Le plus grand choix de bricolage

Conseils live avec nos experts brico

Multiprise : comment choisir

Guide écrit par :
Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme

Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme

283 guides
Les multiprises sont indispensables pour faciliter le branchement des appareils électriques dans la maison. Elles peuvent parfois être équipées de parasurtenseur ou de parafoudre, permettant ainsi de protéger l’installation des problèmes affectant le réseau (foudre, court-circuit, baisse ou pic de tension, etc.).

Caractéristiques importantes

  • Fixe ou volante
  • Nombre de prises
  • 2P+T ou 2P
  • Classement IP

Les avantages d’une multiprise


Il est assez fréquent de se retrouver à court de prises de courant
 en raison de l’augmentation du nombre d’appareils électriques utilisés dans la maison. Face à cette situation, la multiprise s’impose comme la solution la plus rapide et la plus simple à mettre en œuvre :
  • qu’elle soit volante ou fixe, une multiprise permet de mettre en place plusieurs prises de courant à partir d’une seule source d’alimentation ;
  • avec la multiprise, il n’est pas nécessaire de modifier le circuit électrique en installant une ou plusieurs prises supplémentaires.
Le choix de la multiprise dépend essentiellement de son utilisation et les premières questions à se poser se résument à :
  • combien d’appareils sont à brancher ;
  • les prises sont-elles 2 pôles + terre ou simplement  2 pôles ;
  • s’agit-il d’une installation fixe ou volante ;
  • les appareils électriques nécessitent-ils une protection et un interrupteur off/on ;
  • quel est l’environnement d’installation.

Multiprise volante et multiprise fixe


La multiprise se décline sous plusieurs versions pour s’adapter aux besoins de l’utilisateur et à la configuration de son installation électrique :
  • la multiprise dite « volante »  permet de brancher plusieurs appareils en même temps et se raccorde à une prise classique ; 
  • la multiprise fixe ressemble à quelques différences près à une prise de courant classique. Elle se fixe simplement au mur et offre plusieurs prises à partir d’une seule source d’alimentation électrique.

Les conditions d’utilisation


La pose ainsi que l’utilisation de multiprises requièrent un peu de bon sens et le respect de certaines recommandations de sécurité :
  • il faut éviter de mettre bout à bout une ribambelle de prises et de multiprises ;
  • il faut absolument respecter les consignes concernant les protections du circuit électrique concerné ;
  • le réseau ne doit pas être surchargé au risque de faire sauter des fusibles ou le disjoncteur. Cette utilisation inappropriée peut également entraîner des courts circuits et provoquer des incendies.

Les types de multiprises selon leur usage


Multiprise fixe

Une multiprise fixe s’installe comme le modèle classique, mais offre plusieurs prises de courant en même temps. Elle s’intègre parfaitement au mur et se révèle plus esthétique que la version volante.
Cependant, sa pose requiert une intervention sur le réseau électrique et une préparation du support.


Multiprise escamotable

Une multiprise escamotable / rétractable est parfaite pour un bureau, un plan de travail, etc. Lorsque la prise n’est pas utilisée, elle est cachée à l’intérieur du support et devient invisible. Toutefois, ce modèle nécessite une adaptation au meuble (perçage à la scie cloche ou découpage à la scie sauteuse).

Options et caractéristiques des multiprises fixes

Les multiprises fixes sont conçus pour répondre aux besoins de toutes les utilisations, pour cette raison elles offrent selon leur modèle :
  • différents design ;
  • des configurations linéaires ou d’angle ;
  • des matériaux tel le plastique ou l’aluminium ;
  • une capacité maximale exprimée en ampères (A) ;
  • une puissance maximum mesurée en watts (W) ;
  • un classement IP44 pour les installations en environnement extérieur ;
  • des installations en saillie mais aussi encastrées ;
  • une protection thermique ou parasurtenseur (protection des appareils électriques des surtensions du réseau) ;
  • une protection parafoudre (protection des appareils électriques des surtensions provoquées par la foudre et un phénomène électromagnétique) ;
  • un ou plusieurs interrupteurs on/off illuminés ;
  • une protection enfants ;
  • un câble d’installation.


Bloc multiprise volante

Une multiprise volante (biplite, triplite, quadriplite, etc.) se branche sur une prise de courant classique et permet d’alimenter simultanément plusieurs appareils (2, 3, 4, etc.). Il s’agit de prises à 2 pôles + terre ou de 2 pôles. Cette configuration livrée sans prolongateur fait que la multiprise reste fixée au même endroit que la source d’alimentation à laquelle elle est raccordée.



Prolongateur multiprise volante

Le prolongateur multiprise a été conçu pour compenser l’inconvénient des biplites, triplites, quadriplites, etc. Il donne la possibilité de déplacer physiquement les prises pour alimenter un appareil se trouvant loin de la source. Toutefois, son câble est peu discret et inesthétique.

Options et caractéristiques des multiprises volantes

Les multiprises volantes, à l’instar des multiprises fixes sont proposés sous différentes configurations selon les modèles et proposent :
  • une longueur de prolongateur variable ;
  • différents coloris mais blanc généralement ;
  • un interrupteur marche/arrêt lumineux par prise ou un par prolongateur ;
  • une protection parafoudre pour protéger les appareils des surtensions (provoquées par la foudre ou d’un phénomène électromagnétique) ;
  • un parasurtenseur (protection des fluctuations importantes de tension sur le réseau) ;
  • une protection enfants ;
  • un classement IP44 pour les utilisations extérieur en milieu humide ;
  • des couvercles de protection (clapets) sur les prises (contre la pénétration des poussières et de l’eau) ;
  • une puissance (W) et un ampérage maximum (A), généralement d’un max de 3500 W et de 16 A.
Avez-vous trouvé ce guide utile ? Oui
4 votes utiles
Guide écrit par :

Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme 283 guides écrits

Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme

A l’issue d’études dans le commerce, j’ai appris par opportunité la profession de charpentier. Noble mais dur métier, les hivers et la pluie m’ont incité à descendre des toits et à pousser les portes d’une quincaillerie où sans grande surprise, je me suis retrouvé quincaillier.

De vis en boulon, j’ai travaillé au fil des années dans tous les rayons de magasins de bricolage où j’ai eu le loisir d’apprendre l’utilité et le fonctionnement de tout ce qui s’y vendait. Entre deux magasins, je n’hésitais pas à travailler comme serrurier, couvreur, menuisier ou dans le secteur industriel.

Mon expérience terrain conjuguée à mes connaissances techniques me permet de jauger le vrai du faux dans le choix des outils et équipements. Préférant restituer un conseil désintéressé à l’écrit que me répéter du lundi au samedi dans un magasin, il était naturel que je me dirige vers le métier de rédacteur.

Les produits liés à ce guide