Le plus grand choix de bricolage

Conseils live avec nos experts brico

Mélangeur ou mitigeur : quel robinet choisir

Guide écrit par :
Pauline, Rédactrice, Essones

Pauline, Rédactrice, Essones

150 guides
Vous aménagez la salle de bains ou la cuisine et vous vous demandez quoi choisir entre un robinet mélangeur et un mitigeur ? Quelles différences ? Quels avantages et inconvénients ? Réglage de la température et du débit, confort d’utilisation, style rétro ou moderne, budget : comparatif des robinets !

Caractéristiques importantes

  • Confort d'utilisation
  • Esthétique
  • Prix d'achat

Comment fonctionne un robinet mélangeur


Le robinet mélangeur
 se compose de deux robinets (deux têtes) et d’un bec. Par convention, le robinet gauche du mélangeur délivre de l’eau chaude et le droit de l’eau froide. Il faut ouvrir les deux robinets en même temps pour arriver à la température désirée car l’eau se mélange par gestion du débit.

Il en existe deux types :
  • robinet monotrou (un corps commun pour le robinet entier) ;
  • robinet à 3 trous (les éléments sont indépendants les uns des autres, installation plus longue).
Afin d’obtenir le débit souhaité, il faut également jouer avec les deux têtes simultanément pour garder la température choisie. Le robinet mélangeur est malheureusement un gros consommateur d’eau et il est peu pratique car il faut à chaque fois régler la température. Le mélangeur n’est pas facile à prendre en main pour les enfants et les personnes âgées et le réglage de la température est plutôt approximatif. De même, mal fermé, il peut avoir tendance à goutter.

Comment fonctionne un robinet mitigeur


Le robinet mitigeur
 possède une manette qui permet deux actions :
  • le réglage de la température de droite à gauche ;
  • le réglage du débit de haut en bas.
Le robinet mitigeur est facile d’utilisation pour tous les membres de la famille. En plus, il peut posséder une bague pour contrôler la température maximale délivrée ainsi qu’un limiteur de débit, très pratique pour réduire la consommation d’eau. La température de l’eau est préréglée puisque la manette reste en place lors de sa dernière utilisation.

Vous pouvez choisir entre trois types de robinets mitigeurs :

  • le mitigeur classique, le plus commun et proposé dans toutes les gammes ;
  • le mitigeur thermostatique, un réel confort pour la douche ;
  • le mitigeur à commande infrarouge (le nec plus ultra pour faire des économies d’eau).

Match esthétique : robinet mélangeur ou mitigeur


Préférez-vous
un robinet à poignée unique ou avec deux commandes latérales ? De nos jours, le robinet mélangeur s’est considérablement affiné, permettant de ne pas gaspiller de place et de procéder à un nettoyage facile.

Êtes-vous plutôt bi-matière ou matière unique ? À vous de choisir entre le métal chromé, le vieux laiton, ou encore les modèles colorés.

Très à la mode, le robinet cascade existe aussi en version mitigeur. Avec son écoulement d’eau original, il rappelle la décoration des hôtels étoilés et des spas.

Pour la cuisine, le robinet mitigeur ou mélangeur prend de la hauteur. Le plus souvent en acier chromé, il existe aussi avec douchette, très pratique pour la vaisselle.

Le robinet mélangeur peut avoir un côté vintage sympathique, surtout les modèles qui associent la porcelaine et le laiton pour un style maison de campagne. La plupart du temps, les poignées en étoile (tout métal ou avec céramique) sont associées aux châteaux et aux maisons de charme. le champion du style rétro, c’est lui ! Cependant, en version stylisée, le robinet mélangeur peut aussi s’intégrer à un intérieur épuré et moderne.

Le robinet mitigeur quant à lui possède des courbes fines et modernes et convient très bien aux décorations contemporaines.

Comparatif des prix entre le mélangeur et le mitigeur


Pour un robinet mitigeur entrée de gamme, comptez 20 à 30 euros.

Les prix moyens des mitigeurs et mélangeurs sont autour de 50 et 90 euros toutefois, la facture monte vite sitôt que l’on met l’accent sur le design.

Les robinets haut de gamme atteignent facilement les 200 euros et les prix grimpent jusqu’à 1 000 euros (marque Grohe, Hansgrohe, Nobili, Cristina Ondyna…). On atteint aussi ce prix pour un mélangeur de douche cascade.

Contrairement aux idées reçues, les prix des robinets mélangeurs sont équivalents aux robinets mitigeurs.

Finalement, la question esthétique peut passer au second plan, derrière celle des habitudes, du confort et de l’importance de faire des économies d’eau.

Les différents modèles de mélangeurs


Les mélangeurs
 sont les grands classiques des lavabos, ils existent depuis longtemps, alors que les mitigeurs sont relativement récents. Néanmoins, ils se déclinent sous de très divers modèles. Pour se faire une idée, voici quelques types de mélangeur:
  • mélangeurs à un trou, il s’agit des modèles les plus répandus, ils sont formés d’un corps unique, les manettes sont placées de part et d’autre de celui-ci, le bec est généralement fixe pouvant être mobile chez certains modèles ;
  • mélangeur à deux trous, peu fréquent, utilisé dans des gammes « design », le corps du robinet est surélevé par les extrémités ;
  • mélangeur à trois trous, utilisé dans des versions haut de gamme, le corps du robinet se situe en dessous du lavabo, les poignées ou manettes sont séparées, le bec peut être mobile ou fixe ;
  • trois types de sortie d’eau : à bec bas, moyen et haut (pour les vasques) ;
  • mélangeur à bec en cascade, certains modèles déversent un jet d’eau large.
A noter qu’il existe des  mélangeurs incorporant des ampoules LED pour des éclairages aux couleurs et effets différents.

Les principaux types de mitigeurs


Les mitigeurs
 existent depuis moins longtemps que les mélangeurs, cependant, ils sont de plus en plus utilisés dans les salles de bains. Ils possèdent de nombreux atouts, à commencer par leur côté pratique.

En effet, débit et température sont réglés par une seule et unique commande. D’autre part, la température idéale peut être mémorisée en gardant la manette, lors de la fermeture du robinet, sur la même position.

Certains modèles de mitigeurs possèdent une bague de sécurité qui limite le réglage d’eau chaude, protégeant ainsi les personnes âgées et les enfants contre le risque de brûlures.

Il existe également des modèles à déclenchement par détection infrarouge et à coupure automatique, parfaits pour éviter le gaspillage et préserver l’environnement.

Les différents modèles de mitigeur sont caractérisés principalement par le type de bec verseur, il y en a de trois types : à bec bas, moyen et haut.

Les modèles à bec bas correspondent à des mitigeurs standards. Ceux à bec moyen et haut sont conçus pour les vasques.

On trouve aussi des mitigeurs dotés de becs à cascade, c’est-à-dire à jet large, certains d’entre eux sont décorés d’ampoules LED.

A noter l’existence de mitigeurs thermostatiques, peu utilisés pour le lavabo, ils sont conseillés pour les personnes âgées ou à mobilité réduite.

Avantages et inconvénients des mélangeurs et mitigeurs de lavabo


 

Mélangeur

Mitigeur


Avantages


Prix moins élevé.

Grand choix de modèles.


Une seule commande pour réguler la température et le débit d’eau.

Moindre consommation d’eau.


Inconvénients


Consommation d’eau plus élevée.

Réglages plus fréquents.


Prix plus élevé.

Variation de température si changements de débit.

Accessoires des mélangeurs et mitigeurs


Qu’ils soient mélangeurs ou mitigeurs, la plupart des robinets pour lavabo sont livrés avec des accessoires communs. Il s’agit principalement d’une bonde
, du kit de fixation et d’un mousseur.

La bonde et son kit de fixation constituent le dispositif d’évacuation d’eau du lavabo, commandé par une tige placé sur le corps du robinet.

Le mousseur est généralement vissé sur le bec du robinet et sert à filtrer et à diriger le jet d’eau.

A noter que ces accessoires sont absents chez certains modèles, pour savoir s’ils sont livrés ou pas, il faut lire attentivement le descriptif du produit.

5 tâches d’entretien pour les mélangeurs et mitigeurs


  1. Les mousseurs des mélangeurs et mitigeurs sont nettoyés périodiquement. Pour cela ils sont démontés puis trempent dans une solution d’eau mélangée avec du vinaigre blanc (élimination du tartre, les brosser ensuite pour enlever tout résidu).
  2. Le nettoyage du corps de robinet est effectué avec un produit ménager adapté ou une solution maison (solution de vinaigre blanc pour le chrome, solution d’acide citrique pour le laiton) en cas de présence de calcaire. Pas de détergent agressif !
  3. La cartouche d’un mitigeur peut fuir à sa base, remplacer les joints peut suffir et le cas échéant, la cartouche est remplacée.  
  4. Les clapets des têtes de robinet mélangeurs perdent de leur étanchéité avec le temps. Les changer dès qu’une fuite apparait est la solution pour assurer leur pérennité.
  5. Le joint torique au niveau de la base du bec d’un mélangeur peut également fuir. Démonter et remplacer le joint suffit pour retrouver l’étanchéité du montage.
Avez-vous trouvé ce guide utile ? Oui
1 votes utiles
Guide écrit par :

Pauline, Rédactrice, Essones 150 guides écrits

Pauline, Rédactrice, Essones
Bricoleuse le week-end et éducateur canin du lundi au vendredi, j’aime apprendre, comprendre et faire comprendre à qui a deux jambes ou quatre pattes !  

Bricoleuse passionnée, j’ai grandi au doux son de la ponceuse et du marteau le week-end. Aussi manuelle que cérébrale (oui, c’est possible !), j’ai appris les rudiments du bricolage, de la déco et de la customisation de meubles par passion. L’esprit récup’ et DIY est un véritable mode de vie qui m’a permis d’apprendre comment utiliser nombre d’outils.

Éducateur canin comportementaliste de métier, amoureuse des chiens et des chats depuis toujours, je délivre à présent des conseils pour bien vivre avec nos compagnons à poils et mieux les comprendre. Mon objectif ? Bien orienter les propriétaires d’animaux dans leur équipement et dans leurs activités avec leurs poilus !

Les présentations faites, je ferai de mon mieux pour vous aiguiller dans vos choix !

Les produits liés à ce guide