Piscine enterrée ou semi-enterrée  : comment choisir

Piscine enterrée ou semi-enterrée : comment choisir

Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne

Guide écrit par:

Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne

197 guides

Qu’elle soit semi-enterrée ou enterrée, la piscine se décline en de nombreux modèles, formes, dimensions ou matériaux. Mais pourquoi choisir un type de piscine plutôt qu’un autre ? Dans quel cas opter pour une piscine enterrée ou uniquement semi-enterrée. Quelles sont les obligations légales ? Toutes nos réponses.

Caractéristiques importantes

  • Matériaux
  • Dimensions
  • Obligations légales
  • Sécurité
  • Entretien et hivernage
Découvrez nos piscines enterrées !

Choisir entre une piscine semi-enterrée et une piscine enterrée


La piscine semi-enterrée est un bon compromis entre la piscine hors-sol et la piscine enterrée. La totalité de la surface inférieure du bassin peut être semi-enterrée ou seulement une partie, l’autre étant alors hors-sol : une implantation idéale dans un terrain en pente. Aussi stable qu’un modèle enterrée, la piscine semi-enterrée se décline dans les mêmes formes et dimensions, mais est plus facile et rapide à installer et moins onéreuse, même sa durée de vie est généralement moindre.

La piscine enterrée s’intègre parfaitement dans son environnement et valorise votre patrimoine. C’est également la plus durable de toutes les piscines et la plus personnalisable. La piscine enterrée est par contre longue etcontraignante à installer. Si vous optez pour un modèle coque, il faudra également tenir compte des contraintes de passage pour la livrer d’une pièce sur votre terrain. La piscine enterrée est aussi le type de piscine le plus onéreux de tous.

Voir le catalogue ManoMano
Piscine semi-enterrée

Les types et matériaux de piscine semi-enterrée ou enterrée


  • La piscine en kit de panneaux modulaires. La structure est formée de panneaux rigides préfabriqués en bois, en acier, en aluminium, en résine ou en béton, recouvert d’un liner. Solide et facile à installer, elle peut être enterrée ou semi-enterrée.
  • La piscine coque fabriquée en résine et fibre de verre. Moulée en usine, la coque est livrée en une seule pièce. Durable et plus facile à installer qu’une piscine en béton ou maçonnée, elle exige peu d’entretien.
  • La piscine en béton maçonné, coulé ou projeté. Particulièrement résistant, le béton permet également de personnaliser entièrement la piscine : forme, profondeur, revêtement (liner, peinture, carrelage, enduit, etc.).
  • La piscine à débordement. C’est la piscine la plus luxueuse et la plus complexe à mettre en oeuvre. L’eau, qui déborde sur un ou plusieurs côtés du bassin, est récupérée dans des goulottes en direction d’un bac tampon.

Les tailles et formes de piscine semi-enterrée ou enterrée


Les tailles des piscines semi-enterrée ou enterrée vont des plus petites, de 2,5 X 4 m, au couloir de nage tout en longueur de plus de 12 m. Attention, le volume d’eau augmentant proportionnellement aux dimensions du bassin, le coût d’entretien aussi.

Les formes des piscines enterrées sont encore plus variées que celles des piscines semi-enterrées en kit : ronde, rectangulaire, carrée, octogonale, haricot, en L, en 8, etc.

Les accessoires de piscine semi-enterrée ou enterrée

Certains sont indispensables, d’autres optionnels, mais tous contribuent à l’entretien et à la personnalisation de votre piscine semi-enterrée ou enterrée.

Les accessoires indispensables


  • Le système de filtration pour purifier l’eau de la piscine. Il peut s’agir d’un filtre à sable (le plus répandu), d’un filtre à diatomées (pour une plus grande finesse de filtration, mais un entretien plus contraignant) ou d’un électrolyseur, qui génère du chlore à partir de sel (pour une utilisation simplifiée, mais plus coûteux à l’achat).
  • Le désinfectant: chlore, brome, PMHB.
  • Le kit d’analyse d’eau pour vérifier la qualité de l’eau de votre piscine (à faire deux fois par semaine en pleine saison).
  • La bâche de protection pour préserver la propreté et la chaleur de l’eau.
  • La bâche d’hivernage pour empêcher les impuretés de s’accumuler dans la piscine durant l’hiver.
  • La brosse et éventuellement l’aspirateur de piscine pour nettoyer le revêtement du bassin.
  • L’épuisette pour débarrasser l’eau de déchets flottants.
  • L’échelle ou l’escalier pour accéder à la piscine.

Les accessoires optionnels


Nage à contre courant, escalier balnéo, cascade, plongeoir, lumières pour personnaliser votre piscine semi-enterrée ou enterrée.

Voir le catalogue ManoMano
Aspirateur de piscine

Ce que dit la loi

Sécurité


La loi impose que les piscines semi-enterrées ou enterrées soient équipées d’un dispositif de sécurité. Vous avez le choix entre 4 équipements.

  • La barrière de protection, conforme à la norme NF P90-306, qui doit répondre à des exigences minimales d’accès au bassin.
  • L’alarme, conforme à la norme NF P90-307, et qui peut être d’immersion ou périmétrique.
  • La couverture, conforme à la norme NF P90-308, qui empêche l’immersion involontaire, mais permet aussi de maintenir la température de l’eau.
  • L’abri, conforme à la norme NF P90-308, qui peut être plat, coulissant ou amovible, et doit couvrir toute la surface du bassin pour le rendre inaccessible une fois fermé.

Démarches administratives


Si la surface de votre piscine semi-enterrée ou enterrée est inférieure à 10 m2, aucune démarche n’est nécessaire, sauf conditions particulières (site classé, secteur sauvegardé, etc.). Si cette surface est comprise entre 10 et 100 m2, une déclaration préalable de travaux s’impose. Si elle dépasse 100 m2 ou si elle est couverte d’un abri de piscine de 1,80 m de hauteur ou plus, vous devrez solliciter un permis de construire.

Imposition

Piscine enterrée et semi-enterrée sont toutes deux soumises à la taxe d’habitation, la taxe foncière et la taxe d’aménagement.

L’hivernage d’une piscine enterrée ou semi-enterrée


Si votre piscine enterrée ou semi-enterrée n’est pas protégée par un abri, son hivernage s’impose dès que la température de l’eau descenden dessous de 13° C.

Commencez par nettoyer soigneusement le bassin, puis traitez l’eau avec un produit d’hivernage.

Abaissez ensuite le niveau d’eau, puis purgez filtre et pompe. Placez quelques flotteurs d’hivernage ou de simples bouteilles d’eau dans le bassin pour réduire la pression de la glace en cas de gel.

Découvrez nos piscines enterrées !

Guide écrit par:

Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne, 197 guides

Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne

Après avoir travaillé au service de presse de France 2 et de la Cinq, j’ai choisi de laisser parler ma plume en m’orientant vers le journalisme et l’édition. Aussi éclectique dans mes goûts que dans mes écrits, passionnée de décoration et de bricolage comme d’histoire et de sciences, j’écris depuis plus de vingt ans sur ces thématiques. À mon actif : des ouvrages didactiques, romans et nouvelles, et de très nombreux articles brico déco regorgeant de conseils et d’astuces, expérimentés dans la vieille maison que je rénove peu à peu.