Hygiène et soin du cheval : comment choisir

Hygiène et soin du cheval  : comment choisir
Chapitres :
Guide écrit par :
Albert, Rédacteur, Isère

Albert, Rédacteur, Isère

90 guides
Couteau de chaleur, brosse crinière, époussette et étrille sont autant d’accessoires pour assurer le bien-être du cheval en réalisant son pansage. Du curage de sabot au brossage du poil en passant par la pince à tiques, voici la liste des accessoires pour bien s’occuper de son cheval et le soigner en cas de blessure.

Caractéristiques importantes

  • Brosse, étrille et peigne
  • Gant de massage et époussette
  • Couteau de chaleur et éponge de lavage
  • Tondeuse et trousse de secours

Comment choisir les produits pour soin et hygiène du cheval


Pour chaque soin prodigué à votre cheval il existe un ou plusieurs produits conçus à cet effet. Pour choisir les produits de soins et hygiène du cheval, il faut prendre en compte quelques critères.
Pour commencer, il faut déterminer quels sont les soins que vous prodiguez concrètement à votre cheval, inutile de vous procurer des dizaines de produits que finalement vous n’utiliserez pas. Ensuite, optez pour le produit le plus adapté à son utilisation. Enfin, choisissez un modèle qui correspond à vos attentes en termes de praticité et de qualité.
Voir le catalogue ManoMano
Soins et hygiène du cheval

Le pansage d’un cheval

Le plus courant de soins apportés au cheval est le pansage. Il s’agit d’un brossage et nettoyage soignés, à faire idéalement chaque jour, avant et après chaque séance d’équitation.
Indispensable pour son hygiène, le pansage est aussi un moment de complicité entre le cavalier et son cheval. Il apaise et détend le cheval et permet de déceler la moindre anomalie, douleur ou blessure.

Les accessoires indispensables pour panser un cheval

La brosse douce


Elle est conçue pour l’utiliser sur tout le corps du cheval à l’exception des parties dures : la crinière et la queue. Des brosses en poils de soie assurent un résultat optimal. Celles en nylon sont pratiques et à moindre coût.

La brosse dure ou bouchon


Destinée aux poils durs de la queue et la crinière du cheval mais aussi pour un premier brossage pour enlever les plus grosses salissures, à condition que le poil soit long. Les modèles haut de gamme ont des poils en chiendent naturel, matière dure mais qui ne pique pas le cheval. D’autres modèles ont des poils en polypropylène ou autres matières plastiques.

L’étrille


Similaire à la brosse, mais disposant de picots ou de dents à la place de poils en plastique, caoutchouc ou métal, elle sert à enlever la boue ou autres salissures du corps du cheval, les modèles en caoutchouc et métal sont plus efficaces.

Le peigne


Pour les finitions, en aluminium ou en plastique, le peigne est utilisé pour coiffer la crinière, les modèles en aluminium sont plus efficaces mais ceux en plastique le sont presque tout autant.

Accessoires pour soins


Pour un pansage plus poussé, il existe également d’autres accessoires :
  • l’éponge, trempée à l’eau, est utilisée notamment pour le nettoyage des yeux et du naseau, avec précaution. Une éponge véritable est à privilégier ;
  • le gant de massage, muni de mini boules souvent aimantées elles massent et apaisent le cheval ;
  • la brosse crinière, doté de dents métalliques ou en pvc, elle démêle efficacement la crinière, certains modèles sont à double face ;
  • la brosse à sabots, il s’agit d’une brosse à dents moyens généralement en polypropylène, très pratique grâce à sa forme qui épouse le sabot ;
  • le cure pieds, indispensable pour dégager les sabots, certains modèles ont une brosse ce qui vous évite d’avoir une brosse à sabots à part ;
  • l’époussette, pour « les finitions », comme son nom le laisse entendre, elle enlève les dernières poussières pour une brillance optimale.
Pensez aussi aux coffres de pansage ou sacs de pansage, il s’agit d’un investissement supplémentaire mais ils sont très pratiques. Ils vous permettent d’avoir sous la main l’ensemble d’accessoires pour le pansage. La plupart des sacs viennent avec l’équipement de base. Vérifiez et comparez tout de même le contenu et vérifiez la présence de compartiments à l’intérieur.

Le lavage ou toilettage


Les accessoires pour laver un cheval sont relativement simples toutefois,  il faut qu’ils soient adaptés au cheval. Vous veillerez à choisir judicieusement les produits suivant pour constituer la trousse de toilettage idéale pour votre cheval :
  • l’éponge de lavage, de préférence naturelle ;
  • le gant de lavage, en pvc doux ou en caoutchouc, permet de frotter sur les parties plus sales ;
  • la brosse de lavage, comme le gant, elle permet de s’attaquer à la crasse, certains modèles ont une éponge incorporée permettant d’avoir un produit à la place de deux ;
  • le couteau de chaleur, c’est une sorte de racloir conçu pour sécher le cheval ;
  • le chiffon microfibres, très pratique pour les finitions.
A noter qu’après le lavage et le séchage au couteau de chaleur, il convient de couvrir votre cheval avec une couverture séchante, pour un séchage complet plus rapide et pour éviter que votre cheval attrape froid.

La tonte d’un cheval : choisir la bonne tondeuse


Pour ceux qui préfèrent un cheval tondu, il existe des tondeuses électriques ou manuelles, des mini tondeuses pour les finitions ou encore des ciseaux pour cheval. D’autres accessoires viennent compléter le matériel de tonte comme le marchepied pour tonte de cheval !
  • Tondeuse électrique : si vous privilégiez le côté pratique, optez pour une tondeuse à batterie, sinon un modèle à fil vous conviendra tout autant, attention au passage du fil.
  • Tondeuse manuelle : idéale pour les chevaux qui ont peur du bruit de la tondeuse électrique.
  • Mini tondeuse : pour les finitions, elle atteint les recoins où la tondeuse n’arrive pas à passer.
  • Ciseaux à effiler et à crans : ils sont spécialement conçus pour désépaissir crinières et pour les finitions.

Baumes, huiles et produits de bien être


Les baumes apaisants, pour massage, pour tendons, entre autres, sont de plus en plus utilisés pour le cheval. Ils procurent un confort certain au cheval, mais ils ne sont pas indispensables. En effet, des soins réguliers, comme le pansage et le lavage, sont suffisants.
Certains produits sont, en revanche,  utiles dans des circonstances précises, comme les répulsifs d’insectes lorsque le cheval est dans le pré ou encore, de manière plus régulière, les huiles pour protéger les sabots, principalement en été.
On trouve aussi des réparateurs de sabots ou des colles pour fer, ces produits agissent par polymérisation et sont très efficaces, néanmoins, pour les utiliser il faut avoir une solide expérience car il s’agit d’une opération délicate et de précision.

Trousse de soins pour cheval


Une trousse de secours réservée à votre cheval est un investissement judicieux. Comme les humains, les chevaux ne sont pas à l’abri des chocs, des blessures ou des piqûres d’insectes. Il existe de nombreux modèles de trousses de soins pour cheval.
Certaines trousses sont très voire trop complètes. Vous n’êtes pas obligé d’avoir ce genre de trousse à moins que vous ayez de solides connaissances en médecine vétérinaire ! Cependant, il faut avoir un minimum de matériel de soins :
  • pince à tiques ;
  • solution à base de povidone, l’équivalent de la bétadine jaune ;
  • compresses à base de vétédine, pour désinfecter les plaies ;
  • compresses ;
  • alcool à 70°C ;
  • rasoirs jetables, pour dégager les plaies ;
  • thermomètre ;
  • cotons ;
  • bande adhésive ;
  • seringue à gaver, pour administrer un médicament par la bouche.
A noter que si la nature de la blessure excède vos compétences, il ne faut pas hésiter à faire appel à un vétérinaire.
Guide écrit par :

Albert, Rédacteur, Isère 90 guides écrits

Albert, Rédacteur, Isère
Le jardinage et le bricolage font partie de mon quotidien depuis longtemps. Aussi bien sur le plan personnel que professionnel. En effet, après des études dans le commerce, j’ai évolué vers les métiers du bâtiment et du paysage : technicien, paysagiste et responsable d’activité.
De la maintenance technique d’immeubles à la création des espaces paysagers, en passant par la rénovation de logements, mon expérience m’a permis d’être polyvalent. Les conseils à mes interlocuteurs, particuliers et professionnels, m’ont orienté logiquement vers le métier de rédacteur.
C’est donc avec plaisir que je vous apporte mes conseils dans le jardinage et le bricolage. Je sais combien il est utile de savoir choisir ses équipements et de faire ses travaux soi-même. Cela vous permet d’améliorer votre confort à la maison et au jardin, la fierté et les économies en plus !

Les produits liés à ce guide