Le plus grand choix de bricolage

Conseils live avec nos experts brico

Comment réaliser une mise à la terre

Guide écrit par :
Jean-François, Bricoleur & développeur informatique, Les Yvelines

Jean-François, Bricoleur & développeur informatique, Les Yvelines

58 guides

Dans une installation électrique aux normes, le défaut d'isolation d'un appareil crée une fuite de courant vers la terre via le fil de terre ou la liaison équipotentielle ce qui déclenche quasi-instantanément le différentiel. Suivez nos conseils pour protéger votre installation électrique avec la NF C 15-100.

Caractéristiques importantes

  • Piquet
  • Barrette
  • Fil de cuivre
  • Influence du sol
  • Calcul des résistances

Quels sont les accessoires nécessaires pour réaliser une mise à la terre


Pour réaliser une mise à la terre, il est important de disposer des éléments suivants :
  • un piquet ou fil de cuivre qui va créer un contact entre le circuit de terre et la vrai terre du sol. La résistance électrique doit être la plus faible possible ;
  • une barrette de mesure ou de coupure ;
  • conducteur de terre en cuivre sans gaine de 25 mm² ;
  • conducteur principal de terre, gainé de vert et jaune ;
  • conducteur d'équipotentielle de 6mm² reliant les masses métalliques de la maison entre elles.
 


Piquet de terre


En rénovation, on utilise un ou plusieurs piquets en acier galvanisés d'un mètre cinquante ou plus. Plantés en sous-sol, on s'affranchit des conditions climatiques pour une résistance la plus constante possible au fil des saisons.

Le nombre et la longueur des piquets dépendent de la résistance de terre souhaitée. Si vous posez plusieurs piquets de terre, ceux-ci devront être à plus de deux mètres l'un de l'autre.


Fil de terre cuivre


Réservé à la construction neuve, on dépose un fil de cuivre nu de 25 mm² de section au fond de la fouille des fondations de la maison ou au fond d'une tranchée profonde de 1 m à 1,60 m.

La résistance électrique d'un tel montage est très faible, on le privilégie donc en construction. A noter que ce fil de 25 mm² sert à relier les piquets à la barrette.


Conducteur principal de terre


Ce conducteur relie la barrette de coupure au bornier de terre du tableau de répartition.

La section de ce fil électrique est égale à celle des fils d'alimentation de l'installation.


Barrette de terre


La barrette de coupure relie la prise de terre au reste de l'installation. On l'appelle aussi barrette de mesure. C'est en effet grâce à elle qu'on peut mesurer la résistance de la prise terre. Démontable uniquement à l'aide d'outils, elle doit être accessible. Assurez-vous qu'elle est connectée lorsque l'installation est en service. 

Influence du sol et résistance de la prise de la terre

La nature du sol influe sur la résistance de la prise de terre. Le paramètre qui compte est la résistivité du sol, exprimé en Ohmmètre (Ohm). Plus la résistivité du sol est élevée, plus il faudra augmenter la surface de contact avec le sol, en augmentant la longueur du fil de terre enfoui, la longueur ou le nombre de piquets.

Un sol en argile, des marnes, des limons ou de l'humus sont très performants ; à l'inverse des calcaires, des granits ou du grès nécessitent une surface de contact supérieure. De manière générale, évitez les sols pierreux. Exit donc les piquets dans le remblai !

Calcul des résistances

Lors d'une fuite de courant, le circuit de terre peut être touché par n'importe qui – risque d’être traversé par un courant potentiellement dangereux. Pour éviter tout problème, la tension sur le circuit de terre ne doit pas excéder 50 V. On peut en déduire la résistance de terre en fonction du calibre du différentiel protégeant votre foyer. Bien entendu, qui peut le plus peut le moins, et viser une résistance la plus faible possible est un gage supplémentaire de sécurité.

Pour un différentiel de branchement de 500 mA, la résistance de la prise de terre ne doit excéder 100 Ohm. Avant toute mise en service, il faut procéder à un contrôle de cette résistance. Si cette dernière s'avère inférieure aux préconisations, vous pouvez au choix ajouter un ou plusieurs piquets éloignés entre eux de plus de deux mètres, remplacer le(s) piquet(s) existant(s) par de nouveaux piquet(s) plus longs ou les déplacer dans des sols de résistivité inférieure.

Comment réaliser une mise à la terre


  1. Posez le fil cuivre nu de 25 mm² en fond de fouille ou ficher le(s) piquet(s) à l'aide d'une massette, le(s) recouvrir d'un regard de visite et brider le conducteur de terre nu 25 mm²
  2. Posez la barrette de coupure dans un endroit accessible.
  3. Reliez le câble de terre en cuivre à la barrette de coupure.
  4. Posez la dérivation pour relier l'équipotentielle au conducteur principal de terre.
  5. Posez le conducteur principal de terre entre la barrette et le tableau de répartition.
Avez-vous trouvé ce guide utile ? Oui
3 votes utiles
Guide écrit par :

Jean-François, Bricoleur & développeur informatique, Les Yvelines 58 guides écrits

Jean-François, Bricoleur & développeur informatique, Les Yvelines
Intéressé depuis l'enfance par le travail manuel et la technique, toujours fasciné par le bricolage et le travail du bois, j'ai profité de l'achat d'un appartement pour avoir un terrain de jeu grandeur nature. Au programme, de l'électricité, bien sûr dans le respect des normes, et quelques déplacements de cloisons ; mais aussi de la décoration avec l'aide de Madame, des meubles sur mesure et des astuces pour optimiser les mètres carrés tout en restant original. Avec l'arrivée de petit bonhomme, je me suis lancé dans la confection de petits meubles pour lui !

Faute de place, je n'ai pas d'atelier fixe et certains des outils dont je rêve n'ont pas encore rejoint ma collection. Ne vous inquiétez pas, j'en connais déjà beaucoup et j'ai un profil technique qui me permettra j'espère de vous guider dans vos choix !

Les produits liés à ce guide