Comment préparer  un chantier de peinture murs et plafonds

Comment préparer un chantier de peinture murs et plafonds

Eugénie, Experte en Droguerie & Déco, Aquitaine

Guide écrit par:

Eugénie, Experte en Droguerie & Déco, Aquitaine

79 guides

Mettre en place un chantier de peinture est une opération simple à faire, à condition de bien évaluer les travaux envisagés et de faire les bons choix. Pour prévoir les outils nécessaires, la couleur adéquate, une sous-couche adaptée, la finition... bref, pour bien préparer votre chantier de peinture, suivez le guide !

Caractéristiques importantes

  • Bien choisir la couleur de la peinture
  • Prévoir un enduit et une sous-couche adaptés au support
  • Opter pour une finition adéquate
  • Choisir une peinture en fonction de la pièce
  • Calculer la quantité de peinture nécessaire
  • Prévoir les outils de peinture adaptés
  • Préparer les supports avant la mise en peinture
  • Mettre en place le chantier de peinture
Découvrez nos peintures pour murs et plafonds intérieurs !

Bien évaluer son chantier : un gage de réussite pour ses travaux de peinture

La préparation d’un chantier de peinture ne s’improvise pas. Elle commence avec l’évaluation des travaux à réaliser, comprend le choix des outils, des consommables et des quantités nécessaires, et se termine avec la mise en place du chantier avant les travaux de peinture. Nous verrons ensuite, étape par étape, comment bien préparer et mettre en place un chantier de peinture murs et plafonds, gage de réussite pour vos travaux.

Etapes de réalisation

  1. Bien choisir la couleur de la peinture
  2. Prévoir un enduit et une sous-couche adaptés au support
  3. Opter pour une finition adéquate
  4. Choisir une peinture en fonction de la pièce
  5. Calculer la quantité de peinture nécessaire
  6. Prévoir les outils de peinture adaptés
  7. Préparer les supports avant la mise en peinture
  8. Mettre en place le chantier de peinture

Savoir-faire


alt

Aucune compétence en particulier n'est nécessaire, néanmoins, il faut bien évaluer ses travaux en amont et être méticuleux dans la mise en place du chantier.

Temps de réalisation


alt

1 h environ pour la mise en place d'un chantier de peinture dans une pièce de 20 m².

Nombre de personnes conseillé


alt

1 personne

Outils et consommables


alt

Equipements de protection individuelle


alt

La liste ci-dessus est non exhaustive. Les équipements de protection individuelle sont à adapter à chaque situation de travail.

Voir le catalogue ManoMano
Casque anti-bruit

Préparer un chantier de peinture : les gestes en vidéo

1. Bien choisir la couleur de la peinture


alt

Pour peindre une pièce et la remettre à son goût, il faut d'abord choisir la ou les couleurs. Si l'on cherche à changer d'ambiance ou redonner à la pièce un style, vintage, tendance, avant-gardiste, etc., il convient de connaître les couleurs et les associations de couleurs spécifiques à chaque ambiance.

Pour une ambiance chaleureuse ou douce, préférez des couleurs chaudes, dans des tons jaunes, orangés ou rouges. En revanche, si vous souhaitez une décoration plus froide ou fraîche, préférez les tons violets, bleus ou verts. Vous pouvez associer les couleurs de différentes manières.

Les tons sur tons


alt

Pour créer un espace de détente et uniforme, une décoration en ton sur ton est une bonne option. Comment la réaliser ? En utilisant la même couleur du plus clair au plus foncé, par exemple, un bleu roi avecun bleu pâle ou encore un bleu marine.

Les camaïeux


alt

Parfaits pour donner un soupçon de peps à votre pièce, les camaïeux sont deux couleurs en ton sur ton, associées à une couleur qui contraste avec ces deux dernières.

Les contrastes


alt

Ce sont deux couleurs opposées sur le cercle chromatique : un jaune et un bleu, par exemple. Cependant, les contrastes sont plus couramment utilisés en association avec une peinture blanche, ou grise.

2. Prévoir un enduit et une sous-couche adaptés au support


alt

Prévoyez un enduit de rebouchage et/ou de lissage selon l'état du support à peindre. Ils se présentent sous forme de poudre à mélanger avec de l'eau ou de pâte prête à l'emploi.Certains enduits sontdestinés à la fois à reboucher et lisser les murs et/ou plafonds. Choisissez une sous-coucheadaptée au support, c’est primordial pour une bonne tenue de la peinture et une finition optimale.En fonction des supports à peindre, vous aurez le choix entre une sous-couche universelle(ou multisupport), ou une sous-couche pour plâtre, pour bois, ou encore pour supports spéciaux.

3. Opter pour une finition adéquate

La finition mate


alt

Comme il ne brille pas, l'aspect mat masque les défauts, c’est-à-dire qu’il ne fait pas ressortir les imperfections. Meilleur allié des plafonds, il est tout à fait recommandé pour les pièces à vivre ou les chambres.La finition mate est conseillée uniquement pour les pièces qui n'ont pas besoin d'être lessivées.

La finition satinée


alt

L’aspect satiné, quant à lui, se trouve à mi-chemin entre le mat et le brillant, il offre une légère surbrillance, un léger reflet pour illuminer votre pièce.La finition satinée est donc idéale pour une chambre d’enfant et les pièces humides.

La finition brillante


alt

L'aspect brillant ou laqué est déconseillé sur un mur, à moins que celui-ci soit impeccable et sans défauts. En revanche, la finition laquée ou brillante est particulièrement adaptée pour les parties soumises aux nettoyages, notamment les meubles de cuisine, portes et boiseries, car elle supporte les lessivages et même les brossages !

4. Choisir une peinture en fonction de la pièce

Choisir la bonne peinture pour une chambre


alt

Pour le choix de la couleur, il faut savoir que le rouge est réputé pour perturber l’endormissement. En ce qui concerne l’aspect, préférez le mat et privilégiez le satin pour une chambre d’enfant.Privilégiez une peinture sans formaldéhyde, un COV (composé organique volatil) particulièrement nocif pour la santé. Les peintures acryliques (à l'eau) sont conseillées pour les chambres.

Peinture pour cuisine et salle de bains


alt

Les couleurs froides sont très tendance dans les pièces humides, mais vous pouvez donner un côté plus chaleureux avec des couleurs vives et chaudes. L’usage d’une peinture satinée est vivement recommandé pour ces pièces.Vous avez le choix entre les peintures en phase aqueuse (à l'eau ou acryliques) ou en phase solvant (à l'huile ou glycérophtaliques). Cependant, ces dernières dégagent un taux élevé de COV ainsi qu'une forte odeur qui disparaît au bout de quelques jours. Si vous les utilisez, aérez bien la pièce pendant l'application et les trois ou quatre jours suivants.Les peintures en phase aqueuse dégagent moins de COV, sont généralement inodores et moins polluantes.

5. Calculer la quantité de peinture nécessaire


alt

La quantité de peinture est relative à la surface à peindre. Pour la connaitre, vous devez mesurer les supports, calculer leur surface respective, les additionner, et ôter les surfaces qui ne sont pas à peindre (fenêtres, portes etc.) soit :

  • (Périmètre de la pièce (longueur cumulée des murs à peindre) x hauteur sous plafond) - Surface totale des ouvertures = Surface à peindre en m²

Exemple : Une chambre fait 12 m², soit 3 x 4 m au sol sur 2,50 mètres de hauteur sous plafond et compte une porte de 2 m² et 2 fenêtres de 1 m² chacune.

  •  [[(3 + 4) x 2] x 2.5] - (2 + 1+ 1)  = 31 m²

Comptez 31 m² par couche soit 62 m² pour un total de deux couches. Reportez-vous ensuite aux données du fabricant sur le rendement de la peinture en sachant qu’en moyenne une peinture couvre 10 m² au litre (soit pour notre exemple 62 / 10 = 6.2 L minimum pour 2 couches).

6. Prévoir les outils de peinture adaptés


alt

Un chantier de peinture se réussit aussi en choisissant les bons outils de peinture. Parmi eux, voici les incontournables :

  • pinceau, il est destiné à peindre les petites surfaces, les recoins et les contours des murs et plafonds. Voici les principaux types de pinceau :
  • rouleau, il sert à peindre les grandes surfaces. Il est composé des éléments suivants :
  • perche, elle sert à fixer un rouleau à son extrémité pour peindre les endroits en hauteur sans avoir recours à un escabeau ;
  • bac à peinture, pratique pour contenir la peinture, il dispose d’une surface permettant d’enlever l’excès de peinture du rouleau avant son utilisation ;
  • grille d’essorage, pratique pour essorer un rouleau directement dans le seau de peinture ;
  • ruban de masquage, il sert à protéger les surfaces qui ne doivent pas être peintes, il doit être enlevée avant séchage complet de la peinture ;
  • bâche de protection, comme son nom l’indique, elle sert à protéger le sol et les meubles.

A noter que l’on peut aussi utiliser un pistolet à peinture, cependant, pour cela il faut avoir une certaine dextérité, autant dire qu’il n’est pas forcément à la portée d’un néophyte !

7. Préparer les supports avant la mise en peinture


alt

Bien préparer les supports (murs et/ou plafonds) est un préalable incontournable pour obtenir un résultat optimal lors des travaux de peinture. Voici les opérations à réaliser :

  • Vérifier que les supports sont bien lisses. Si ce n’est pas le cas, dégager avec une spatule puis reboucher trous et fissures profondes avec un enduit de rebouchage. Pour les irrégularités superficielles appliquer un enduit de lissage.
  • Après séchage de l’enduit, poncer toute la surface, à la main ou bien à l’aide d’une ponceuse ou d’une ponceuse girafe si le support est trop irrégulier.
  • Penser à bien aérer la pièce pendant le ponçage.
  • Lorsque la poussière se dépose complètement au sol, procéder à un dépoussiérage soigné des supports. Utilisez pour cela un chiffon doux.
  • Appliquer, au rouleau, un primaire d’accrochage en fonction du support, vous pouvez opter pour une sous-couche universelle qui s’adapte à presque tous les supports.
  • Attendre le séchage complet avant d’entamer la préparation du chantier de peinture.

8. Mettre en place le chantier de peinture


alt

Avant de commencer vos travaux de peinture, la préparation du chantier se résume en trois étapes :

  1. Appliquez le ruban de masquage sur l’ensemble de prises, interrupteurs, appliques, rebords de fenêtre, vitres, plinthes, bref, tous les éléments qui ne doivent pas être peints.
  2. Enlevez les meubles de la pièce ou bien protégez-les à l’aide de bâches de protection.
  3. Protégez le sol à l’aide d’une bâche plastique pour éviter toute tâche de peinture.

Conseils pour la mise en peinture

Pour la mise en peinturecommencez par peindre le plafond. Puis, continuez avec les murs et pour finir, après séchage, peignez les portes, fenêtres, encadrements et plinthes avec une peinture adaptée.

Découvrez nos peintures pour murs et plafonds intérieurs !

Guide écrit par:

Eugénie, Experte en Droguerie & Déco, Aquitaine, 79 guides

Eugénie, Experte en Droguerie & Déco, Aquitaine

Eugénie, 37 ans et 14 ans de métier dans le bricolage. Au début, c’était pour gagner ma vie, puis c’est vite devenu une passion ! Toutes ces années de pratique m’ont apporté une ultra-polyvalence, de la peinture à la décoration en passant par l’outillage, le jardin et le sanitaire. Un jour, j’ai même conseillé un client qui voulait une cheminée au paracétamol ! J’aime, j’adooore bricoler, créer, relooker et surtout partager mon savoir. Toujours positive, en soif d’apprendre, avant-gardiste et débrouillarde, je trouve toujours des solutions ou des astuces pour faciliter le travail ! Vous conseiller dans vos choix sera un réel plaisir !

Les produits liés à ce guide