Comment vitrifier  un parquet

Comment vitrifier un parquet

Katerine, Spécialiste des revêtements de sol, Oise

Guide écrit par:

Katerine, Spécialiste des revêtements de sol, Oise

100 guides

La vitrification d’un parquet est une opération de rénovation que l’on peut faire soi-même à condition de respecter quelques règles de base. Ponçage à blanc, application d’un fond dur, étalement du vernis au rouleau et deuxième couche, toutes les étapes pour réussir la vitrification de votre parquet dans ce tutoriel.

Caractéristiques importantes

  • Conseils pré-travaux
  • Préparation du parquet avant vitrification
  • Dépoussiérage du parquet
  • Application du fond dur ou primaire
  • Ponçage avant l'application du vernis
  • Vitrification du parquet
  • Application de la deuxième couche de vernis
  • Nettoyage du chantier
Découvrez nos vitrificateurs pour parquet !

Vitrifier un parquet : protection et esthétique

Le parquet est un revêtement de sol d’une grande longévité mais qui nécessite un entretien régulier. Il a besoin aussi, après un certain temps d’utilisation, d’être rénové. Cette rénovation consiste soit en le huiler, soit en le vitrifier. La vitrification est l’opération la plus couramment réalisée, il s’agit d’appliquer un vernis pour parquet, appelé aussi « vitrificateur ». Vitrifier un parquet pour le rénover n’est pas forcément compliqué si on suit bien les étapes. Si l'on ne cherche pas à économiser du temps le résultat est à la hauteur des expectatives !

Étapes de réalisation

  1. Conseils pré-travaux
  2. Préparation du parquet avant vitrification
  3. Dépoussiérage du parquet
  4. Application du fond dur ou primaire
  5. Ponçage avant l'application du vernis
  6. Vitrification du parquet
  7. Application de la deuxième couche de vernis
  8. Nettoyage du chantier

Savoir-faire


alt

La vitrification d’un parquet est accessible à tout bon bricoleur, il faut être précis et méticuleux pour éviter les auréoles disgracieuses qui peuvent vous obliger à recommencer. Savoir suivre des consignes, utiliser une ponceuse, un rouleau et un pinceau sont les seuls postulats pour venir à bout de ce chantier.

Temps de réalisation


alt

Pour une pièce de 20 m², comptez une journée complète.

Nombre de personnes conseillé


alt

1 personne.

Outils et consommables


alt

*Une ponceuse monobrosse avec pad adapté est vivement conseillée, surtout pour les grandes surfaces. Ne pensez surtout pas pouvoir poncer votre parquet à la main, vous allez y passer des heures pour un résultat très moyen.

Equipements de protection individuelle 


alt

Cette liste est non exhaustive, les équipements de protection individuelle sont à adapter à chaque situation de travail.

Voir le catalogue ManoMano
Chiffon

Vitrifier un parquet : les bons gestes en vidéo

1. Conseils pré-travaux


alt

Comme indiqué plus haut, vitrifier ou vernir un parquet, c’est la même chose : on utilise les deux termes mais l’application est exactement la même. Le vernis s’applique sur un parquet massif ou contrecollé, sur tout type de bois. C’est une protection essentielle pour le parquet. Impossible de laisser un parquet brut, il serait très poussiéreux et on l’abîmerait très vite.

On peut vitrifier plusieurs fois dans le temps un même parquet. C’est l’avantage indéniable de ce type de revêtement de sol, il peut être rénové et pendant longtemps. On ne peut en aucun cas vernir localement pour faire une petite réparation. Le résultat ne sera jamais homogène.Si vous devez rénover un parquet, ce sera sur la surface complète de votre pièce. Si vous tentez l’expérience malgré ce conseil, vous aurez forcément une différence de couleur entre la partie ancienne et la neuve, le parquet ayant changé de couleur avec le temps. Et ce, même en utilisant le même vernis !

Voir le catalogue ManoMano
Vernis

2. Préparation du parquet avant vitrification


alt

Le support, dans le cas présent, le parquet, doit être bien préparé avant toute opération, c’est indispensable. Dans le cas d’une rénovation d’un parquet déjà en place, il faudra le poncer à blanc pour retirer toute couche de protection antérieure : ancien vernis, huile ou cire. Cette opération permettra également de le remettre à niveau s’il a un peu « travaillé » avec les années. En cas d’impact, vous pouvez également appliquer un mastic de réparation aux endroits endommagés avant le ponçage.

Dans le cas d’un parquet neuf, posé brut, il faudra tout de même le poncer. C’est obligatoire ! Même sortant de l’usine, les lames peuvent présenter de petites différences d’épaisseur qu’il faut corriger sur place. Poncez les plinthes avec du papier de ponçagegrains 180 et poncez ensuite le parquet dans le sens du fil du bois sur toute la surface.

Voir le catalogue ManoMano
Plinthes

3. Dépoussiérage du parquet


alt

Retirez la poussière au fur et à mesure avec une brosse et terminez en passant l’aspirateur pour qu’il n’y ait plus du tout de poussière stagnante.

Après le ponçage, appliquez un dégraissant à l’aide d’un chiffon sur l’ensemble du parquet fraîchement poncé.

Enfin, si vous rénovez également vos plinthes en bois, n’oubliez pas de protéger le mur à l’aide d’un ruban adhésif de masquage.

Voir le catalogue ManoMano
Ruban adhésif de masquage

4. Application du fond dur ou primaire


alt

On peut comparer le fond dur à la sous couche en peinture. C’est ce produit qui va permettre au vernis d’accrocher parfaitement au parquet. C’est une étape indispensable.

  • Versez le fond dur dans le bac à peinture et lisez bien les préconisations indiquées sur le pot. Dans le tuto, le produit doit être dilué avec 10% d’eau.
  • Commencez l’applicationau pinceau par les angles et les plinthes.
  • Appliquez ensuite le vernis au rouleausur la totalité de la surface, de manière homogène.
  • Finissez en passant le rouleau dans le sens des veines du bois.

Une seule couche suffit. Laissez ensuite sécher, respectez bien le temps de séchage indiqué par le fabricant.

Voir le catalogue ManoMano
Rouleau

5. Ponçage avant application du vernis


alt

Une fois que le fond dur a bien séché, on ponce encore une fois au papier grains 220 pour ouvrir à nouveau les pores du bois.

Cela vous paraît bizarre et vous avez peur d’abîmer ce que vous avez déjà fait ? Pas de souci, c’est indispensable à la tenue du vernis.

Utilisez un papier de ponçage grains 220 et poncez bien l’intégralité de la surface. Dépoussiérez le parquet  à la fin de l’opération.

Voir le catalogue ManoMano
Papier de ponçage

6. Vitrification du parquet


alt

Une fois la couche de fond dur appliquée, on passe au vernis. Deux couches au moins sont nécessaires en général. Vérifiez bien les préconisations du fabricant de vernis indiquées sur le pot.

  • Mélangez bien le vernis dans son pot avant de le basculer dans un bac à peinture. Sinon, des différences de brillance pourraient apparaître.
  • Appliquez ensuite le vernis toujours suivant la même méthode : on dégage les angles et raccords au pinceau et on passe le rouleau de manière uniforme.
  • Terminez toujours en passant le rouleau dans le sens du fil du bois pour un résultat parfait.
Voir le catalogue ManoMano
Pinceau

7. Application de la deuxième couche de vernis


alt

Laissez sécher la première couche et appliquez la seconde en procédant de la même façon encore une fois.

  • On applique le vernis au pinceau sur les angles et raccords.
  • On utilise ensuite le rouleau.
  • La dernière passe de rouleau se fait dans le sens du fil du bois.
  • On laisse bien sécher.

Votre parquet sera ainsi parfaitement protégé et rénové. Facile de lui redonner un coup de jeune !

8. Nettoyage du chantier


alt

Une fois tout terminé, pensez à :

  • reboucher le pot hermétiquement ;
  • nettoyer rouleau, pinceau et bac à peinture ;
  • évacuer et recycler les déchets (papier de masquage, éventuels pots vides etc.) ;
  • aérer la pièce pour l’évacuation des COV.

Découvrez nos vitrificateurs pour parquet !

Guide écrit par:

Katerine, Spécialiste des revêtements de sol, Oise, 100 guides

Katerine, Spécialiste des revêtements de sol, Oise

Baignant dans le monde du revêtement de sol depuis de nombreuses années, je connais bien techniquement tous les produits, du stratifié au parquet, du linoléum au PVC en passant par la moquette et le carrelage. Comment ils sont fabriqués, avec quoi ils sont composés, quelles sont leurs performances, comment doit-on les poser et les entretenir, sont mes sujets quotidiens. J’ai pu voir beaucoup d’erreurs sur des chantiers du fait d’un manque d’information ou de compréhension du produit. Les produits évoluent techniquement en permanence et même les professionnels ont du mal à suivre. C’est pourquoi j’ai eu envie de transmettre ce que je sais, de manière claire et ludique, pour tout le monde. Les industriels sont parfois très techniques et leur jargon est souvent peu accessible au commun des mortels. Les vendeurs ont souvent pour objectif de vendre coûte que coûte et peuvent agir de manière orientée. Je souhaite avant tout expliquer ce qu’est le produit, expliquer pour expliquer uniquement, de manière complètement décomplexée.

Les produits liés à ce guide