Le plus grand choix de bricolage

Conseils live avec nos experts brico

Guide anti-panne du chauffe-eau électrique

Guide écrit par :
Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme

Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme

282 guides
Les pannes principales d’un chauffe-eau à accumulation se résument à un défaut de résistance électrique, à l’anode sacrificielle qui est arrivée à son terme, à un thermostat défectueux qui ne régule plus la température ou à un groupe de sécurité qui fuit. Nos conseils pour réparer votre ballon d’eau chaude.

Caractéristiques importantes

  • Changer un thermostat
  • Changer un groupe de sécurité
  • Détartrer une cuve de chauffe-eau

Prix

de 1,00 € à 389,00 €

Comment diagnostiquer une panne sur un chauffe-eau électrique

Le premier constat d’une panne de chauffe-eau à accumulation est l’eau froide. Pour aller à l’essentiel, et surtout à ce qui nous intéresse, un chauffe-eau à accumulation est une grosse cuve blanche composée à l’intérieur d’un ou d’une :
  • résistance électrique dont le rôle est de chauffer l’eau ;
  • thermostat qui permet de contrôler la température par le pilotage de la résistance;
  • anode qui est un dispositif anticorrosif.
A l’extérieur et pour distribuer et être alimenté en eau, le chauffe-eau à accumulation est composé d’un :
  • groupe de sécurité, organe sécuritaire par définition qui a plusieurs rôles dont le contrôle de la pression interne de la cuve(maxi 7 B) ;
  • siphon relié à l’évacuation – indispensable pour évacuer l’eau dilatée ;
  • réducteur de pression, nécessaire si la pression est supérieure à 3 bars (B). Il évite les coups de bélier ;
  • vase d’expansion, pour ne pas perdre les 3% d’eau dilatée quotidiennement;
  • mitigeur thermostatique, pour contrôler la température de l’eau chaude en sortie (conseillée de 55 à 60°C) ;
  • raccords diélectriques à l’entrée et/ou en sortie d’eau chaude et froide pour assurer également une protection contre la corrosion.
Certains de ces éléments sont obligatoires et d’autres nécessaires pour une utilisation optimale. Mais concernant l’eau froide au moment de la douche, il s’agit le plus souvent d’un problème d’origine électrique.

Détection d’une panne de chauffe-eau

Après constatation d’eau froide, le mieux est de procéder par élimination et de commencer par la panne la plus simple.

Vérifiez votre abonnement d’énergie, il se peut tout simplement que lave-linge, lave-vaisselle et radiateurs électriques fonctionnaient en même temps. Si tel était le cas, augmentez simplement votre forfait de consommation et vous aurez de l’eau chaude. Sinon, allez voir au tableau électrique et consultez le disjoncteur modulaire et vérifiez sa position – le disjoncteur doit être levé, s’il est baissé, relevez-le et voyez s’il reste dans cette position. Si le disjoncteur ne tient pas en position marche, votre chauffe-eau est en court-circuit. A ce problème plusieurs éventualités :
  • votre installation électrique est en défaut – deux fils se touchent etc. ;
  • la cuve du ballon est percée et de l’eau coule sur les fils ;
  • un organe électrique est en court-circuit – résistance ou thermostat.

Détecter une panne en 5 étapes

  1. Avant d’intervenir sur le chauffe-eau, coupez le courant et vérifiez aux bornes du ballon d'eau chaude et avec un multimètre en mode voltmètre que le ballon n’est plus sous tension.
  2. Démontez le capot du chauffe-eau électrique pour accéder au thermostat et à la résistance.
  3. Vérifiez la bonne connexion des fils et la non présence de fuite sur ces derniers.
  4. Si aucune fuite constatée, démontez et testez le thermostat – simulez une montée en température en réchauffant la sonde et observez la réaction du thermostat.
  5. Si le thermostat fonctionne, démontez et testez la résistance. S’il s’agit d’une résistance thermoplongée, vous devez vidanger le chauffe-eau pour y accéder ; si c’est une résistance stéatite, celle-ci est accessible sans vidange. Son test doit être effectué en toute sécurité et si vous devez procéder à une vidange, profitez-en pour détartrer votre chauffe-eau.

Recommandation

Il s’agit bien évidemment de conseils et toute intervention sur appareil électrique doit être réalisée par un professionnel habilité.

Comment changer le thermostat d'un chauffe-eau électrique



Bien évidemment, vous devez commencer par tester le thermostat car un problème d'eau froide sur un chauffe-eau à accumulation peut avoir diverses sources - résistance électrique défectueuse, problème d'alimentation etc. 
  1. Coupez le courant au tableau électrique.
  2. Identifiez puis déconnectez les fils électriques du thermostat avant de le retirer.
  3. Avant de monter le nouveau thermostat, réglez la température en tournant la molette jusqu’à la température désirée – température conseillée de 60 °C.
  4. Reconnectez le thermostat après l’avoir mis en place.
  5. Remontez le capot et remettez le courant.

Comment changer le groupe de sécurité d’un ballon d’eau chaude



Avant de le remplacer s’il fuit en continu, choisissez bien votre groupe de sécurité selon votre installation et la qualité de l’eau du réseau. Son rôle est de limiter la pression à l’intérieur du ballon – l’eau chauffée se dilate et nécessite davantage de volume, le groupe de sécurité permet alors l’évacuation du trop-plein d’eau et maintient une pression inférieure à 7 bars (B).

Changer le groupe de sécurité sans vidanger le ballon

Le tutoriel invite à vidanger le ballon, chose qui n’est pas obligatoire si l’on s’y prend avec un peu de méthode !

Commencez par couper l’alimentation électrique de votre chauffe-eau à accumulation la veille afin d’éviter de vous brûler – l’eau sera froide car non chauffée. Ensuite, après avoir coupé l’alimentation d’eau générale et l’alimentation d’eau sur le groupe, déposez un seau sous le groupe de sécurité et munissez-vous d’une serpillère et d’un bouchon en liège taillé en cône.

Orientez le seau à l’aplomb du groupe de sécurité et démontez ce dernier – protégez le mur au cas où et veillez à ouvrir avant le démontage un robinet d’eau chaude dans la maison pour casser la pression restante.

Insérez le bouchon en liège dans l’orifice du ballon d’eau chaude et ôtez les restes de filasse puis nettoyez. Débarrassez-vous du groupe endommagé. Refaites ensuite le joint filasse, enlevez le bouchon en liège et vissez le nouveau groupe de sécurité. Raccordez-le au réducteur de pression (profitez-en pour changer les joints), à l’évacuation, au ballon et vissez le tout.

Ouvrez ensuite la vanne d’alimentation sur le groupe de sécurité puis l’alimentation générale et ouvrez un robinet d’eau chaude afin de purger l’air. Remettez le courant et attendez un peu avant de bénéficier d’eau chaude !

Comment détartrer un chauffe-eau à accumulation

Pourquoi détartrer un ballon d’eau chaude

A cette question, on est tenté de répondre simplement pour détartrer mais pas seulement. Enlever le dépôt de calcaire dans la cuve, éliminer celui sur la résistance et vérifier le bon état de l’anode permet de prolonger la durée de vie de la résistance et du chauffe-eau. Quant à la question : « Pourquoi un ballon d’eau chaude s’entartre ? » ; la réponse est dans la qualité de l’eau du réseau (si elle est plus ou moins dure, c’est-à-dire calcaire) et parce que l’eau chauffée libère les sédiments (et plus elle chauffe plus elle en libère).

Pour ce qui est ensuite du détartrage, qui est en soi une véritable tâche d'entretien de chauffe-eau électrique, vous devez d’abord vidanger votre ballon d’eau chaude. Puisqu’il s’agit d’un acte anticipé, faites doucher toute la famille la veille en ayant au préalable coupé l’alimentation électrique et l’alimentation d’eau du ballon ; il ne vous restera ensuite que peu d’eau à vidanger !


Détartrer un ballon d'eau chaude en 10 étapes

  1. Coupez le courant électrique.
  2. Retirez le capot du ballon.
  3. Démontez le thermostat et les fils électriques.
  4. Dévissez puis retirez la platine où sont fixées l’anode et la résistance.
  5. Changer une résistance qui fonctionne est inutile, détartrez-la avec un produit anticalcaire pas trop corrosif pour ne pas endommager le métal, vous pouvez également la nettoyer avec une brosse métallique. Si votre ballon est doté d’une anode sacrificielle et qu’elle est rongée, changez-la ; sinon, c’est aussi inutile. Les autres anodes sont dites inusables – anodes à courant imposé et anodes hybrides.
  6. Enlevez le dépôt de calcaire dans le ballon et replacez le joint (changez-le s’il est usé).
  7. Remontez la platine avec l’anode et la résistance et vissez-la.
  8. Réintégrez le thermostat et connectez-le – pensez au fil de masse !
  9. Remontez le capot du chauffe-eau.
  10. Ouvrez l’alimentation d’eau générale, enclenchez le courant électrique.
Si toutefois l’ensemble anode et résistance est en très mauvais état, profitez-en pour les remplacer par un kit. Et si la résistance du chauffe-eau est en défaut, remplacez-la selon le même procédé.

En savoir plus

Pour en savoir plus sur les différents accessoires des chauffe-eau électriques et la production d’eau chaude sanitaire, consultez les guides d’achat :
Pour l’entretien et l’installation de votre chauffe-eau électrique, consultez nos tutoriels de pose et d’entretien :
Découvrez d’autres solutions de production d’eau chaude avec les guides conseils :
Avez-vous trouvé ce guide utile ? Oui
0 votes utiles
Guide écrit par :

Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme 282 guides écrits

Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme

A l’issue d’études dans le commerce, j’ai appris par opportunité la profession de charpentier. Noble mais dur métier, les hivers et la pluie m’ont incité à descendre des toits et à pousser les portes d’une quincaillerie où sans grande surprise, je me suis retrouvé quincaillier.

De vis en boulon, j’ai travaillé au fil des années dans tous les rayons de magasins de bricolage où j’ai eu le loisir d’apprendre l’utilité et le fonctionnement de tout ce qui s’y vendait. Entre deux magasins, je n’hésitais pas à travailler comme serrurier, couvreur, menuisier ou dans le secteur industriel.

Mon expérience terrain conjuguée à mes connaissances techniques me permet de jauger le vrai du faux dans le choix des outils et équipements. Préférant restituer un conseil désintéressé à l’écrit que me répéter du lundi au samedi dans un magasin, il était naturel que je me dirige vers le métier de rédacteur.

Les produits liés à ce guide

Connectez-vous pour réagir !

Nos bricoleurs en parlent