Le plus grand choix de bricolage

Conseils live avec nos experts brico

Maturateur, extracteur de miel, tamis : choisir son matériel d’apiculture

Guide écrit par :
Albert, Responsable d'activité & rédacteur, Isère

Albert, Responsable d'activité & rédacteur, Isère

91 guides
Désoperculateur, extracteur radial ou extracteur tangentiel, défigeur, réfractomètre, pompe à miel, tamis, maturateur en inox ou en plastique… l’apiculteur a besoin de plusieurs équipements pour conduire son rucher et surtout, récolter le miel. Zoom sur l’apiculture et les équipements indispensables de miellerie.

Caractéristiques importantes

  • Nature du miel
  • Nombre de cadres
  • Quantité de miel

Produire du miel : disposer des bons équipements

L’extraction du miel est une période particulièrement importante pour l’apiculteur, surtout lorsqu’il débute son activité. Elle est synonyme d’expectative, de fierté et de partage. C’est le moment où tous ses efforts sont enfin récompensés. Pour que celle-ci soit efficace, il convient de bien suivre les étapes nécessaires à sa réussite. A ce stade, l’apiculteur détient déjà les cadres remplis de miel dans une pièce isolée. Pour mener à bien son travail, l’apiculteur doit disposer d’un certain nombre d’équipements.

Les équipements indispensables de l’apiculteur


Couteau ou herse à désoperculer

Utilisés pour enlever les opercules et dégager les rayons.





Bac à désoperculer

Il est nécessaire pour récolter la cire et les divers débris produits pendant cette opération.





Extracteur
Il est manuel (muni d’une manivelle) ou motorisé et radial (dispose les cadres en rayons) ou tangentiel (dispose les cadres latéralement).





Tamis
Indispensable à la filtration des débris grossiers présents dans le miel, peut être simple ou double.





Seau
Il sert à récupérer le miel après sa première filtration et ensuite son contenu est versé sur un filtre placé au-dessus du maturateur.





Filtre chauffant
Pour une filtration optimale à température réglable, idéal pour le miel de colza notamment, placé au-dessus du maturateur, il est aussi utile pour le miel déjà décanté.





Réfractomètre
Outil important pour contrôler le taux d’humidité du miel qui doit se situer toujours en dessous de 18 %





Défigeur
C’est un appareil électrique utile pour liquéfier le miel, certains modèles sont munis d’une sonde afin d’éviter la surchauffe du miel et pour limiter la consommation électrique.





Maturateur
Il s’agit d’une cuve aux dimensions variables en fonction de la capacité de production, en plastique ou en acier inoxydable, destiné à décanter le miel.





Pompe à miel
Réservée aux grandes exploitations apicoles, elle permet de transvaser rapidement et efficacement des quantités importantes de miel en limitant les pertes.





Mélangeur

Il est utilisé pour mélanger le miel ou plusieurs miels, il peut être motorisé ou à monter sur une perceuse.





Mélangeur cuve

Destiné aux apiculteurs professionnels, il permet de mélanger des miels liquides, de récupérer le miel cristallisé ou encore d’obtenir une consistance en particulier, par son utilisation par intermittence.

Bien choisir ses équipements d’apiculture

Le processus d’obtention du miel peut être résumé en quelques étapes clés. Chacune d’entre elles implique l’utilisation d’équipements similaires mais aux caractéristiques différentes. Avant de choisir chacun d’entre eux, il convient de prendre en compte plusieurs facteurs.

Cadres à traiter

Le nombre de cadres à traiter, autrement dit, la quantité de miel que l’on s’apprête à récolter.

En effet, lorsque la production est modeste, inutile de s’équiper d’équipements onéreux !
Un pack de miellerie suffit pour débuter en apiculture. Si la production est plus conséquente, un extracteur à moteur est à privilégier, car il permet de gagner beaucoup de temps et d’épargner le dos.

Nature du miel

Le type de miel, fluide ou épais, est un critère important pour choisir un extracteur radial ou tangentiel, le dernier étant plus adapté au miel épais.

De la même manière, il est utile de s’équiper d’un défigeur, alors qu’il n’est pas indispensable pour le miel fluide, ou encore, d’
un tamis simple ou double, le dernier étant préconisé pour le miel épais.

Quantité de miel récoltée

La quantité de miel récolté, à prendre en compte pour choisir la taille du maturateur. Il faut savoir que plus le volume du maturateur est modeste, plus la décantation du miel est rapide.

Les exploitations de moyenne et grande taille exigent un niveau de mécanisation plus importante, donc, des investissements conséquents. Il existe des équipements performants qui permettent d’obtenir de substantiels bénéfices en termes d’efficacité.
Avez-vous trouvé ce guide utile ? Oui
0 votes utiles
Guide écrit par :

Albert, Responsable d'activité & rédacteur, Isère 91 guides écrits

Albert, Responsable d'activité & rédacteur, Isère

Le jardinage et le bricolage font partie de mon quotidien depuis de nombreuses années. En effet, ayant fait des études dans le commerce, j’ai rapidement évolué vers les métiers du bâtiment et du paysage : technicien, paysagiste et responsable d’activité.

De la maintenance technique d’immeubles à la création et l’entretien des espaces paysagers, en passant par la rénovation de logements, mon expérience m’a permis d’être polyvalent. Au fil de mes différentes activités, les conseils à mes interlocuteurs, particuliers et professionnels m’ont orienté logiquement vers le métier de rédacteur.

C’est donc avec plaisir que vous apporte aujourd’hui mes conseils de choix d’équipements et produits, tout comme pour la réalisation de travaux permettant d’améliorer le confort à la maison et pour le bien-être au jardin.

Les produits liés à ce guide