Comment travailler en sécurité :  règles et comportements

Comment travailler en sécurité : règles et comportements

Jérôme, Artisan, Haute Savoie

Guide écrit par:

Jérôme, Artisan, Haute Savoie

193 guides

Le risque d’accident est élevé sur un chantier. Pour le réduire, la prévention, la sensibilisation mais aussi l’observation des règles de sécurité et le port d’équipements de protection individuelle sont obligatoires. Signalisation, balisage, etc., travailler en sécurité c’est réduire le nombre d’accidents du travail. 

Caractéristiques importantes

  • Responsabilité
  • EPI
  • Travaux intérieurs
  • Travaux extérieurs
  • Travaux en hauteur
Voir les signalétiques de sécurité

Travailler en sécurité : les acteurs concernés


Pour minimiser les risques d'accident, toute personne réalisant des travaux et quelle que soit leur ampleur se doit de travailler en sécurité. Que ce soit pour lui-même ou pour les personnes qui peuvent être présentes sur les lieux du chantier.

Tout d'abord, il faut savoir qu'une zone de travaux, ou un chantier, est avant tout une modification temporaire des lieux. Cela entraîne un changement de configuration, de surface, de population et éventuellement des passages d'engins (sous-entendu là où normalement il n'y en a pas). Que ce soit vous ou une entreprise qui intervient pour réaliser des travaux, il faut absolument garantir la sécurité de tous. Cela passe par la prévention, la signalisation, et la connaissance des travaux engagés. Sans entrer dans des détails législatifs et/ou normatifs, sachez que différents textes réglementent les interventions, les travaux et les chantiers.

En dehors des prescriptions légales qui ne concernent que les employeurs ou les entrepreneurs, la meilleure façon d'éviter un accident dépend essentiellement de deux facteurs :

  • les règles de sécurité à appliquer ;
  • le comportement à adopter sur un chantier ou une zone de travaux.

Responsabilité

Si les travaux sont réalisés par une entreprise, c'est l'employeur ou à défaut l'entrepreneur qui est responsable en cas d'accident. Étant professionnel, il est soumis à certaines obligations, tant pour son personnel, que pour les personnes présentes sur les lieux. Si en revanche, vous faites des travaux chez vous, c'est en général votre contrat d'assurance multirisque habitation qui couvre un éventuel accident. Cela ne vous dispense évidemment pas de tout faire pour l'éviter !

Quelles sont les règles de sécurité


Nombreuses sont les règles de sécurité sur un chantier. Elles dépendent essentiellement :

  • du travail à réaliser (métiers) ;
  • de la configuration des lieux (intérieur, extérieur, travail en hauteur) ;
  • du nombre d'intervenants et si plusieurs corps de métiers interviennent ;
  • de l'utilisation d'outils ou de la présence d'engins.

La première des règles et de s'équiper et de se protéger. Pour les professionnels c'est une obligation, pour un particulier c'est essentiel pour éviter tout accident. Tous les équipements sont regroupés sous l'appellation EPI: Equipement de Protection Individuelle. Ces EPI répondent aux différentes normes (en fonction du type d'équipement) pour garantir une protection efficace. On retrouve parmi les EPI utilisés par la majorité des ouvriers les chaussures de sécurité, les gants de protection, les lunettes, les protections anti-bruit, les casques, etc.


Ensuite, en fonction du métier ou du type de chantier on trouve des EPI spécifiques comme les équipements isolants pour les électriciens, les dispositifs anti-chutes pour les couvreurs, les masques ou lunettes de soudures, ou encore les vêtements anti-coupures pour le travail du bois. Une fois correctement équipé (protection individuelle), vient la protection et la sécurisation des lieux (protection collective). Cela peut consister en un balisage de la zone de danger, la mise en place de garde-corps, ou encore de panneaux de circulation temporaires.

La signalisation est aussi une règle importante, surtout si les intervenants sont nombreux ou si des personnes indépendantes des travaux peuvent avoir accès à la zone. Des rubans de balisage (rubalise), des panneaux, ou des cônes de signalisation sont souvent utilisés. Dans certains cas, une condamnation des lieux dangereux peut être nécessaire (surtout pour des interventions sur des installations électriques). Enfin, lorsque l'on utilise un outil spécifique, il convient de s'assurer que la personne qui s'en sert la maîtrise. De la même manière, tout engin (type nacelle, monte-charge, etc.) demande expérience et connaissance pour éviter tout risque. Pour ce cas précis, les professionnels doivent être à jour de leurs habilitations (permis de conduire, CACES, etc.).

Voir le catalogue ManoMano
Monte-charge

Sécurité au travail : quels comportements adopter sur un chantier

Un chantier ou une zone de travaux sont des lieux par définition dangereux. La meilleure façon d'éviter un accident passe donc par l'appréciation des risques, et l'adoption du comportement adéquat en fonction des dangers. Tous les professionnels sont tenus de connaître et d'appliquer les différents comportements et règles de sécurité liés à leur métier. Mais face à l'accident, que ce soit un ouvrier sur un chantier ou vous-même dans votre salon, les conséquences sont les mêmes. Une fois équipé de vos EPI, pour minimiser au mieux les risques d'accident, adoptez les comportements suivants :

Travaux intérieurs


  • Toujours signaler la zone de danger et idéalement la baliser.
  • Faire en sorte que le sol soit toujours propre et sec.
  • Se dégager un espace de travail confortable.
  • Ne pas laisser d'outils au sol.
  • Entreposer le matériel et les outils en dehors de la zone d'intervention.
  • En fonction du travail, ventilez les lieux.

Travaux extérieurs


  • S'aménager une zone pour stocker outils et matériels.
  • Baliser au mieux l'environnement proche.
  • En cas d'utilisation d'outils, n'utiliser que des raccords et prises étanches.
  • En cas d'utilisation d'outils thermiques, fermer les bidons de carburant et les placer dans un endroit sec et frais.
  • Si présence d'engins, faciliter leur évolution et bien signaler leur circulation.

Travaux en hauteur


  • En plus des EPI, installer une protection collective.
  • Mettre en place au sol un balisage et les avertissements nécessaires.
  • Interdire tout accès à l'aplomb immédiat de la zone de travaux.
  • Ne pas encombrer le chantier proprement dit mais stocker les outils et matériels au sol.
  • Si c'est le cas, s'assurer de maîtriser le maniement des engins de levage.

Ces listes sont non exhaustives et ne constituent qu'une approche des comportements à adopter sur une zone de travaux. Dans tous les cas, pour vous prémunir d'un éventuel accident, soyez constamment vigilant et attentif à ce qui vous entoure. Que ce soit l'environnement ou les autres personnes présentes, n'utilisez que du matériel conforme et ne présumez pas de vos capacités.


Voir les signalétiques de sécurité

Guide écrit par:

Jérôme, Artisan, Haute Savoie, 193 guides

Jérôme, Artisan, Haute Savoie

Électrotechnicien de formation, j'ai tout d'abord travaillé dans l'industrie où j'ai installé, câblé et dépanné bon nombre d'installations. Par la suite, j'ai encadré les équipes qui réalisaient ces travaux. Depuis quelques années je vole de mes propres ailes et suis artisan électricien. Avec plusieurs centaines de chantiers à mon actif, un travail bien fait et la satisfaction de mes clients sont mes priorités.Depuis 6 ans, je restaure et agrandis un chalet au cœur de la Haute Savoie. Mon expérience en travaux et mes connaissances me rendent un fier service. Terrassement, aménagement intérieur, toiture, plomberie, électricité, tout y passe ! Nous avons, ma fille ma femme et moi, presque tout fait nous-même ! Alors répondre à vos questions, et vous orienter ou vous conseiller pour choisir vos outils ? Facile !

Les produits liés à ce guide