Comment regarnir son gazon

Comment regarnir  son gazon
Chapitres :
Guide écrit par :
Albert, Responsable de service jardinage, Isère

Albert, Responsable de service jardinage, Isère

88 guides
Tout gazon nécessite d’être entretenu. Parmi les différentes opérations d’entretien le regarnissage fait partie des plus importantes. Pour bien la réussir, il convient de connaître les étapes à suivre.

Caractéristiques importantes

  • Désherbage du gazon
  • Ameublissement de la terre
  • Apport de compost
  • Nivellement et tassement
  • Semis
  • Arrosage

Le regarnissage, une opération d’entretien du gazon


Avoir un beau gazon, ce n’est pas le fruit du hasard ! En effet, même s'il est magnifique au départ, qu’il soit obtenu par semis ou posé en plaques, pour réussir son installation et , assure sa longévité tout en le gardant en bonne santé et lui permettre de se développer sous son meilleur aspect, un entretien régulier est indispensable. Outre la tonte et l’arrosage, indispensables et connues de tous, d’autres opérations d’entretien sont aussi nécessaires. En voici les principales :
  • la scarification permet d’aérer la terre en surface ;
  • le carottage aère en profondeur jusqu’aux racines ;
  • le sablage qui consist à assurer un apport de sable pour favoriser le développement racinaire ;
  • le chaulage, désignant l'apport de chaux pour éliminer les mousses ;
  • l’épandage d’engrais pour apporter les nutriments nécessaires ;
  • le regarnissage pour replanter du gazon sur les parties où il en manque.
Ces opérations sont souvent complémentaires et doivent être réalisées en fonction des besoins spécifiques de chaque type de gazon. Le regarnissage, souvent réalisé après la scarification, est effectué sur un gazon débarrassé de mousses et de plantes indésirables.

Les 9 étapes à suivre pour bien regarnir son gazon


Le regarnissage se fait suivant quelques étapes qu’il convient de respecter afin d’obtenir un résultat optimal. Voici les 9 étapes qu’il faut mettre en œuvre pour réussir le regarnissage d’un gazon.
  1. Avant toute chose, il faut s’assurer que la terre est propre, débarrassée de plantes indésirables, de mousses, de cailloux, de racines… Cela implique donc un nettoyage préalable.
  2. Ensuite, il convient d’ameublir la terre à regarnir. Il faut l’aérer à l’aide d’un piochon, d’une griffe, d’une fourche-bêche ou encore d’une grelinette s’il s’agit d’une surface plus importante.
  3. Apporter du compost ou de la terre spéciale gazon avec éventuellement un peu de sable de rivière s’il s’agit d’un sol acide.
  4. Combler les éventuels trous et mettre le sol à niveau.
  5. Tasser légèrement la terre à l’aide d’un rouleau de gazon ou en tapant légèrement avec le dos d’une pelle.
  6. Procéder au semis du gazon en effectuant deux passes croisées, en prévoyant un apport de 40 grammes de graines de gazon par mètre carré de terre environ, sachant qu’une poignée correspond à entre 25 et 30 grammes.
  7. Effleurer la terre avec le dos d’un râteau à feuilles afin d’enterrer légèrement les graines.
  8. Passer le rouleau de gazon ou taper délicatement avec le dos d’une pelle.
  9. Arroser avec un jet d’eau en pluie fine à faible débit.
À noter que l’on peut regarnir partout où la densité  du gazon est faible. Pour cela passez le scarificateur préalablement, épandez du terreau spécial gazon et semez à plus faible dose (10 à 20 grammes maximum de graines de gazon par mètre carré). Pour le regarnissage, il convient de privilégier les gazons prévus à cet effet.
Guide écrit par :

Albert, Responsable de service jardinage, Isère 88 guides écrits

Albert, Responsable de service jardinage, Isère
Depuis plusieurs années, je dirige un service de jardinage  auprès  d’une clientèle de particuliers et d’entreprises. J’encadre une équipe de jardiniers et assure  la création et l’entretien des espaces verts. D’autre part, j’apporte mon expertise à mes clients en termes  d’entretien et d’amélioration de leurs jardins.

En effet, de formation commerciale et ayant exercé des fonctions dans l’hôtellerie en début de carrière, je me suis orienté vers l’aménagement paysager au sein d’une collectivité territoriale où j’ai acquis de solides compétences techniques par des formations en interne et par le suivi d’importants chantiers dans une commune en pleine mutation.

Sur le plan personnel, je suis tout aussi tournée vers l’art du jardinage. Avec mon épouse, j’ai créé notre jardin de A à Z et je l’entretiens avec soin, tout comme le potager !  Et pour ce qui est du bricolage ; il n’est pas en reste ! Eh oui, jardiner,  c’est aussi bricoler : pergola, cabane, dallage, clôture, et j’en passe... Il y a toujours à faire dans un jardin !  

Après avoir bien travaillé, mon épouse et moi sommes fiers du résultat obtenu et ravis de pouvoir profiter pleinement d’un environnement convivial et chaleureux!  Alors, vous donner des conseils et vous aider dans vos choix pour l’outillage, l’entretien  ou l’amélioration de votre jardin, rien de plus simple !

Les produits liés à ce guide