Comment réparer une fuite d'eau

Comment réparer une fuite d'eau

Jérémy Renove, Plombier passionné, Auxerre

Guide écrit par:

Jérémy Renove, Plombier passionné, Auxerre

24 guides

Il arrive parfois que dans une canalisation, une fuite se produit. Dans cette situation, il faut non seulement intervenir sans tarder pour réparer celle-ci mais aussi déterminer quelles en sont les causes. Etape par étape, pour dépanner votre installation d’eau et vous aider à identifier le défaut, suivez le guide.

Caractéristiques importantes

  • Détecter l’emplacement de la fuite
  • Couper l'eau et vidanger l'installation
  • Réparer la fuite
  • Remettre en eau et contrôler l’étanchéité
Voir la catégorie Plomberie, tube, cuivre

Quel type de canalisation est concernée par la fuite

Une fuite d’eau à la maison peut venir principalement de deux types de canalisations :

  1. Les canalisations soumises à la pression atmosphérique : ce sont les canalisations d’évacuation des eaux usées (lavabo, évier etc.).
  2. Les canalisations sous pression : ce sont les canalisations d’eau courante qui alimentent les robinets de la salle de bains, de la cuisine etc. et de chauffage à eau chaude.

Canalisations d’évacuation ou canalisation à pression atmosphérique


Evacuation PVC

Les canalisations soumises à la pression atmosphérique sont les évacuations des équipements sanitaires de votre logement. L'eau qui s'écoule dans ces canalisations n’étant pas pressurisée, les réparations moins difficiles.

Notez également qu’une fuite sur ces évacuations ne présente un problème que lorsque de l'eau est évacuée.

En clair, si le tuyau d’évacuation de l’eau usée de l’évier fuit, il vous suffit de ne pas remplir l’évier pour stopper la fuite.

Canalisations d’eau courante ou de chauffage à eau chaude sous pression


Canalisation d'eau et de chauffage

Les canalisations sous pression sont les canalisations de chauffage à eau chaude et les canalisations d'alimentation d’eau de plomberie. L'eau qui circule dans ces canalisations présente la particularité d'être sous pression, ce qui implique une réparation plus délicate et plus solide.

  • Sur un circuit de chauffage, la pression est toujours plus faible que sur un circuit d’alimentation d’eau de plomberie. La pression est en général comprise entre 1.5 et 2 bars. A noter que s’il s'agit d'un circuit fermé, le dégât des eaux se limitera au pire des cas à la quantité d'eau contenue dans le circuit de chauffage.
  • Sur un circuit de plomberie, la pression est plus élevée, elle est d’environ 3 bars pour l'eau froide et elle peut atteindre 7 bars pour la canalisation d'eau chaude sanitaire. Puisqu'il s'agit d'un circuit ouvert, lorsqu’une canalisation de plomberie se rompt c’est fuite sans interruption jusqu'à ce que quelqu'un intervienne pour fermer l'arrivée d'eau. Ce qui peut générer un dégât des eaux énorme et une facture salée.

Quelles sont les causes d’une fuite d'eau

Fuites d'eau : les causes accidentelles

En déplaçant votre armoire celle-ci a cogné fortement dans les canalisations de chauffage qui circulent au-dessus des plinthes ? Lorsque vous avez percé votre cloison pour y installer un cadre le foret a touché un tube PER ? Les causes peuvent être nombreuses et ne sont pas si rares... Passez en revue les éventuelles sources de fuite dont vous pourriez être à l'origine.

Fuites d'eau : les causes climatiques

Y-a-il eu de fortes variations de températures ces derniers jours ? Sachez que de fortes chaleurs peuvent dilater excessivement les canalisations et les endommager. Les températures négatives sont aussi responsables de fuite. En effet, lorsque l'eau gèle, celle-ci augmente de volume et peut casser une canalisation.

Fuite sur l’installation de chauffage centrale


null

Après l'arrêt prolongé du circuit de chauffage pendant la belle saison, lors du redémarrage, les canalisations se dilatent au niveau de leurs jonctions.

Une fuite peut alors se déclarer et vous pourrez la constater soit :

  • au niveau du branchement d'un radiateur à eau chaude ;
  • sur le réseau lui-même.

La canalisation d’eau froide est mouillée


null

Un phénomène tout-à-fait naturel peut laisser penser qu’il y a une fuite alors que non, la condensation. En effet, lorsque l’eau de ville, froide, circule dans la canalisation, il se peut que l’air ambiant humide se condense sur la canalisation, exactement comme une canette de soda fraîche que l’on sort du réfrigérateur en été. Dans ce cas, il ne s’agit pas d’une fuite mais d’un phénomène physique. La solution pour éviter cette condensation est d’envelopper la canalisation d’isolant.

De manière générale, il est assez rare qu’une fuite se déclare au milieu d’une canalisation (sauf en cas de gel). Dans la majorité des cas, une fuite d’eau se produit sur une extrémité, là où il y a un joint de plomberie ou une soudure. Dans le cas d’une soudure devenue poreuse, il faudra reprendre la brasure concernée.

Le siphon qui fuit


null

Dans le cadre d'une fuite sous évier, lavabo, douche ou baignoire, dans 9 cas sur 10 il s'agit d'un raccord au niveau du siphon et/ou de la bonde. Pour le savoir, essuyez bien toute l'installation sous l'équipement sanitaire et faites couler de l'eau. Passez votre main et identifiez où la fuite se situe.

Selon où se trouve la fuite, démontez, nettoyez, changez les joints et/ou les bagues plastiques qui relient le siphon au tuyau d'évacuation et bloquez le tout. Si ce sont des raccords PVC collés qui fuient, démontez-les puis remplacez-les par des neufs en veillant à bien les coller. Pensez à bien mettre un seau ou une bassine sous ce que vous allez démonter pour récupérer l'eau et vérifiez les prix avant l'achat des joints car parfois un siphon complet coûte moins cher qu'une pochette de joints !

L’essentiel à savoir pour réparer une fuite d’eau

Maintenant que nous avons défini les diverses catégories de réseaux, intéressons-nous aux matériaux qui peuvent être utilisés pour ces canalisations et aux solutions qui peuvent être mises en œuvres pour réparer une fuite. En gros, et pour tous les réseaux, il faut :

  1. Couper l’eau à partir de la vanne et vidanger le circuit.
  2. Couper le tuyau percé au droit de la fuite (se munir d'un seau).
  3. Nettoyer à la toile émeri les extrémités du tuyau coupé et ébavurer.
  4. Installer un manchon de réparation (propre à chaque réseau).
  5. Visser ou coller le manchon de réparation ou raccord (collage pour le PVC) .
  6. Ouvrir l’eau à partir de la vanne.
  7. Vérifier l’étanchéité de la réparation.

Savoir-faire


null

Selon la fuite et le matériau que vous avez à réparer, les compétences nécessaires sont différentes. Celles-ci peuvent s'illustrer par : savoir réaliser un joint filasse, savoir faire un joint téflon, connaître les différents joints de plomberie, savoir utiliser un coupe-tube, une scie à métaux, poser un raccord bicône, poser un raccord multicouche ou poser un raccord PER.

Temps de réalisation


null

De 30 minutes à 1 heure

Nombre de personnes conseillé


null

1 personne

Outils et consommables


null
  • Pince multiprise
  • Clés plates et/ou clé à molette
  • Clé serre-tube
  • Coupe-tube et/ou scie à métaux
  • Toile émeri
  • Chiffon et seau
  • Outils spécifiques au réseau (PER, multicouche)
  • Manchon de réparation (avec colle PVC si fuite sur réseau d'évacuation PVC)

Equipements de protection individuelle


null
  • Vêtements de travail
  • Gants de protection
  • Lunettes de protection

La liste ci-dessus est non exhaustive. Les équipements de protection individuelle sont à adapter à chaque situation de travail.

Canalisation en PVC : comment réparer

Le PVC est utilisé pour les écoulements des équipements sanitaires. Il est en plastique rigide, se coupe facilement avec un coupe-tube ou une scie à métaux et son étanchéité est obtenue en appliquant sur les raccords de la colle PVC qu'il faut ensuite laisser sécher.

  • Pour réparer une fuite sur du PVC, il suffit de couper la partie défectueuse du tube PVC, de le passer à la toile émeri avant de l'encoller et de poser un manchon de réparation. Si le tuyau fuit sur une longueur importante, vous devrez vous munir d'un tube PVC neuf, le couper à la bonne dimension et le remplacer. Vous aurez alors besoin de deux manchons pour le mettre en place. Bien passer le PVC à la toile émeri pour améliorer la prise de la colle.

La vidéo sélectionnée vous montre une réparation effectuée sur un angle avec remplacement de tube PVC.

Canalisation en PER : comment réparer

Le PER est utilisé pour distribuer de la plomberie ou du chauffage. Il s'agit d'un tube plastique souple qui résiste à la pression. Pour le couper et le mettre en œuvre, il faut avoir à disposition une pince à glissement, un coupe-tube et un écarteur de tube.

  • Pour réparer une fuite sur un tuyau PER, il existe des manchons de réparation. Il suffit de couper le PER de chaque côté de la fuite et de positionner les raccords qu'il faut sertir avec la pince à glissement. A savoir que pour les personnes qui ne seraient pas équipées du coffret pince à glissement, il existe des raccords pour PER à visser. Deux pinces multiprises suffisent pour leur mise en œuvre.

Canalisation en multicouche : comment réparer

Le multicouche est utilisé pour distribuer de la plomberie ou du chauffage. Il s'agit d'un tube en matériau composite semi-rigide avec à l'intérieur une couche de plastique, au milieu une couche d'aluminium et à l'extérieur une seconde couche de plastique. Il résiste à la pression et il se coupe et se met en œuvre facilement avec des outils dédiés (pince à sertir, coupe-tube, calibreur de tube).

  • Pour réparer une fuite sur un tuyau multicouche, il faut sectionner la partie du tube défectueuse, positionner un manchon de réparation pour tube multicouche et le sertir sur le tube. Pour les personnes qui ne seraient pas équipées des outils précités, il existe des raccords à visser pour multicouche. Deux pinces multiprises suffisent pour leur mise en œuvre.

La vidéo sélectionnée montre l'installation d'un raccord multicouche à visser.

Canalisation en cuivre : comment réparer


Installer raccord olive

Le cuivre fait légion dans les installations et il est utilisé pour distribuer de la plomberie ou du chauffage. Il est possible de le réparer de différentes manières allant à la pose de raccord sans soudure à brasure forte au chalumeau oxygène acétylène. Pour réparer une conduite de cuivre, il est possible d’utiliser du moins qualitatif au plus qualitatif :

  • le raccord rapide à clipser ;
  • le raccord gripp ;
  • le raccord olive ou raccord bicône ;
  • la brasure tendre à la lampe à souder ;
  • la brasure forte au chalumeau oxygène acétylène.

Pour réparer une fuite sur un tuyau cuivre, un très bon moyen est d’utiliser un raccord olive. Deux pinces multiprises suffisent pour sa mise en œuvre. Il faut couper le tube cuivre au coupe-tube ou à la scie à métaux, nettoyez le tube cuivre avec de la toile émeri, positionner le raccord olive et serrer avec les pinces multiprises.

Réparer une fuite d'eau au niveau d'un joint défectueux

Vous trouverez dans les paragraphes ci-dessous toutes les explications pour réparer une fuite sur un joint.

Colmater une fuite : les gestes en vidéo

1. Détecter l’emplacement de la fuite

La technique du doigt poussiéreux

Avant de démonter et de faire un nouveau joint, il faut s’assurer que la fuite se situe bien là où l’eau coule et ne vient pas d’un raccord situé au-dessus. Pour le savoir, passez votre index dans de la poussière, puis passez votre doigt sur chaque raccord.

S’il n’y a pas de fuite, la poussière reste ; s’il y a un suintement, l’eau prend la place de la poussière. Certains micro-suintements peuvent être difficiles à détecter à l’œil nu, cette technique permet de dissiper tout doute. Cette vérification s’effectue avec les canalisations remplies et sous pression.

2. Couper l'eau et vidanger l’installation


null

Une fois le joint à réparer identifié, il faut fermer l’arrivé d’eau sur la partie de l'installation concernée et vidanger cette partie.

Selon le contexte, vous pouvez le faire en ouvrant un robinet ou en purgeant en amont une vanne dotée d'une vis de purge.

Pour éviter d'éventuels dégâts des eaux, le seau et les chiffons vous seront utiles.

3. Réparer la fuite

Commencez par démonter l’installation.

Votre plombier, s’il a fait son travail correctement, a prévu des points de démontage en plaçant aux endroits nécessaires un raccord union ou un raccord à écrou libre.

Démontez au niveau de ces raccords, pour débrancher la canalisation à réparer en utilisant les outils appropriés : pince multiprise, clé serre-tube, etc.

La pièce démontée, nettoyez les filetages de celle-ci, enlevez l’ancien joint et éliminez les éventuelles marques de calcaire avec une brosse métallique.


null

Selon le type de raccord, il est nécessaire de faire un nouveau joint. Un joint filasse ou un joint téflon conviendront pour les raccords dont l’étanchéité est faite entre les filets du filetage mâle et du filetage femelle des raccords.

Si l’étanchéité est obtenue grâce à un écrou libre qui comprime deux portées plates l’une contre l’autre, un joint plat sera nécessaire.

Le, ou les nouveaux joints réalisés, procédez au remontage des raccords en utilisant les outils appropriés. Clé à molette, clé suédoise, clé stillson, libre à vous de choisir l'outil le plus approprié selon la situation.

4. Remettre en eau et contrôler l’étanchéité

Pour procéder à la remise en eau, après avoir refermé le point par là où vous avez vidangé, ouvrez progressivement la vanne de remplissage tout en contrôlant que les joints réparés ne suintent pas.

Ensuite, purgez l’air.


null

Vous avez remis en eau et tout va bien ? Très bien, cependant, il peut rester un peu d’air dans les canalisations. Chassez-le au niveau des points hauts de l’installation.

Toujours pas de fuites à l’horizon ? Parfait ! Procédez au dernier contrôle, vérifiez l’absence de suintement. Comme précédemment pour détecter la fuite, passez votre doigt dans la poussière, puis passez-le sur les raccords concernés par la réparation. Aucune goutte d’eau sur le doigt ? Très bien, vous venez de réparer une fuite sur une canalisation de plomberie chauffage.

Voir la catégorie Plomberie, tube, cuivre

Guide écrit par:

Jérémy Renove, Plombier passionné, Auxerre, 24 guides

Jérémy Renove, Plombier passionné, Auxerre

Je m'appelle Jérémy et je suis un plombier passionné par son métier au point de penser plomberie même pendant son temps libre. Cette passion m’a conduit à faire des vidéos tutoriels YouTube afin de partager toutes les bonnes pratiques de la plomberie. J'ai également écrit un livre sur le sujet qui explique toutes les méthodes pour le travail du cuivre : “Quand on aime, on ne compte pas !”  De manière plus générale et comme vous l’avez sans doute compris, j’adore faire les choses moi-même et j’aime partager mes connaissances, mon expérience. C'est donc avec le plus grand plaisir que je vous donnerai mes meilleurs tuyaux, tant en plomberie que dans le bâtiment, pour vous aider dans vos travaux.

Les produits liés à ce guide