, du semis à la récolte, j'ai toutes sortes de conseils dans mes tiroirs ! N'hésitez pas à me poser vos questions !

Les produits liés à ce guide