Comment préparer le jardin au printemps

Comment préparer  le jardin au printemps
Chapitres :
Guide écrit par :
Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne

120 guides
Le début du printemps se marque par le nettoyage, le griffage, le découvrement des végétaux, la taille des arbustes, la mise en culture des bulbes à fleurs d’été, la première tonte, la préparation du sol et le désherbage des allées et terrasses. Bien réussir son jardin, c’est commencer par une bonne préparation.

Caractéristiques importantes

  • Taille
  • Préparation de la terre
  • Désherbage
  • Semis

Massifs : 7 actions pour bien démarrer la saison


  1. Au début du printemps, bêchez et griffez les massifs de plantes vivaces (bruyères, potentilles, millepertuis, etc.), ou bisannuelles (pensées, pâquerettes, etc.) de façon à aérer le sol et faciliter son réchauffement.
  2. Nettoyez les plates-bandes, éliminez les vieilles feuilles, dégagez bien le pied pour favoriser le départ de nouvelles pousses. Si la plante vous semble mal en point, taillez au sécateur toutes les parties sèches. Si elle paraît morte, n'hésitez pas à couper à ras du pied, et laissez faire la nature : beaucoup de plantes repartent de la base.
  3. Raccourcissez les plantes qui sont devenues trop hautes.
  4. Vérifiez que l'action du gel n'a pas déchaussé les plants, si besoin, tassez la terre autour.
  5. Découvrez les plantes que vous avez protégées contre le froid.
  6. Divisez les plantes vivaces qui deviennent trop denses.
  7. Les plantes de rocaille doivent être désherbées très tôt car la terre dans laquelle elles croissent se réchauffe plus vite au printemps et les mauvaises herbes poussent aussi plus tôt.

Arbres et arbustes : 6 opérations à faire au printemps


  1. Taillez les arbres et les arbustes en coupant les branches abîmées (sécateur, coupe-branches, tronçonneuse) celles qui ont été cassées par le vent ou le poids de la glace. Profitez-en pour éclaircir ceux qui en ont besoin, afin de dégager le centre et supprimez les branches qui se croisent.
  2. En mars, taillez aussi les arbustes des haies qui demandent un rajeunissement : coupez les bois âgés et laissez repartir de jeunes rameaux de la base.
  3. Les déchets de taille après avoir été passés au broyeur de végétaux doivent être incorporés au compost ou être utilisés comme paillis.
  4. Si vous ne l'avez pas fait en début d'hiver, taillez les rosiers en mars, avant le départ de la végétation. Taillez les rosiers buisson à 25 cm au-dessus du sol. Pour les rosiers grimpants remontants, conservez les branches principales en bonne santé et taillez les rameaux latéraux à 6 yeux (bourgeons).
  5. Au printemps la végétation reprend vie et les rameaux s'allongent. Palissez les plantes qui demandent à être dirigées comme les mûres, les chèvrefeuilles, les clématites, etc.
  6. Attendez que le soleil ait suffisamment réchauffé le sol avant de pailler vos arbustes et rosiers.

Arrivée du printemps : reprendre les plantations et préparer les végétaux

Il est trop tard pour effectuer des plantations d'arbres ou d'arbustes à racines nues, mais vous pouvez planter des végétaux en conteneur. Avril est d'ailleurs le meilleur mois pour mettre en place les arbustes à feuilles caduques, les plantes grimpantes, les rosiers, les arbustes de terre de bruyère (azalées, rhododendrons, etc.).

Plantes à bulbes : entretenir et mettre en terre au bon moment


  • En mars, mettez en culture les fleurs à bulbes d'été (dahlia, bégonia tubéreux, canna, polianthe, etc.) en serre ou sous abri au chaud dans des caissettes ou des jardinières, avant leur mise en place en mai.
  • Supprimez les fleurs fanées des plantes bulbeuses de printemps (narcisse, muscari, jacinthe, etc.) mais laissez le feuillage en place pour que le bulbe reconstitue ses réserves.
  • Plantez les lis en avril en pleine terre.

Fleurs annuelles : semer sous abri et en godet


  • Ameublissez la terre des massifs sans la retourner et apportez une légère fumure organique.
  • Semez les annuelles sous abri ou en pleine terre dès que les gelées ne sont plus à craindre (cosmos, œillet d'inde, souci, etc.).
  • Semez en godet ou sous châssis les fleurs plus frileuses comme la capucine et l'ipomée.

Bassin de jardin : bien l'entretenir avant la reprise végétale


  • Si vous devez nettoyer votre pièce d'eau (bassin d'ornement ou simple mare), faites-le avant l'arrivée des beaux jours, afin de ne pas compromettre la vie aquatique qui reprendra dès le printemps.
  • Enlevez feuilles, brindilles ou autres objets tombés dans l'eau.
  • Supprimez une partie des plantes aquatiques si elles deviennent trop envahissantes.
  • Inspectez l'étanchéité de la bâche, et installez au besoin de nouvelles plantes.
  • Si votre bassin est équipé d'un système de filtration et d'une pompe, remettez-le en route dès que les jours radoucissent.
  • Le début du printemps est un bon moment pour installer une pièce d'eau au jardin.
  • Ne rajoutez les plantes aquatiques et les poissons éventuels que plusieurs semaines après avoir mis en eau votre bassin, en mai ou début juin.

Pelouse au printemps : entretenir, scarifier et tondre


Avril est en général le meilleur mois pour installer une pelouse. Pour cela, préparez le sol finement comme pour semer, mais ne semez pas tout de suite. Laissez d'abord pousser les mauvaises herbes que vous éliminerez par binage avant de semer votre gazon à la volée. Tassez bien le sol après semis et arrosez en pluie très fine.
Pour les pelouses déjà en place, c'est aussi le moment de ressortir la tondeuse pour effectuer les premières tontes, passer un scarificateur, surtout si votre pelouse a souffert du froid et commence à être colonisée par la mousse. Après cette aération effectuez un terreautage, en saupoudrant le gazon d'une mince couche de compost bien mûr.

Allées et terrasses : désherber en profondeur


Pour effectuer un désherbage des allées et des terrasses, vous pouvez utiliser un des produits désherbants (bien respecter les précautions d'emploi), mais l'eau bouillante (dans un arrosoir en métal !) est une bonne alternative, plus respectueuse de l'environnement. Le vinaigre pur n'est efficace que sur les jeunes pousses. Arrachez les mousses qui se sont développées durant l'hiver entre les pavés à l'aide d'un petit crochet, ou d'une grosse pointe recourbée au bout d'un manche, etc.
Il est difficile de résister à l'envie de refleurir son jardin dès que les beaux jours arrivent ! Cependant les assauts du gel, de la neige, des vents violents ont apporté leur lot de dégâts au jardin. Un petit tour d'inspection et un travail de nettoyage s'imposent avant de commencer véritablement la saison. C'est dès la fin de l'hiver que vous devez intervenir pour préparer votre jardin.
Guide écrit par :

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne 120 guides écrits

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne
Haut comme trois pommes, je travaillais déjà au jardin familial. C'est peut-être de là qu'est né mon intérêt pour les plantes et le jardinage. Il était donc logique pour moi de suivre des études à la fois en biologie végétale et en agronomie.

 

Accédant à la demande de divers éditeurs, j'ai écrit en 25 ans de nombreux livres sur la thématique des plantes, des champignons (un sujet qui me tient à cœur), essentiellement des guides d'identification dans un premier temps, mais très vite aussi par la suite, sur le jardinage, renouant ainsi avec la première passion de mon enfance.

 

J'ai aussi collaboré régulièrement à plusieurs magazines spécialisés dans le domaine du jardinage ou plus généralement de la nature. Comme il n'y a pas de jardinier sans jardin, c'est dans un petit coin de l'Auvergne que je cultive le mien depuis 30 ans et où je mets en pratique les méthodes de culture que je vous conseille.

Les produits liés à ce guide