Comment sécuriser un chantier

Comment sécuriser un chantier

Jérôme, Artisan, Haute Savoie

Guide écrit par:

Jérôme, Artisan, Haute Savoie

193 guides

Un chantier est un lieu dangereux où machines, outils, véhicules et travailleurs occupent le même espace. La réglementation définit les mesures de sécurisation, de signalement et de protection des personnes et de l’environnement pour éviter tout accident. Signaler, protéger : les réflexes de sécurité sont primordiaux.

Caractéristiques importantes

  • Réglementation
  • Signalement
  • Protection de la zone de travail
  • Protection du personnel
Voir nos signalétiques pour sécuriser un chantier

Ce que dit la réglementation en vigueur


Un chantier est par définition temporaire. Cela signifie que pendant une période déterminée, la configuration des lieux évolue et que la zone accueille divers intervenants et éventuellement des engins, ce qui peut être dangereux pour les personnes présentes sur les lieux. Avant de parler d'une quelconque réglementation concernant la sécurité sur les chantiers, il faut partir des postulats sécuritaires lambda : les équipements de protection individuels (les EPI).Chaque intervenant sur un chantier doit être équipé ou avoir à sa disposition ses EPI (chaussures de sécurité, lunettes de protection, gants, masque, combinaison de travail, etc.). Dans tous les cas, la responsabilité incombe à l'employeur : l'employeur des ouvriers dans le cas d'une entreprise, ou l'entrepreneur dans le cas d'un artisan ou d'un intervenant seul. Dans le cas d'un intervenant propriétaire des lieux (lors de travaux dans son propre domicile), c'est sa seule responsabilité qui entre en compte. Il faut donc être le plus prudent possible et se prémunir du moindre risque.

Il est important de connaître les modalités de fonctionnement des assurances en cas d'accident. Dans le cas d'un intervenant extérieur, c'est l'assurance de l'entreprise qui entre en compte. Dans le cas où c'est vous qui intervenez dans votre domicile, c'est votre assurance multirisque habitation qui prend le relais. Dans tous les cas, que ce soit un intervenant extérieur, ou vous-même, pour vous prémunir de tout risque, une signalisation et des précautions doivent être mises en place lors de tout chantier.

Voir le catalogue ManoMano
Combinaison de travail

Sécuriser un chantier : l'essentiel en 4 points

Un intervenant extérieur doit minimiser le risque d'accidents lors des travaux, que ce soit aux propres employés de l'entreprise, aux propriétaires des lieux ou aux tiers. Si vous travaillez chez vous, vous devez aussi prendre quelques précautions lorsque vous réalisez des travaux. Voici une procédure basique en 4 points qui devra être appliquée quel que soit l'intervenant et/ou le type de chantier :

  1. Signaler et avertir
  2. Protéger la zone de travail
  3. Protéger le personnel et les intervenants
  4. Stocker, recycler et évacuer les déchets

Signaler et avertir


Lorsque vous faites intervenir une entreprise, ou que vous réalisez vous-même des travaux, la meilleure solution pour éviter tout problème est de signaler les travaux et d'avertir les personnes des dangers éventuels. Pour ce qui est de la signalisation : l'accès direct au chantier et/ou aux zones à risques doivent être matérialisés (chute de matériel, passage d'engins, outils dangereux, etc.). Des barrières ou des piquets reliés par un ruban de balisage (rubalise) sont une bonne base.

L'avertissement peut être fait à l'aide de panneaux lorsque les travaux font intervenir des engins spécifiques, l'installation d'un échafaudage, d'une benne etc.

Voir le catalogue ManoMano
Ruban de balisage

Protéger la zone de travail


La zone de chantier doit être protégée. Le sol, les murs ou tout autre surface peut être recouverte par des films plastiques, des bâches, etc. En cas de travaux extérieur, une structure temporaire peut être mise en place pour protéger lazone (type abri).

Le sol doit être le plus propre possible, les outils doivent être entreposés, les matériels rangés et rien ne doit entraver les alleés et venues pour limiter les chutes ou les chocs.

Arrangez-vous pour vous créer temporairement une zone de stockage, que ce soit pour les matériaux (sable, gravier, sacs de ciment, bastaings, etc.), pour les outils (des étagères ou des caisses peuvent faire l'affaire !), et aussi pour les déchets. Le but est de travailler dans un endroit dégagé et le plus propre possible.

Protéger le personnel et les intervenants


Sur un chantier, quel que soit son type, les risques sont nombreux. Tous les intervenants (et même les visiteurs) doivent être équipés d'EPI (Equipements de Protection Individuelle) en rapport avec les travaux en cours. Si des engins sont présents sur le site, tout le monde devra porter des vêtements à haute visibilité (souvent à bandes réfléchissantes, et fluo). Ce type de vêtement doit être conforme à la norme EN NF 471.De plus, toujours en présence d'engins et/ou de travaux en hauteur (échelle, échafaudage etc.) le port du casque est aussi impératif. Un casque doit être conforme aux normes EN NF 397 et 812. Quasiment tous les chantiers nécessitent également le port d'EPI de base : chaussures de sécurité, gants de sécurité, et vêtements de travail (blouse, combinaison etc.). En fonction des travaux, il faudra aussi être équipé d'EPI spécifiques : visière ou lunettes de protection, vêtements anti-déchirures, tabliers, casques anti-bruit, masque de soudeur etc.

Sur un chantier, nul n'est à l'abri d'un accident. L'important est de travailler en sécurité, et d’être équipé et protégé correctement pour que les erreurs ne se transforment pas en accident.

Voir le catalogue ManoMano
Tabliers

Stocker, recycler et évacuer les déchets


Tout chantier induit des déchets. Que ce soit des gravats, des chutes de matériaux, des emballages, des végétaux… tous les déchets doivent être stockés en dehors de la zone de travail. C'est impératif, car il est fréquent qu'ils soient source d'accident (chocs, glissades, chutes, coupures, etc.). L'idéal est de séparer et de trier vos déchets : matières plastiques, bois, cartons, gravats. En fonction de leur type, ces déchets pourront être stockés dans une benne, des seaux, dans une moindre mesure sur une bâche etc.

Les déchets doivent ensuite être amenés à une déchetterie agréée où ils seront recyclés et valorisés au maximum. En aucun cas (et contrairement à ce que l'on voit souvent) vous ne devez ni faire ni autoriser un feu (d'une part c'est interdit par divers textes comme le code de la santé publique notamment, et d'autre part c'est très polluant). Pensez plutôt à valoriser vos déchets vous-même en les apportant directement à une société de recyclage qui vous les rachètera.

Voir nos signalétiques pour sécuriser un chantier

Guide écrit par:

Jérôme, Artisan, Haute Savoie, 193 guides

Jérôme, Artisan, Haute Savoie

Électrotechnicien de formation, j'ai tout d'abord travaillé dans l'industrie où j'ai installé, câblé et dépanné bon nombre d'installations. Par la suite, j'ai encadré les équipes qui réalisaient ces travaux. Depuis quelques années je vole de mes propres ailes et suis artisan électricien. Avec plusieurs centaines de chantiers à mon actif, un travail bien fait et la satisfaction de mes clients sont mes priorités.Depuis 6 ans, je restaure et agrandis un chalet au cœur de la Haute Savoie. Mon expérience en travaux et mes connaissances me rendent un fier service. Terrassement, aménagement intérieur, toiture, plomberie, électricité, tout y passe ! Nous avons, ma fille ma femme et moi, presque tout fait nous-même ! Alors répondre à vos questions, et vous orienter ou vous conseiller pour choisir vos outils ? Facile !

Les produits liés à ce guide