Hivernage des plantes en serre

Hivernage des plantes en serre

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne

Guide écrit par:

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne

169 guides

Alors que certaines plantes peuvent passer l'hiver dehors, d'autres ne tolèrent que de petites gelées passagères, et d'autres encore, les plantes non rustiques, doivent être mises à l'abri. Serre chauffée ou serre froide, voici quelques conseils pour bien réussir l'hivernage en serre de vos plantes frileuses.

Caractéristiques importantes

  • Période d'hivernage
  • Stockage des plantes
  • Arrosage et aération
  • Surveillance de l'état sanitaire
Voir les serres de jardin

Quand faut-il mettre les plantes à hiverner dans une serre de jardin


Quand faut-il mettre les plantes à hiverner dans une serre de jardin

Les plantes non rustiques peuvent se diviser en3 catégories.

  1. Les plantes tropicales sont les plus frileuses. Hibiscus, dipladénia, bougainvilliers, orchidées, etc., doivent être rentrées dès que la température descend à 10° C, souvent vers le début du mois d'octobre. Ces plantes apprécieront une pièce bien éclairée maintenue à cette température, que ce soit une véranda ou une serre. Prévoyez un système de chauffage pour serre.
  2. Les cactus apprécient d'être mis à l'abri avant les grosses pluies automnales qu'ils redoutent autant que la chute des températures. Vous pourrez les laisser dans une serre non chauffée.
  3. Les plantes méditerranéennes seront les dernières à être rentrées, de fin octobre à mi novembre, suivant votre climat local. Une véranda, ou une serre maintenue hors gel entre 3 et 5 °C, sont idéales pour la plupart de ces espèces : agrumes (citronnier, oranger), lauriers roses,  oiseau de paradis, mimosa, palmier des Canaries.
Voir le catalogue ManoMano
Serre de jardin

Tailler, traiter et bien entreposer les plantes dans la serre


Tailler, traiter et bien entreposer les plantes dans la serre

Tout d'abord, ne rentrez dans la serre que des plantes saines : en milieu confiné, toute présence de maladie ou de ravageur sur un végétal peut facilement s'étendre aux plantes voisines. Inspectez les parties aériennes de chaque plante, les tiges et les feuilles, sans oublier le revers où les parasites se cachent souvent.

La place vient souvent à manquer dans une serre, cependant suivez ces quelques recommandations.

  • Gagnez de la place en taillant les plantes ; certaines supportent une taille sévère : fuschia, pélargonium, brugmansia.
  • Ne serrez pas trop les plantes pour laisser l'air circuler entre elles.
  • Gardez-vous de coller des plantes contre les parois en verre ou en plastique qui deviennent très froides pendant la nuit ou au contraire risquent de brûler les feuilles au soleil.
Voir le catalogue ManoMano
Accessoires de serres de jardin

Comment surveiller et bien entretenir une serre de jardin pendant l'hiver

Surveiller l'état sanitaire des plantes à l'intérieur d'une serre


Surveiller l'état sanitaire des plantes à l'intérieur d'une serre

Dans une serre, l'espace est confiné et donc propice au développement de parasites et de maladies, une surveillance sanitaire s'impose. Passez en revue les plantes de temps à autre ; éliminez les feuilles sèches ou moisies. Traitez les végétaux en cas de présence de maladies, privilégiez les insecticides bio, les purins de plantes ou, en moindre mesure, la bouillie bordelaise (utilisation à limiter dans un espace fermé).

Contrôler la température et chauffer la serre de jardin avec un chauffage adapté


Contrôler la température et chauffer la serre de jardin avec un chauffage adapté

Même une serre dite froide n'est pas suffisante lors des périodes de froid plus intense. Vous devrez alors emmailloter vos plantes d'un isolant ; soit un voile d'hivernage soit un plastique à bulle. Si vous utilisez ce dernier, évitez de le laisser pendant une longue période car il ne laisse pas passer l'air, à l'inverse du voile d'hivernage. Vous pouvez aussi protéger les plantes d'un manchon de paille ou de fibres naturelles. Un système de chauffage sera toujours à prévoir.

L'effet de serre est une aubaine pour le jardinier, mais en fin d'hiver, le soleil peut chauffer considérablement derrière une vitre. Ombrez légèrement si cela est le cas.

Suspendre les arrosages pour le bien-être des plantes

N'apportez pas d'engrais aux plantes pendant l'hiver et n'arrosez que parcimonieusement les plantes qui restent vertes. Laissez toujours sécher la terre ou le terreau entre deux arrosages. Les agrumes seront arrosés plus régulièrement, car ils ne sont pas en repos. En revanche, plantes grasses et cactées seront au régime sec.

Aération de la serre : une action indispensable pour le bien-être des plantes


Aération de la serre : une action indispensable pour le bien-être des plantes

En hiver, le taux d'humidité dans une serre est toujours supérieur à celui de l'extérieur, c'est pourquoi l'aération est très importante pour éviter l'apparition de maladies.

Profitez d’un temps doux pour ventiler, ou à défaut, lorsque les températures deviennent positives. Quelques minutes d'aération suffisent. Si votre serre est chauffée, il est parfois difficile de de concilier le chauffage et l'aération lorsque les températures sont très basses.

Dans tous les cas, ouvrez toujours en grand votre serre dès que la température extérieure devient supérieure à la température de l'intérieur de la serre.
Voir le catalogue ManoMano
Serre de jardin

Quand peut-on sortir les végétaux de la serre de jardin


Quand peut-on sortir les végétaux de la serre de jardin

La bonne période dépend étroitement du climat local. Procédez dans le sens inverse que pour la rentrée : les dernières plantes rentrées seront aussi les premières à sortir, dès que les grosses gelées seront passées. Les plantes tropicales attendront que le printemps se soit déjà bien installé.

Voir les serres de jardin

Guide écrit par:

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne, 169 guides

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne

Haut comme trois pommes, je travaillais déjà au jardin familial. C'est peut-être de là qu'est né mon intérêt pour les plantes et le jardinage. Il était donc logique pour moi de suivre des études à la fois en biologie végétale et en agronomie.   Accédant à la demande de divers éditeurs, j'ai écrit en 25 ans de nombreux livres sur la thématique des plantes, des champignons (un sujet qui me tient à cœur), essentiellement des guides d'identification dans un premier temps, mais très vite aussi par la suite, sur le jardinage, renouant ainsi avec la première passion de mon enfance.   J'ai aussi collaboré régulièrement à plusieurs magazines spécialisés dans le domaine du jardinage ou plus généralement de la nature. Comme il n'y a pas de jardinier sans jardin, c'est dans un petit coin de l'Auvergne que je cultive le mien depuis 30 ans et où je mets en pratique les méthodes de culture que je vous conseille.

Les produits liés à ce guide