Éclairage de sécurité ou bloc autonome d’éclairage :  tout savoir

Éclairage de sécurité ou bloc autonome d’éclairage : tout savoir

Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne

Guide écrit par:

Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne

197 guides

L’éclairage de sécurité, obligatoire dans les bâtiments accueillant du personnel ou du public, a pour fonction de faciliter l’évacuation, mais aussi d’assurer un éclairage d’ambiance pour éviter la panique. Il peut constituer un bloc autonome d’éclairage de sécurité d’ambiance, d’évacuation ou encore pour habitation.

Caractéristiques importantes

  • Fonction du bloc autonome d’éclairage
  • Autonomie
  • Nombre de lumens
  • Normes
Découvrez nos éclairages de sécurité !

L’essentiel de l’éclairage de sécurité


L’éclairage de sécurité a pour principales missions :

  • signaler la sortie de secours la plus proche et faciliter ainsi l'évacuation du bâtiment ;
  • assurer un éclairage d'ambiance en cas de coupure de courant ;
  • limiter tout risque de mouvement de panique grâce à sa luminosité.

Il est alimenté par une source d'énergie autonome et se décline sous différentes appellations selon son fonctionnement et le type de bâtiment auquel il est destiné :

  • bloc autonome de sécurité d’évacuation (BAES) ;
  • bloc autonome de sécurité pour habitation (BAEH) ;
  • bloc autonome de sécurité d’ambiance ;
  • l’éclairage de sécurité pour établissements avec locaux de sommeil regroupant les caractéristiques du BAES et du BAEH.
Voir le catalogue ManoMano
éclairage de sécurité

Quelles sont les caractéristiques d'un BAES et d'un SATI

L’éclairage de sécurité d’évacuation a pour but d’indiquer le chemin à suivre pour évacuer un bâtiment. Il doit avoir un flux lumineux d’au moins 45 lumens et posséder une source d’énergie de secours incorporée.

Le BAES SATI


Il existe également des blocs autonomes de sécurité d’évacuation équipés d’un système autonome de test intégré (SATI) qui leur permet de réaliser automatiquement tous les tests réglementaires.

Les normes

L’éclairage de sécurité d’évacuation doit être conforme à la norme européenne NF EN 60598.2.22 et aux normes françaises NF C 71-800/801/805.

L’éclairage de sécurité SATI (Système autonome de test intégré) doit également être conforme à la norme NF C 71-820.

Ce que dit la loi

Les escaliers et les circulations horizontales d’une longueur totale supérieure à 10 m ou présentant un cheminement compliqué, ainsi que les salles d’une superficie supérieure à 100 m² doivent être équipés d’un éclairage de sécurité d’évacuation.

L’éclairage de sécurité d’évacuation ou bloc autonome de sécurité d’évacuation est à installer en hauteur ou au sol, au-dessus de toutes les portes, des sorties de secours et d’éventuels obstacles, avec un maximum de 15 m entre chacun.

Le bloc autonome de sécurité d’ambiance


L’éclairage de sécurité d’ambiance ou bloc autonome de sécurité, appelé aussi anti-panique, a pour mission d’assurer un éclairage d’ambiance pour éviter un mouvement de panique créé par un local plongé dans le noir.

Son flux lumineux doit être d’au moins 5 lumens par m2de surface au sol et il doit pouvoir fonctionner pendant une heure. Un minimum de deux éclairages de sécurité d’ambiance est également indispensable par pièce.

Ce que dit la loi

L’éclairage de sécurité d’ambiance est à installer dans tous les locaux pouvant recevoir cent personnes ou plus en étage ou au rez-de-chaussée ou cinquante personnes en sous-sol.

Le bloc autonome de sécurité pour habitation (BAEH)


L’éclairage de sécurité pour habitation ou bloc autonome de sécurité pour habitation (BAEH) a pour but d’indiquer le chemin à suivre pour évacuer un immeuble d’habitation ou un foyer. Placé principalement dans les espaces de circulation et les cages d’escalier, il bénéfice d’une autonomie plus importante qu’un BAES, soit de 5 heures contre une heure pour le BAES.

Ce que dit la loi

Sont considérés comme bâtiments d’habitations ceux comportant plusieurs logements, y compris les foyers, tels que ceux pour jeunes travailleurs ou pour personnes âgées. Sont exclus les locaux à usage exclusivement professionnel ou les établissements recevant du public.

Les blocs bi-fonctions pour établissements avec locaux à sommeil

L’éclairage de sécurité pour établissements avec locaux de sommeil est bi-fonction, puisqu’il combine les caractéristiques de l’éclairage de sécurité d’évacuation ou bloc autonome de sécurité d’évacuation (BAES) et celles de l’éclairage de sécurité pour habitation ou bloc autonome de sécurité pour habitation (BAEH).

Les BAES / BAEH SATI


L’éclairage de sécurité pour établissement avec locaux de sommeil est équipé d’un système autonome de test intégré (SATI) qui lui permet de réaliser automatiquement tous les tests réglementaires.

Ce que dit la loi

Découvrez nos éclairages de sécurité !

Guide écrit par:

Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne, 197 guides

Sylvie, Ecrivain & journaliste brico/déco, Essonne

Après avoir travaillé au service de presse de France 2 et de la Cinq, j’ai choisi de laisser parler ma plume en m’orientant vers le journalisme et l’édition. Aussi éclectique dans mes goûts que dans mes écrits, passionnée de décoration et de bricolage comme d’histoire et de sciences, j’écris depuis plus de vingt ans sur ces thématiques. À mon actif : des ouvrages didactiques, romans et nouvelles, et de très nombreux articles brico déco regorgeant de conseils et d’astuces, expérimentés dans la vieille maison que je rénove peu à peu.

Les produits liés à ce guide