Parquets sur chauffage  au sol

Parquets sur chauffage au sol

Katerine, Spécialiste des revêtements de sol, Oise

Guide écrit par:

Katerine, Spécialiste des revêtements de sol, Oise

100 guides

Avant de poser un parquet sur un plancher chauffant il faut s'assurer que le parquet est compatible avec celui-ci. Pour cela, la température du sol, la résistance thermique du parquet, l’humidité du support ou encore la garantie fabricant, doivent être considérées. Pour la pose, des règles spécifiques sont à respecter.

Caractéristiques importantes

  • Types de chauffage au sol
  • Parquets compatibles
  • Règles de pose
  • Procédure de pose
Découvrez nos parquets massifs !

Les types de chauffage au sol


alt

Les systèmes de chauffage au sol existent depuis longtemps et permettent un confort thermique sans la présence de radiateurs parfois peu esthétiques sur les murs. Ils sont intégrés dans une chape et les revêtements de sol sont posés sur ce support.

Le parquet est compatible la plupart du temps avec un plancher chauffant (selon les conditions à bien connaître) et a une bonne conductivité thermique. Il faut cependant éviter l'humidité et tout choc thermique important sous peine de voir le parquet se déformer.

Les règles de pose sont drastiques dans cette configuration et, si elles ne sont pas respectées, la déformation du parquet est inévitable.

Les chauffages au sol « haute température »

Les premiers systèmes de chauffage au sol, dits d’ancienne génération ou haute température, ne permettent pas la pose de parquets, qu’ils soient massifs ou contrecollés. Seuls les parquets mosaïques sont tolérés.

Ces chauffages concernent toutes les installations antérieures à l'année 1990. Aucun fabricant ne garantit les parquets sur ces systèmes. La température, proche de 40°C, est trop haute et risque d’entraîner une déstabilisation importante du parquet.

Les chauffages par le sol hydrauliques « basse température »


alt

Les systèmes hydrauliques de chauffage par le sol installés après 1990 sont dits « basse température ». Ils chauffent à 28°C maximum. Il s’agit de tuyaux installés sur la dalle et recouverts par une chape, sur laquelle le parquet est posé. Les chapes utilisées sont souvent des chapes dites anhydrites, très conductrices et donc optimales pour l’efficacité du chauffage au sol.

Ces chapes présentent néanmoins une contrainte importante avec le parquet car elles sont très liquides et donc très lentes à sécher. L’humidité restante peut donc se transférer dans le parquet, qui se dilate au contact avec l’eau.

Les chauffages au sol rayonnants électriques


alt

Les planchers rayonnants électriques (PRE) sont exclus des garanties de pose des parquets massifs ou contrecollés par les fabricants.C’est le fabricant du plancher rayonnant électrique qui inclura ou non la pose de ce type de parquet sur son système de chauffage.

Les chauffages au sol « rafraîchissants »


alt

Les chauffages au sol hydrauliques, chauffants et rafraîchissants, sont désormais courants. Ils permettent en été de rafraîchir de quelques degrés la pièce. Attention, tous les parquets ne peuvent pas être posés sur ces systèmes. Les parquets massifs sont à exclure, sauf en cas de pose d’une sous-couche spéciale.

Le parquet contrecollé peut être garanti, selon sa composition (support bouleau, par exemple). Il est plus stable et ne subit aucune contrainte si les règles de pose sont respectées. C’est le fabricant du parquet qui le garantit, veillez donc à bien préciser dès le départ que vous avez ce type d’équipement.

Voir le catalogue ManoMano
Planchers rayonnants électriques

Les types de parquets compatibles avec un plancher chauffant

Les parquets compatibles avec les chauffages au sol (hydrauliques) doivent présenter une résistance thermique maximale de 0.015 m² K/W. Cette donnée est indiquée sur les fiches techniques des produits.

Les parquets massifs


alt

Les parquets massifs compatibles avec les chauffages au sol n’excèdent pas une épaisseur de 15 mm. La largeur des produits est souvent limitée à 140 mm ; au-delà, le risque de déformation est plus important. Les parquets en chêne sont bien adaptés à ces systèmes de chauffage.

Attention, certaines essences de bois exotiques sont beaucoup plus sensibles et doivent être évitées. Dans tous les cas, le fabricant indique si le parquet est compatible avec un chauffage au sol. Si ce n’est pas mentionné, renseignez-vous et ne prenez pas de risque sans écrit formel.

Les parquets contrecollés


alt

Les parquets contrecollés ont l’avantage majeur d’être plus stables, ils sont donc en général compatibles avec les chauffages au sol. Comme pour les parquets massifs, l’épaisseur ne doit pas excéder 15/16 mm. En revanche, ils peuvent être beaucoup plus larges, jusqu’à 240 mm, voire plus, selon les fabricants.

Pour des raisons de conductivité thermique, la plupart des fabricants de parquets préconisent une pose collée en plein ou au cordon. La pose flottante devra donc être évitée pour une bonne efficacité du système de chauffage.

Les règles de pose spécifiques

Dans le cadre d’une pose sur chauffage au sol hydraulique basse température, les règles de pose sont drastiques et doivent être respectées à la lettre. Si ce n’est pas le cas, le parquet risque de se déformer, se soulever et rien n’est alors réparable, il faut tout refaire, y compris le support.

Test d’humidité du support


alt

Un test d’humidité dans le support doit être réalisé avant la pose du parquet afin de s'assurer qu'il est sec. Les temps de séchage théoriques ne sont pas valables. Le support doit présenter une humidité inférieure à 2 % pour un support traditionnel avec chauffage au sol (béton, ciment). S’il s’agit d’une chape anhydrite, le taux d'humidité doit être inférieur à 0.5 %.

La majeure partie des litiges de parquet (85%), vient de l’humidité dans le support. Le problème est accentué avec un chauffage par le sol, car très souvent, dès la mise en route du chauffage, toute l’humidité fuit le support et est transférée dans le parquet, qui se déforme très vite.

La dilatation

La dilatation périphérique est plus importante lorsque le parquet est posé sur un plancher chauffant. Laissez donc un joint de dilatation en périphérie le plus large possible, de 10 à 12 mm, afin que le parquet puisse bouger sans désordre.

La procédure de pose


alt

La pose du parquet sur un plancher chauffant impose une procédure très précise et stricte. Le système de chauffage au sol doit impérativement être mis en marche 3 à 4 semaines avant la pose du parquet. Ce n’est pas négociable et peu importe la saison. Cette opération permet au support de se stabiliser correctement, et à l’humidité restante dans le support de s’évacuer.

Le chauffage doit être arrêté 48 heures avant la pose du parquet et pendant toute la durée de celle-ci. Il faut ensuite le remettre en fonctionnement 4 ou 5 jours après la pose, par paliers de 4°C ou 5°C jusqu'à atteindre la température maximale de 28°C.

Si vous ne respectez pas cette règle, votre parquet risque de subir des dommages irréversibles. Cette règle est d’ailleurs valable pour tous les revêtements de sol posés sur un chauffage au sol.

Découvrez nos parquets massifs !

Guide écrit par:

Katerine, Spécialiste des revêtements de sol, Oise, 100 guides

Katerine, Spécialiste des revêtements de sol, Oise

Baignant dans le monde du revêtement de sol depuis de nombreuses années, je connais bien techniquement tous les produits, du stratifié au parquet, du linoléum au PVC en passant par la moquette et le carrelage. Comment ils sont fabriqués, avec quoi ils sont composés, quelles sont leurs performances, comment doit-on les poser et les entretenir, sont mes sujets quotidiens. J’ai pu voir beaucoup d’erreurs sur des chantiers du fait d’un manque d’information ou de compréhension du produit. Les produits évoluent techniquement en permanence et même les professionnels ont du mal à suivre. C’est pourquoi j’ai eu envie de transmettre ce que je sais, de manière claire et ludique, pour tout le monde. Les industriels sont parfois très techniques et leur jargon est souvent peu accessible au commun des mortels. Les vendeurs ont souvent pour objectif de vendre coûte que coûte et peuvent agir de manière orientée. Je souhaite avant tout expliquer ce qu’est le produit, expliquer pour expliquer uniquement, de manière complètement décomplexée.

Les produits liés à ce guide