Le plus grand choix de bricolage

Conseils live avec nos experts brico

Déshumidificateur : avantages et inconvénients

Guide écrit par :
Pauline, Rédactrice, Essones

Pauline, Rédactrice, Essones

150 guides
Le déshumidificateur d’air permet de lutter contre les problèmes d’humidité dans la maison révélés par un taux d’hygrométrie élevé. Si le déshumidificateur d’air, à absorption ou à condensation, réduit le taux d’humidité, il n’agit pas sur les causes - mauvaise isolation, remontées d’humidité, mauvais chauffage.

Caractéristiques importantes

  • Type
  • Réduction du taux d'humidité
  • Niveau sonore
  • Entretien
  • Consommation énergétique

Les différents types de déshumidificateur d’air


Il existe 2 types de déshumidificateur
 :
  • le déshumidificateur d’air à absorption, efficace, relativement silencieux mais peu utilisé en usage domestique ;
  • le déshumidificateur d’air à condensation, puissant, consommation maîtrisée d’électricité, niveau sonore jusqu’à 50 dB.
Bon à savoir : dans les pièces de vie, son utilisation doit se faire en parallèle d’un système de chauffage qui permet également de limiter les problèmes de moisissures sur le sol, les murs et tout le mobilier.

Déshumidificateur d’air : un fonctionnement simple et efficace


Le principe de cet appareil visant à
améliorer la qualité de l’air ambiant est simple :
  • le déshumidificateur aspire l’air ambiant ;
  • l’air et l’eau sont séparés ;
  • l’eau est récupérée dans un bac ;
  • l’air traité est rejeté.
Il peut être chimique ou électrique, l’avantage du déshumidificateur d’air est qu’il ne nécessite pas de recharge ou d’entretien particulier, si ce n’est de vider le bac récupérateur d’eau. Il aide à la réduction du pourcentage d’eau dès sa mise en marche.

Inconvénients d’un appareil anti-humidité


Le déshumidificateur d’air possède quelques inconvénients qu’il est important de connaître avant l’achat.

D’abord, cet appareil qui réduit l’humidité de l’air ne traite pas la cause du problème mais uniquement son effet (trop d’eau dans l’air). Il ne permet donc pas de régler une mauvaise isolation.

Son utilisation n’a pas d’impact sur le processus de la détérioration des matériaux tels que les meubles, les tapisseries ou autre.

Le déshumidificateur d’air augmente la facture d’électricité, et s’il doit être utilisé en permanence, attention à la note.

Enfin, cet appareil produit un bruit de fond qui peut incommoder les utilisateurs car de 20 à 50 dB.

Le déshumidificateur d’air combat les moisissures


Pour vivre dans un environnement saint, il est capital d’avoir une bonne aération du logement tout en
évitant la formation de moisissures. Puisque les diverses formes de pollutions impactent déjà notre capital, mieux vaut veiller à la qualité de son air intérieur !

En effet, les spores sont connues pour altérer la bonne santé respiratoire des personnes sensibles telles que les enfants, les personnes âgées mais aussi les patients souffrant d’une sensibilité au niveau de bronches et des poumons (asthmatiques notamment).

Le saviez-vous ? Les champignons jouent aussi un rôle dans la concentration, les maux de tête ou encore la fatigue.

Les experts recommandent d’utiliser ces appareils qui permettent de réguler le taux d’humidité dans l’air dès 60 % d’humidité.



Le déshumidificateur est un appareil efficace puisqu’il permet de lutter contre un air trop chargé en eau pouvant entraîner des problèmes respiratoires et un phénomène de moisissures. Toutefois, son utilisation n’est en rien un véritable traitement du problème d’humidité qu’il convient de traiter, le plus souvent par des travaux d’assainissement et d’isolation. Il s’utilise également en complément d’un chauffage performant, d’une bonne ventilation (VMC), et éventuellement de peinture anti-humidité.  
Avez-vous trouvé ce guide utile ? Oui
2 votes utiles
Guide écrit par :

Pauline, Rédactrice, Essones 150 guides écrits

Pauline, Rédactrice, Essones
Bricoleuse le week-end et éducateur canin du lundi au vendredi, j’aime apprendre, comprendre et faire comprendre à qui a deux jambes ou quatre pattes !  

Bricoleuse passionnée, j’ai grandi au doux son de la ponceuse et du marteau le week-end. Aussi manuelle que cérébrale (oui, c’est possible !), j’ai appris les rudiments du bricolage, de la déco et de la customisation de meubles par passion. L’esprit récup’ et DIY est un véritable mode de vie qui m’a permis d’apprendre comment utiliser nombre d’outils.

Éducateur canin comportementaliste de métier, amoureuse des chiens et des chats depuis toujours, je délivre à présent des conseils pour bien vivre avec nos compagnons à poils et mieux les comprendre. Mon objectif ? Bien orienter les propriétaires d’animaux dans leur équipement et dans leurs activités avec leurs poilus !

Les présentations faites, je ferai de mon mieux pour vous aiguiller dans vos choix !

Les produits liés à ce guide