Comment remplacer  une baignoire par une douche

Comment remplacer une baignoire par une douche

Jérôme, Artisan, Haute Savoie

Guide écrit par:

Jérôme, Artisan, Haute Savoie

193 guides

Déposer une baignoire pour préférer l’installation d’une douche est judicieux, surtout dans les salles de bains exiguës. La pose d’un receveur surélevé facilite l’adaptation du coin douche comme l’installation d’une plaque murale pour raccorder l’alimentation d’eau au mitigeur de douche et la pose de carrelage mural.  

Caractéristiques importantes

  • Préparation du chantier
  • Modification de l'évacuation
  • Modification des arrivées d'eau
  • Mise en place du receveur de douche
  • Raccordement du mitigeur et de l'ensemble douche
  • Finition de l'espace douche
Voir les receveurs de douche et leurs accessoires de pose

De la baignoire à la douche : un gain de place assuré


En plan rénovation de salle de bains, il est commun de remplacer une baignoire par une douche. Cela nécessite toutefois des travaux importants et induit souvent de refaire tout ou partie des revêtements (carrelage de sol et carrelage mural, peinture, etc.) et de modifier l’évacuation d’eau comme les arrivées d’eau chaude et froide. Les cas de figure sont nombreux et l’on se contentera ici du plus simple c’est-à-dire, de l’installation d’un receveur de douche à poser.

Savoir-faire

Savoir utiliser un cutter, un marteau et un burin, démonter des raccords et découper des tuyaux en cuivre et en PVC. Réaliser des saignées, reboucher et aplanir une surface avec du plâtre et de l’enduit. Savoir utiliser un niveau, prendre des mesures, monter des raccords et des éléments de plomberie type siphon et bonde. Selon les configurations savoir poser du carrelage et utiliser une perceuse. Les configurations de pose étant différentes d’une salle de bains à une autre, les opérations peuvent varier.

Temps de réalisation

Environ 1 journée selon la configuration de la salle de bains (hors temps de séchage des produits comme la colle PVC, la colle à carrelage, les joints, etc).

Nombre de personnes conseillé

2 personnes

Etapes de réalisation

  1. Préparation du chantier
  2. Modification de l'évacuation
  3. Modification des arrivées d'eau
  4. Mise en place du receveur de douche
  5. Raccordement du mitigeur et de l’ensemble douche
  6. Finition de l’espace douche


Outils et consommables

  • Un mètre et un crayon
  • Un niveau à bulle
  • Un cutter
  • Une clé à molette
  • Un jeu de clés plates
  • Une perceuse à percussion
  • Un jeu de tournevis
  • Un pistolet extrudeur avec une cartouche de silicone
  • De la colle PVC et du ruban de téflon
  • Un marteau et/ou une massette
  • Un burin et/ou une broche
  • Un perforateur avec forets voire burin
  • Une scie à métaux
  • Un rouleau de téflon
  • Un receveur à poser
  • Des chevilles de fixation et des vis
  • Un ensemble de douche
  • Une notice de montage
Voir le catalogue ManoMano
Chevilles de fixation

Remplacer une baignoire par une douche en 6 étapes

1. Préparation du chantier


Avant toute intervention sur le réseau, coupez l'alimentation en eau du logement (vanne d’arrêt en amont de la baignoire ou alimentation générale).

Procédez dans un premier temps au démontage du robinet de baignoire et des différents accessoires qui ne seront pas utilisés dans la nouvelle installation (ensemble de douche, rideau de baignoire ou pare-baignoire, douchette, etc.).

Le robinet démonté, placez des bouchons sur les arrivées d'eau (obstruez-les avec des chiffons par exemple).

Protégez ensuite les abords de la baignoire avec une bâche ou des plaques de carton et anticipez les dommages que pourraient causer la manutention de la baignoire.

A l'aide d'un cutter, découpez le joint silicone tout autour de la baignoire et dévissez ensuite la grille de la bonde. Si le tablier de la baignoire est amovible, déposez-le ; s’il s’agit d’une structure bâtie, et que vous avez accès à la trappe de visite, regardez à quoi ressemble la fixation de la baignoire et libérez la bonde de la cuve voire du système de vidage de la baignoire (siphon et trop-plein).

Si la baignoire est scellée et/ou collée, à l'aide d'un burin plat décollez-la et faites-la légèrement glisser pour la libérer. Soulevez-la, et sortez-la de son coffrage. Pour une baignoire en matière plastique ou en acrylique cette opération peut se faire seul, sinon il faut être deux (cas des baignoires en fonte). Posez la baignoire sur la bâche ou les plaques de carton puis évacuez-la de la salle de bains.

Démontez ensuite l’ancienne structure bâtie de la baignoire. Le bâti peut être un coffrage en brique, une structure en bois carrelée ou simplement le tablier que vous avez déjà déposé. Utilisez les outils de démolition appropriés en vous équipant d’EPI (lunettes de protections, gants, protections auditivesetc.). Évacuez les déchets au fur et à mesure à l’aide d’un seau ou de sacs à gravats. Somme toute, faites place nette, évacuez la baignoire et tous les gravats.

Si vous avez retiré du carrelage et que vous allez en recoller par la suite, aplanissez la surface. Corrigez à l'aide d'enduit ou de plâtre la planéité du mur en ayant préalablement enlever toute trace de colle. Une fois l'enduit ou le plâtre sec, poncez.

2. Modification de l'évacuation


Si vous devez couper le PVC, laissez en place une longueur d'au moins 5 cm pour pouvoir y coller un manchon ou un réducteur.

Placez sommairement votre receveur de douche à son emplacement et marquez au sol l'emplacement de l'orifice du siphon. Retirez le receveur et vérifiez l’accessibilité de l’évacuation avec l’installation en place.

Au besoin, modifiez l’installation en respectant une pente de 1 à 3 % en sachant que plus celle-ci est élevée meilleurs est l’écoulement.

Assemblez tous les éléments de vidage de la douche en vous référant à la notice de montage (le siphon, la bonde, les joints et la canalisation souple ou rigide d'évacuation).

Connectez ensuite à blanc l'évacuation dans l'attente que vous avez préparée. Si les diamètres sont non compatibles,insérez un réducteur sur l'attente pour adapter les diamètres (de 40 à 32 mm). Les raccords sur PVC se font en 4 étapes :

  • ponçage/grattage des deux parties à coller avec une feuille abrasive ;
  • nettoyage des parties à coller (essuyage/soufflage) ;
  • encollage des parties avec de la colle PVC ;
  • assemblage des raccords/tuyaux.

Notez que tout collage PVC doit être droit et stable et qu’une prise encollée de 3 cm est conseillée.

La longueur de canalisation d'évacuation doit être telle que le siphon doit se retrouver sur la marque que vous aviez faite au sol. Coupez si nécessaire.

3. Modification des arrivées d'eau

Pose d’une sortie de cloison

La modification des arrivées d'eau consiste à dériver les conduites existantes pour les raccorder sur une plaque murale double. Cette plaque est un élément universel dont l'entraxe des raccords permet d'y connecter n'importe quel type de mitigeur. Dégagez (au besoin) les anciennes canalisations d'eau avec un burin et un marteau. Coupez les raccords existants.

Marquez ensuite contre le mur, l'emplacement de la plaque murale double. Par convention elle se place à 1,20 m au dessus du fond du receveur de douche. Réalisez ensuite les saignées pour atteindre l'emplacement de la plaque murale (appelée aussi sortie de cloison).

Connectez sur les anciennes arrivées de nouvelles conduites à l'aide de raccords (à souder, ou à olives). Vous pouvez utiliser du cuivre ou du PER (polyéthylène réticulé). Pour le PER, il vous faudra des raccords spéciaux. Vous pouvez aussi brancher un kit de raccordement pour douche. Les kits se composent de 2 canalisations souples munies de raccords, d'une plaque murale double, le tout étant prémonté pour faciliter la mise en place.

Fixez la plaque murale double au mur en vérifiant son horizontalité avec un niveau à bulle, et raccordez les arrivées (appliquez du téflon sur les raccords filetés pour assurer une bonne étanchéité). Rebouchez avec de l'enduit de rebouchage ou du plâtre vos saignées. Poncez après séchage. Le but étant de préparer au mieux la surface dans l’hypothèse de la carreler.

4. Mise en place du receveur de douche

Pose d’un receveur en installation surélevée

Commencez par connecter de manière définitive l'évacuation du receveur. Pour cela ne collez pas la canalisation de la douche, mais montez-la au silicone (elle doit toujours être démontable). Vérifiez avec un niveau à bulle que la pente et d'au moins 1 %.

Faites un test d'écoulement et d'étanchéité en versant un seau d'eau directement dans le siphon.

Placez ensuite le receveur de douche à son emplacement (l'orifice doit tombé exactement sur le siphon posé au sol). A l'aide d'un niveau à bulle, modifiez le réglage des différents pieds pour que le receveur soit parfaitement de niveau. Selon le receveur et la configuration de la salle de bains, vous pouvez être amené à surélever le receveur avec un bâti en brique (voir tutoriel). A noter que l’installation sera plus simple avec un receveur à poser.

Un fois les réglages effectués, vissez la bonde sur le siphon (n'oubliez pas le joint).

Terminez par réaliser un cordon généreux au silicone sur tout les contours du receveur en contact avec les murs.

Protégez ensuite le receveur avec du carton pour la suite des travaux (habillage des parois).

5. Raccordement du mitigeur et de l’ensemble douche


Si vous envisagez de carreler votre douche, il faut le faire à cette étape. De même si vous souhaitez poser un quelconque habillage (feuilles de pierre ou de résine, parois plastiques, etc.).

Une fois votre habillage réalisé et avant de passer à l’installation du mitigeur de douche, il ne doit dépasser du mur que les raccords de votre plaque murale double.

Vissez tout d'abord les raccords excentrés en étanchant la connexion au téflon. Réalisez un joint avec du silicone tout autour (entre les raccords et le carrelage). Vissez ensuite les rosaces, elles permettent de dissimuler en partie le filetage des raccords excentrés et assurent la finition.

Une fois que tout est en place et que l'entraxe du mitigeur est respecté (vérifiez la cote au mètre) raccordez le robinet (appliquez du téflon sur le filetage). Raccordez ensuite le flexible de douche et la douchette (pour ces éléments, un serrage manuel suffit).

Si vous devez faire des fixations murales (support de pommeau de douche par exemple), choisissez les chevilles de fixation selon le support (matériau creux ou plein) et si vous devez percer le carrelage, essayez de percer au niveau des joints de manière à ne pas percer directement le carreau.

Lorsque tout est fait, vous pouvez réouvrir l'alimentation en eau du logement. Contrôlez bien que rien ne fuit. Testez également le fonctionnement du mitigeur (débit, température et réglage si mitigeur thermostatique) et de la douchette.

6. Finition de l’espace douche


Tous les points clé du fonctionnement de votre douche ont été contrôlés. L'alimentation en eau est étanche, et l'évacuation est correcte.

Il ne vous reste plus qu'à réaliser les finitions que vous souhaitez apporter à votre douche.

Si c'est le cas, vous pouvez dorénavant installer une paroi de douche, poser un rideau ou terminer l'assemblage des panneaux si c'est une cabine de douche. (Les configurations sont nombreuses en rénovation de salle de bains.)

N'oubliez pas de faire des cordons de silicone sur toutes les parties en contact direct avec un mur ou le receveur de douche (côté extérieur de la douche).

Voir les receveurs de douche et leurs accessoires de pose

Guide écrit par:

Jérôme, Artisan, Haute Savoie, 193 guides

Jérôme, Artisan, Haute Savoie

Électrotechnicien de formation, j'ai tout d'abord travaillé dans l'industrie où j'ai installé, câblé et dépanné bon nombre d'installations. Par la suite, j'ai encadré les équipes qui réalisaient ces travaux. Depuis quelques années je vole de mes propres ailes et suis artisan électricien. Avec plusieurs centaines de chantiers à mon actif, un travail bien fait et la satisfaction de mes clients sont mes priorités.Depuis 6 ans, je restaure et agrandis un chalet au cœur de la Haute Savoie. Mon expérience en travaux et mes connaissances me rendent un fier service. Terrassement, aménagement intérieur, toiture, plomberie, électricité, tout y passe ! Nous avons, ma fille ma femme et moi, presque tout fait nous-même ! Alors répondre à vos questions, et vous orienter ou vous conseiller pour choisir vos outils ? Facile !

Les produits liés à ce guide