Comment tailler un arbre et un arbuste

Guide écrit par :
Albert, Responsable d'activité & rédacteur, Isère

Albert, Responsable d'activité & rédacteur, Isère

91 guides
De formation, de fructification, d’entretien ou de recépage, la taille est une opération nécessaire à l'esthétique et la bonne santé d'arbres et arbustes. Pour la mener à bien, il convient de connaître le période de taille propre à chaque espèce de végétal, quelques principes de base et de disposer des outils adaptés.

Caractéristiques importantes

  • Intérêt
  • Type de taille
  • Outils
  • Saison

Pourquoi faut-il tailler les arbres et les arbustes

Les arbres et arbustes accomplissent diverses fonctions dans un jardin : esthétique, ombrage, haie, fructification, etc. La taille s’adapte en conséquence. D’autre part, la taille est bénéfique pour les plantes.

Par cette action, nous contribuons à la suppression des branches inutiles, qui font perdre la vigueur nécessaire aux végétaux pour se développer de manière harmonieuse. Autre intérêt de la taille, elle permet de sculpter les plantes dès leur plantation jusqu’à l’âge adulte : il s’agit de la taille de formation.

Pour les arbres fruitiers, il s’agit évidemment de favoriser leur fructification. Néanmoins, dans certains cas, la taille se limite uniquement à équilibrer l’arbre ou l’arbuste, c’est le cas de certaines espèces qui la supportent mal, comme par exemple le noyer ou l'aucuba du Japon.

Outils et consommables

Euipements de protection individuelle


Cette liste est non exhaustive, les équipements de protection individuelle sont à adapter à chaque situation de travail.

Tailler un arbre d'ornement : les gestes en vidéo

Période et fréquence de la taille d'arbres et arbustes d'ornement

Les arbres et arbustes ornementaux, comme leur nom l’indique, ont une fonction essentiellement décorative. Ils sont appréciés pour leur feuillage, leur floraison ou encore leur écorce.

Chaque espèce a des caractéristiques qui lui sont propres en termes de période de floraison, de rusticité, c’est-à-dire résistance au froid, et de développement. Chaque type de plante a des besoins spécifiques, notamment en ce qui concerne la taille. La fréquence de l’opération dépend en général de leur développement anarchique et rapide, comme le cas de l'elaeagnus et du pyracantha qui exigent au moins deux tailles par an.

En règle générale, la taille s’effectue toujours après la floraison. Attention néanmoins à certaines espèces de climat doux qui nécessitent une taille à la fin de l’hiver ou en début de printempstoujours en prenant soin d’éviter les périodes de gel ou de grands froids.

Taille de formation : sculpter le végétal dès sa plantation

La taille de formation a pour but de donner la forme que l’on attend de la plante dès son installation en pot ou en pleine terre. Elle est particulièrement préconisée dans le cas des arbres fruitiers ou pour les arbres à ombrage tel que le mûrier platane.

Dans ce cas précis, le principe est de favoriser les branches poussant à l’horizontale au détriment de celles poussant vers le haut, lesquelles sont supprimées régulièrement. La forme recherchée est celle d’un parasol d’un diamètre suffisant pour assurer un bel ombrage.

Autre cas typique de taille de formation est celle réalisée sur le bonsaï, qui est effectuée tout au long de la vie de l’arbre, ou encore celle relative à l’art topiaire dont les arbres en nuage sont l’une des expressions les plus connues. Il s’agit de sculpter les arbres et les arbustes à volonté en laissant libre cours à la créativité de chacun.

La taille des arbustes en haie ou individuellement devient, par la réalisation de formes originales, une activité de création à part entière et à la portée de tous.

Taille d’entretien : garder la forme souhaitée

La taille d’entretien, à la différence de la taille de formation, est pratiquée sur des sujets déjà développés, c’est-à-dire, ayant atteint la forme et le volume souhaités. La taille d’entretien est réalisée sur des individus isolés ou en haie et il s’agit, pour la plupart, de préserver leur forme en supprimant les pousses de l’année précédente.

En ce qui concerne la plupart des arbustes, elle doit être réalisée en général durant les périodes printanières ou automnales, selon la floraison et la rusticité des plantes.

Il convient pour cela de se renseigner des périodes de taille préconisées pour chaque espèce en particulier

On peut également tailler en été, en prenant soin d’éviter les périodes de sécheresse ou de fortes chaleurs. Pour les arbres, en revanche, la taille d’entretien, ou élagage, se réalise généralement en hiver.

Taille sévère : recéper un arbuste pour le revigorer

Contrairement à la taille d’entretien, le recépage ou taille sévère a pour but de supprimer les vieilles branches à la base afin de favoriser la pousse de nouvelles tiges.

Il convient de la réaliser tous les trois ans environ sur les arbustes. L’opération est relativement simple : il s’agit de repérer les branches les plus anciennes, puis, de les couper à l’aide d’un sécateur de force ou d’une scie égoïne.

Conseils d'application

Quel qu'il soit le travail de taille (de formation, d'entretien, de fructification ou recépage) il est indispensable de pouvoir compter sur des outils bien entretenus et affûtés. Ceci est un gage de réussite pour vos travaux et pour préserver la bonne santé des végétaux taillés.

Un sécateur, une tronçonneuse ou encore un taille-haie aux lames bien aiguisées réalisent une coupe nette, ce qui favorise la cicatrisation de l'arbre et de l'arbuste limitant ainsi l'apparition de maladies.

Pensez également à nettoyer les lames entre deux opérations de taille. Débarrassez-les de la résine des conifères ou de tout autre résidu, si besoin, à l'aide d'un produit dédié. Désinfectez-les également à l'acool ou bien à l'eau de Javel afin d'éviter la propagation de maladies entre les végétaux.
Avez-vous trouvé ce guide utile ? Oui
1 votes utiles
Guide écrit par :

Albert, Responsable d'activité & rédacteur, Isère 91 guides écrits

Albert, Responsable d'activité & rédacteur, Isère

Le jardinage et le bricolage font partie de mon quotidien depuis de nombreuses années. En effet, ayant fait des études dans le commerce, j’ai rapidement évolué vers les métiers du bâtiment et du paysage : technicien, paysagiste et responsable d’activité.

De la maintenance technique d’immeubles à la création et l’entretien des espaces paysagers, en passant par la rénovation de logements, mon expérience m’a permis d’être polyvalent. Au fil de mes différentes activités, les conseils à mes interlocuteurs, particuliers et professionnels m’ont orienté logiquement vers le métier de rédacteur.

C’est donc avec plaisir que je vous apporte aujourd’hui mes conseils de choix d’équipements et produits, tout comme pour la réalisation de travaux permettant d’améliorer le confort à la maison et pour le bien-être au jardin.

Les produits liés à ce guide