Le plus grand choix de bricolage

Conseils live avec nos experts brico

Piscine tubulaire : comment choisir

Guide écrit par :
Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne

Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne

146 guides

La piscine tubulaire est une piscine hors sol moins chère, saisonnière et démontable, renforcée par une armature en métal. Mais quelles formes et dimensions choisir ? Quelles sont ses contraintes d’installation et de montage ? Sans oublier celles d’entretien et d’hivernage ? Nous répondons à toutes vos questions.

Caractéristiques importantes

  • Dimensions et profondeur
  • Epaisseur du liner
  • Installation et préparation du terrain
  • Accessoires et sécurité
  • Hivernage et entretien

Les principaux critères de choix d’une piscine tubulaire

Première critère de choix : l’espace dont vous disposez dans votre jardin, sachant qu’aux dimensions de la piscine tubulaire il convient d’ajouter celles du système de filtration, tout en prévoyant un espace de circulation autour du bassin.
 
Les dimensions du bassin dépendront également de l’utilisation de votre piscine tubulaire : est-elle destinée à de jeunes enfants ou à des adultes  par exemple ? Sachant que c’est principalement la profondeur dont il faut tenir compte. Pour des enfants en bas âge, elle ne doit en effet pas excéder les 20 cm. Pour les plus grands, elle ne dépassera pas la hauteur de leur genoux ou de leur taille. Alors que pour les adolescents et les adultes, elle peut dépasser les 1 mètre.
 
La piscine tubulaire étant vendue en kit, tenez compte de l’équipement fourni dans celui-ci. Il peut ainsi contenir tout ou partie du matériel nécessaire à l’installation et au fonctionnement du bassin : système de filtration, tapis de sol, kit de réparation, etc.
 
Pensez également budget et qualité. Car si la piscine tubulaire, constituée d’une poche en polyester et PVC (polychlorure de vinyle) et d’une structure en acier, est relativement peu onéreuse, il convient de s’assurer de la qualité de ses matériaux et de prévoir le coût des produits de traitement de l’eau (chlore, brome ou oxygène actif, anti mousse…) ainsi que quelques accessoires d’entretien (épuisette, brosse pour ligne d’eau…).

Les formes et dimensions d’une piscine tubulaire

Les formes

La piscine tubulaire peut être de forme ronde, ovale, carrée, rectangulaire ou hexagonale. Pour un petit espace, optez plutôt pour un modèle carré, hexagonal ou rond.

Dans un grand jardin, les piscines tubulaires ovales ou rectangulaires seront parfaites.

Les dimensions

Les dimensions de la piscine tubulaire sont également très variées : de plus petit modèle de 2 m2 aux bassins familiaux de 7 m2.

La profondeur varie quant à elle de 30 cm pour les modèles enfants à 1,60 cm pour les plus profondes.

Les accessoires d’une piscine tubulaire

Dans le kit de la piscine tubulaire seront compris un certain nombre d’accessoires, indispensables ou optionnels, en fonction des dimensions du bassin et de son utilisation.
  • Le diffuseur de chloreest un petit accessoire flottant dans lequel sont placées les pastilles de chlore, qui se diffuse ainsi progressivement dans la piscine.
  • Le système de filtration est indispensable pour les piscines tubulaires au volume d’eau important, généralement plus de 3 m3. Il peut être à cartouche ou à sable.
  • Le kit d’analyse d’eau sert à vérifier le taux de chlore et le pH de votre piscine gonflable.
  • Le tapis de sol protège le fond de la piscine.
  • La bâche de protection protège la piscine tubulaire des feuilles et insectes lorsque vous ne l’utilisez pas.
  • La bâche d’hivernage empêche les impuretés de s’accumuler dans la piscine durant l’hiver.
  • Le kit de réparation contenant des rustines autocollantes ou à appliquer à l’aide d’une colle.
  • La brosse et éventuellement l’aspirateur de piscine destinés à nettoyer le liner.
  • L’épuisette pour débarrasser l’eau de déchets flottants.
L’échelle pour accéder à votre piscine tubulaire, sauf s’il s’agit d’un bassin pour enfant.

L’installation d’une piscine tubulaire

Choix de l’emplacement et préparation du terrain

La piscine tubulaire s’installe impérativement sur un terrain plat, stable. L’idéal est également qu’il offre un ensoleillement maximal et soit éloigné de toutes végétations dont les feuilles pourraient polluer la piscine. Pour les modèles d’un certain volume, placez-la de préférence non loin d’une alimentation en eau. 

Une fois l’espace aplani, nettoyez la zone en retirant les cailloux et autres écueils, bouchez les trous et disposez une couche de sable, avant de posez le tapis de sol de la piscine.

Montage d’une piscine tubulaire

La piscine tubulaire est à monter vous-même. Si le montage est simple et ne nécessite aucun outil particulier, il vous faudra être deux pour celui d’un bassin de grande taille. Commencez par déplier le revêtement de la piscine (ou liner) et laissez-le éventuellement quelques heures au soleil pour l’assouplir. Puis glissez les tubes dans la partie supérieure du liner prévu à cet effet et clipsez-les.
 
Une fois la structure assemblée, commencez le remplissage. Entrez dans l’eau pieds nus et aplanissez les éventuels plis avant que le volume d’eau ne devienne trop important.

Raccordez les tuyaux du système de filtration
et dosez les produits de traitement en fonction du volume d’eau. Veillez à toujours strictement vous conformer aux indications du fabricant.

Sécuriser une piscine tubulaire


Quelles que soient les dimensions du bassin, un enfant ne doit jamais être laissé sans surveillance dans la piscine.

Veillez également à en interdire l’accès par une barrière, une alarme ou encore une échelle de sécurité (avec marches amovibles par exemple) par exemple.

L’hivernage d’une piscine tubulaire

Hivernage en intérieur

L’hivernage est indispensable pour préserver la piscine tubulaire des rigueurs l’hiver. Lorsque la température de l’eau descend en dessous de 13° C, il est temps.

Mais selon ses dimensions, vous aurez le choix de la démonter ou de la laisser sur place, en prenant toutefois certaines précautions.

Hivernage en extérieur

Si vous la faites hiverner en extérieur, il vous faudra en effet nettoyer soigneusement le bassin, puis traiter l’eau avec un produit d’hivernage. Abaissez ensuite le niveau d’eau, puis purgez et rangez filtre et pompe.

Placez quelques flotteurs d’hivernage ou de simples bouteilles d’eau dans le bassin pour réduire la pression de la glace en cas de gel. Fixez enfin la bâche d’hivernage.
Avez-vous trouvé ce guide utile ? Oui
1 votes utiles
Guide écrit par :

Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne 146 guides écrits

Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne
Après avoir travaillé au service de presse de France 2 et de la Cinq, j’ai choisi de laisser parler ma plume en m’orientant vers le journalisme et l’édition.

Aussi éclectique dans mes goûts que dans mes écrits, passionnée de décoration et de bricolage comme d’histoire et de sciences, j’écris depuis plus de vingt ans sur ces thématiques.

À mon actif : des ouvrages didactiques, romans et nouvelles, et de très nombreux articles brico déco regorgeant de conseils et d’astuces, expérimentés dans la vieille maison que je rénove peu à peu.

Les produits liés à ce guide