Le plus grand choix de bricolage

Conseils live avec nos experts brico

Comment choisir un anti-puces et antiparasitaire pour chien

Guide écrit par :
Pauline, Rédactrice, Essones

Pauline, Rédactrice, Essones

150 guides

Comment choisir un traitement antipuce et antiparasitaire pour chien ? Quelles solutions contre les puces, les tiques, les phlébotomes pour les chiots ? Comment vermifuger un chiot ? Tout ce qu’il faut savoir pour choisir les meilleurs produits antiparasitaires pour chien et leur posologie.

Caractéristiques importantes

  • Pipette et spray antiparasitaire pour chien
  • Collier anti-puces et antiparasitaire pour chien
  • Vermifuge pour chien
  • Comprimés anti-puces et antiparasitaire pour chien
  • Shampoing anti-puces et antiparasitaire pour chien
  • Poudre anti-puces et antiparasitaire pour chien
  • Anti-puces et antiparasitaire pour chiot

Les puces et parasites des chiens



Nos compagnons à quatre pattes sont sujets à des petits tracas causés par les parasites internes et externes. Ils peuvent être sujets à des piqûres de puces et développer une allergie à la salive, à des tiques qui transmettent la maladie de Lyme ou la piroplasmose mais aussi au phlébotome qui transmet la leishmaniose.

Les vers touchent aussi les chiens qui peuvent souffrir d’une infestation de vers ronds, de vers plats ou de protozoaires qui entraînent des troubles sérieux de l’appareil digestif et ont des conséquences importantes sur l’état général du chien.

Les chiots sont des êtres fragiles qui doivent recevoir un dosage bien précis de molécules actives contre les parasites internes et externes. Le type de vermifuge pour chiot ou chien sera donné en fonction de son poids mais aussi des parasites concernés et de sa sensibilité à certains principes actifs. La fréquence des traitements antiparasitaires chez le chien va aussi dépendre des produits choisis. La pipette antiparasitaire se donne tous les mois tandis qu’un collier antiparasitaire peut durer jusqu’à 8 mois avec une protection continue. Enfin, il est important de donner un traitement adapté, sous quelque forme que ce soit, pour que les molécules actives puissent agir sur les parasites identifiés.

Pipettes et sprays antiparasitaires pour chien


La pipette est un des moyens les plus courants  pour traiter un chien contre les puces, les tiques ou encore les phlébotomes. Pour savoir contre quoi vous protégez votre animal, il faut se référer à la notice car un produit anti-puces classique n’aura pas d’action sur les tiques

La pipette se met au niveau de la nuque, zone que le chien ne peut pas lécher, selon une ligne verticale directement sur la peau. Elle entraîne une sensation de poils gras pendant quelques jours. Bien se laver les mains après l’application et après les contacts prolongés avec le chien.

Il existe des pipettes pour les parasites externes ou pour les parasites internes.

Mise en garde : les produits utilisant uniquement du Fipronil ne sont pas toujours efficaces, veillez à avoir deux molécules actives combinées (comme l’Afoxolaner).

La pipette est à administrer tous les mois, pendant l’hiver on peut faire une pause si les températures sont assez basses.

Colliers anti-puces et antiparasitaires pour chien


Des études récentes montrent la dangerosité des dispositifs anti-puces externes comme les colliers qui peuvent perturber le système endocrinien humain. En présence de jeunes enfants, n’hésitez pas à passer sur un antiparasitaire à avaler.

Plusieurs marques de colliers anti-puces sont proposées sur le marché comme Seresto (jusqu’à 8 mois de protection) ou Scalibor (jusqu’à 6 mois de protection).

Conseil : pour tout dispositif externe, un contrôle régulier de la peau au contact des produits est important pour vérifier qu’il n’y a pas de réaction allergique.

Les vermifuges pour chien


Il existe différents types de parasites intestinaux chez le chien, il est donc important de faire prendre un vermifuge avec les molécules actives adaptées. En cas d’infestation, un traitement à large spectre permettra d’éliminer les parasites des différentes sortes. Il peut cependant être utile se faire plusieurs cures (d’après la notice du produit) pour éliminer les parasites à tous les stades de développement (adulte, larve, œuf).

Trois sortes de parasites internes sont à cibler par les vermifuges pour chien :
  • Vers ronds (nématodes)
  • Vers plats (cestodes)
  • Protozoaires (parasites unicellulaires qui vont dans les cellules du chien, responsables de la giardiase)
Pour éviter tout désagrément pendant la nuit, le vermifuge pouvant entraîner diarrhées et / ou vomissement, pensez à le donner plutôt le matin.

Comprimés anti-puces et antiparasitaires pour chien


Les comprimés antipuces pour chien sont très efficaces mais il faut bien veiller à traiter l’animal pour le type d’infestation choisi. Il en existe de 3 sortes :
  • Comprimés qui tuent les puces adultes et les œufs (insecticides) ;
  • Comprimés préventifs répulsifs;
  • Comprimés régulateur de croissance (IGR : Insect Growth Regulator) qui bloque le développement des larves.
Certains comprimés antipuces pour chien sont de simples cachets tandis que d’autres ont l’apparence d’une friandise pour une prise plus facile (Nextgard).

Nb : les produits vendus par les vétérinaires ne sont pas accessibles par d’autres moyens.

Shampoing anti-puces et antiparasitaire pour chien

Lorsque le chien est infesté, le shampoing antiparasitaire va permettre de tuer les insectes et les larves afin d’assainir le pelage. Il peut aussi s’utiliser en prévention car il contient un répulsif d’insectes à l’arrivée des beaux jours. Plusieurs marques montrent une bonne efficacité (Beaphar, Pulvex, Johnsons, etc.).

Le shampouinage doit être soigneux et il est recommandé de laisser agir plusieurs minutes avant de rincer minutieusement le pelage de votre chien.

Il s’utilise en parallèle d’un brossage minutieux. Il peut être nécessaire de répéter l’application en cas d’infestation sévère de puces pour retirer les larves.

Pour les chiots, un shampoing antiparasitaire adapté est obligatoire pour éviter tout risque d’empoisonnement.

A savoir : toujours attendre 48 heures avant de mettre un autre dispositif antiparasitaire (pipette ou collier).

Poudre anti-puces et antiparasitaire pour chien


Les poudres antipuces et antiparasitaires ont une action curative et préventive. Elle permet de lutter efficacement contre les puces, les tiques, ou encore les aoûtats.

Pour la quantité, la notice de chaque poudre indique un nombre de gramme par kilo, par exemple 2 grammes par kilo soit 12 grammes pour un petit chien de 6 kilos. Il faut appliquer la poudre antiparasitaire en massage doux en insistant au niveau des plis, du cou et des oreilles.

Plusieurs poudres sont à base de tétraméthrine (Pyréthrinoïde) qui a une action insecticide sur les ectoparasites (vivant à l’extérieur de l’animal).

Toutefois, la poudre ne s’utilise pas sur un chien qui a des lésions cutanées.

Anti-puces et antiparasitaire pour chiot


Le chiot doit lui aussi être protégé contre les parasites externes et internes mais il faut un traitement adapté à son poids et à son état de développement pour éviter tout risque d’empoisonnement.

Les produits antiparasitaires pour chiots sont proposés sous différentes formes :
  • Cachet en prise unique (tous les mois)
  • Pipette (spot-on) anti-puces et antiparasitaire à mettre sur la nuque (tous les mois)
  • Spray anti-puces et antiparasitaire
Les sprays antiparasitaires sont des traitements externes, ils peuvent être utilisés dès quelques jours de vie. Pour les pipettes spot on il faut attendre 6 semaines et pour les cachets 8 semaines soit 2 mois.

Concernant le vermifuge des chiots, il est recommandé de le faire dès 2 semaines toutes les 2 semaines jusqu’aux 2 mois et demi de vie du chiot, puis tous les mois jusqu’à ses 6 mois. Une fois adulte, la fréquence est de 2 à 3 fois par an.

Vous avez un doute sur l’administration de traitement antiparasitaire chez le chiot ? Demandez conseil à votre vétérinaire !

Fini les petites bêtes, des puces aux tiques en passant par les phlébotomes ou les vers intestinaux du chien. Afin de protéger votre toutou, vous avez l’embarras du choix (pipette, poudre, shampoing, collier ou encore cachet antipuce et antiparasitaire pour chien).
Ces solutions peuvent d’ailleurs être combinées pour plus d’efficacité en cas d’infestation.
Pour toute question, seul votre vétérinaire est habilité pour y répondre.


Avez-vous trouvé ce guide utile ? Oui
1 votes utiles
Guide écrit par :

Pauline, Rédactrice, Essones 150 guides écrits

Pauline, Rédactrice, Essones
Bricoleuse le week-end et éducateur canin du lundi au vendredi, j’aime apprendre, comprendre et faire comprendre à qui a deux jambes ou quatre pattes !  

Bricoleuse passionnée, j’ai grandi au doux son de la ponceuse et du marteau le week-end. Aussi manuelle que cérébrale (oui, c’est possible !), j’ai appris les rudiments du bricolage, de la déco et de la customisation de meubles par passion. L’esprit récup’ et DIY est un véritable mode de vie qui m’a permis d’apprendre comment utiliser nombre d’outils.

Éducateur canin comportementaliste de métier, amoureuse des chiens et des chats depuis toujours, je délivre à présent des conseils pour bien vivre avec nos compagnons à poils et mieux les comprendre. Mon objectif ? Bien orienter les propriétaires d’animaux dans leur équipement et dans leurs activités avec leurs poilus !

Les présentations faites, je ferai de mon mieux pour vous aiguiller dans vos choix !

Les produits liés à ce guide