Douche PMR : douche à l’italienne pour personnes à mobilité réduite

Douche PMR : douche à l’italienne pour personnes à mobilité réduite
Chapitres :
Guide écrit par :
Albert, Responsable de service jardinage, Isère

Albert, Responsable de service jardinage, Isère

91 guides
La douche à l’italienne offre aux personnes à mobilité réduite un espace douche accessible et spacieux. Équipée de barres de maintien, d’un siège escamotable et d’un revêtement de sol antidérapant, la loi n°2005-102 du 11 février 2005 régit l’aménagement de la salle de bains pour les personnes handicapées (PMR).

Caractéristiques importantes

  • Hauteur d'installation des équipements
  • Accessoires et dispositifs annexes réglementaires
  • Passage de porte
  • Surface au sol

Aménager une douche à l’italienne pour les personnes à mobilité réduite


Dans le cadre d’un aménagement de douche
pour les personnes en situation de handicap moteur, la réalisation d’une douche à l’italienne s’impose.
Pour un confort optimal, surtout si la taille du logement est réduite, il convient de l’intégrer dans la même pièce comportant les équipements de toilettes et lavabo.
Pour répondre aux exigences d’accessibilité, des normes relatives à la hauteur et aux dimensions de la salle de bains doivent être respectées.

Douche PMR : caractéristiques de la douche à l’italienne


La douche à l’italienne
 dispose des mêmes composantes que les douches traditionnelles, mais avec des caractéristiques spécifiques :
  • ouverte, elle est plus accessible et spacieuse ;
  • au niveau du sol, elle ne présente pas d’obstacle à franchir ;
  • aménageable, il est possible d’installer une séparation.

Comment réaliser les travaux d’aménagement


Aménager une douche à l’italienne
 exige des travaux conséquents. Côté matériaux, on trouve facilement toutes les fournitures nécessaires à sa construction.
Voici les principaux éléments à prévoir pour la mise en place d’une douche à l’italienne :
  • le receveur de douche, autrement dit, le sol  de la douche ;
  • le revêtement antidérapant, si le receveur n’en possède pas, à poser à une hauteur ne dépassant pas deux centimètres ;
  • le système de vidage, qui est à fixer sous  l’écoulement du receveur (siphon extra-plat) ;
  • colle ou mortier pour revêtement de sol, joint de silicone.
A noter qu’il est préférable de réaliser une douche à l’italienne dans le cadre d’un réaménagement complet de la salle de bains. Il est alors possible de prévoir le même revêtement anti dérapant pour l’ensemble de la pièce, y compris la surface destinée à la douche, en prévoyant une pente légère pour l’évacuation de l’eau.
Les équipements à installer doivent être adaptés et disposés à la bonne hauteur, de manière à assurer accessibilité, confort et sécurité pour l’utilisateur.
Voir le catalogue ManoMano
Receveur

Salle de bains PMR : disposition de l’espace, de la douche et des équipements


La
loi n°2005-102 du 11 février 2005 et les décrets suivants, donnent des indications précises à mettre en œuvre pour les personnes handicapées motrices.
Voici quelques espaces à prendre en compte pour la douche PMR et la salle de bains :
  • la largeur de l’accès à la pièce doit permettre le passage aisé en fauteuil roulant, elle doit mesurer au moins 85 cm ;
  • l’espace total de la pièce douche / sanitaires doit être au moins de 2.50 m X 2.50 m ;
  • il faut prévoir un espace de rotation dans la douche d’un diamètre d’au moins 1,50 m, hors débattement de porte ;
  • le revêtement au sol doit être antidérapant et présenter une pente douce de 2 % maximum afin de permettre l’évacuation des eaux usées.
D’autre part, il convient de placer des équipements spécifiques et accessoires de douche à une hauteur adaptée :
  • un siège escamotable, de 40 X 40 cm doit être installé à une hauteur de 50 cm du sol ;
  • des poignées rabattables indépendantes, à fixer à une distance de 35 cm de l’axe du siège, de part et d’autre, à une hauteur de 80 cm du sol pour une longueur minimale de 80 cm ;
  • un mitigeur thermostatique équipé d’un dispositif anti brûlure, fixé au mur à une hauteur d’un mètre et à proximité du siège escamotable ;
  • une colonne de douche à 85 cm et une douchette à 1,40 m du sol ;
  • des accessoires de préhension adaptés et facilement réglables ;
  • porte-savon, porte-shampoing et autres supports à 85 cm de hauteur.
En ce qui concerne les équipements de salle de bains et WC, voici quelques indications à prendre en considération :
  • le lavabo doit se situer à 80 cm du sol, le siphon doit être placé en retrait, au plus près du mur pour ne pas gêner les jambes ;
  • le robinet doit être de type mitigeur avec douchette ;
  • distributeur de savon mural ou porte-savon à hauteur du lavabo ;
  • miroir inclinable, placé derrière le lavabo à même hauteur ;
  • barres de maintien de part et d’autre du lavabo à 80 cm du sol ;
  • étagères et rangements à un maximum de 1.50 m du sol ;
  • siège de toilettes à 50 cm du sol avec un espace de rotation de 1.50 m ;
  • des poignées rabattables indépendantes de part et d’autre du siège, respectivement à 35 cm de son axe, à une hauteur de 80 cm du sol pour une longueur de 90 cm.

Voir le catalogue ManoMano
Siphon
Guide écrit par :

Albert, Responsable de service jardinage, Isère 91 guides écrits

Albert, Responsable de service jardinage, Isère
Depuis plusieurs années, je dirige un service de jardinage  auprès  d’une clientèle de particuliers et d’entreprises. J’encadre une équipe de jardiniers et assure  la création et l’entretien des espaces verts. D’autre part, j’apporte mon expertise à mes clients en termes  d’entretien et d’amélioration de leurs jardins.

En effet, de formation commerciale et ayant exercé des fonctions dans l’hôtellerie en début de carrière, je me suis orienté vers l’aménagement paysager au sein d’une collectivité territoriale où j’ai acquis de solides compétences techniques par des formations en interne et par le suivi d’importants chantiers dans une commune en pleine mutation.

Sur le plan personnel, je suis tout aussi tournée vers l’art du jardinage. Avec mon épouse, j’ai créé notre jardin de A à Z et je l’entretiens avec soin, tout comme le potager !  Et pour ce qui est du bricolage ; il n’est pas en reste ! Eh oui, jardiner,  c’est aussi bricoler : pergola, cabane, dallage, clôture, et j’en passe... Il y a toujours à faire dans un jardin !  

Après avoir bien travaillé, mon épouse et moi sommes fiers du résultat obtenu et ravis de pouvoir profiter pleinement d’un environnement convivial et chaleureux!  Alors, vous donner des conseils et vous aider dans vos choix pour l’outillage, l’entretien  ou l’amélioration de votre jardin, rien de plus simple !

Les produits liés à ce guide