Comment poser des dalles PVC dans une salle de bains

Comment poser des dalles PVC dans une salle de bains
Chapitres :
Guide écrit par :
Katerine, Spécialiste des revêtements de sol, Oise

Katerine, Spécialiste des revêtements de sol, Oise

57 guides
Vous avez pour projet de rénover votre salle de bains ? La pose de dalles PVC est une alternative intéressante. En effet, ce type de sol se décline en plusieurs variantes, des modèles à coller aux versions adhésives. Il est possible d’effectuer les travaux soi-même, mais certaines étapes importantes sont à respecter.

Caractéristiques importantes

  • La préparation du support
  • La pose d’une sous-couche
  • La pose du sol PVC clipsable
  • La gestion des obstacles

Poser des dalles PVC dans une salle de bains


Les sols PVC sont de bonnes alternatives au carrelage pour la salle de bains. En effet, s’il est posé correctement, le PVC est un matériau étanche, résistant parfaitement aux projections d’eau courantes dans la salle de bains.
Le marché des sols PVC a beaucoup évolué, en particulier ces dernières années, avec l’apparition de nouveaux produits affichant un design plus raffiné. En effet, outre les sols PVC traditionnels en rouleaux, les sols PVC en dalles et en lames ont vu le jour et gagnent du terrain en s’intégrant dans les foyers. Déclinés dans des aspects et formats trompeurs, il est de plus en plus difficile de faire la différence entre les matériaux nobles et les imitations en PVC.
La pose a également beaucoup évolué. En effet, de nos jours, on trouve dans les magasins spécialisés des sols PVC en dalles et en lames avec un système de pose « flottant », c’est-à-dire qu’ils ne sont plus solidaires du support (version traditionnelle à coller). Les lames et les dalles se clipsent entre elles facilement sans colle grâce à un système d’assemblage dit aussi « à clic » (similaire aux revêtements de sols stratifiés).
Ces sols PVC nouvelle génération s’adaptent parfaitement à la salle de bains. Vous les trouverez également dans des versions à coller ou même adhésives prêtes à poser.

Savoir-faire


La pose flottante, la plus facile à réaliser, est accessible à tout bon bricoleur. Il est néanmoins impératif de bien connaître les règles et être précis dans les gestes à réaliser à chaque étape des travaux. Le PVC n’étant pas un matériau inerte, le coefficient de dilatation est un point important à prendre en compte pour éviter les risques de dommage consécutif. Dans une salle de bains, l’espace est généralement très réduit, si bien qu’il faut prévoir de nombreuses découpes : les rebords de la baignoire, du lavabo et des toilettes sont monnaie courante. Il est donc important de définir les bonnes techniques.

Temps de réalisation 

2 heures environ pour une salle de bains traditionnelle affichant une superficie totale inférieure à 10 m².

Nombre de personnes conseillé 

1 personne

Étapes de réalisation

  • La préparation du support
  • La pose d’une sous-couche
  • La pose du sol PVC clipsable
  • Les découpes arrondies

Outils et consommables


Tutoriel de pose de dalles PVC

1. Préparation et réception du support


La préparation du support, comme pour tous les revêtements de sol, est la première étape de la pose, à ne négliger sous aucun prétexte. Les sols PVC clipsables sont des revêtements faciles à poser.
La pose de ce type de revêtement dans une salle de bains est souvent effectuée pour en recouvrir un autre, souvent du carrelage.
La préparation du support est nécessaire, en effectuant notamment une opération de ragréage (en utilisant le bon primaire). En effet, le support doit être parfaitement plan pour la pose d’un sol PVC.
Si la pose est réalisée directement sur le carrelage, les joints risquent d’être visibles, ce qui donnerait un résultat inesthétique.
Une fois les défauts de planéité de votre support rectifiés, assurez-vous que le support soit parfaitement sec et propre avant de passer à l’étape suivante.

Stockez vos dalles ou lames PVC à clipser 72 heures environ dans la pièce avant la pose (ou dans une pièce attenante pour éviter d’encombrer votre salle de bains).

2. La pose de la sous-couche


Pour un sol PVC en dalles/lames à clipser, la pose flottante représente la meilleure solution. Les éléments s’assemblent entre eux et ne sont pas solidaires du support.
La pose d’une sous-couche est donc recommandée par la plupart des fabricants. Il est important de bien vérifier les instructions de pose.
Ces sous-couches peuvent avoir différentes fonctions, selon la configuration de votre salle de bains. La plupart du temps, elles présentent une bonne isolation acoustique.
Certains fabricants ont développé des sous-couches adaptées à la pose sur un ancien carrelage. Ces sous-couches vous permettront d’effectuer directement la pose sans devoir passer par l’étape ragréage précisée plus haut. Elles sont la plupart du temps livrées en rouleau.

Pour la pose des sous-couches, il suffit de les dérouler sur l’ensemble de la surface à couvrir et de scotcher les lés entre elles pour bien les maintenir.

3. La pose de dalles PVC clipsables


Il est recommandé de tracer un axe au centre de votre pièce pour démarrer la pose de dalles PVC à clipser. Les éléments situés au milieu de votre pièce seront donc entiers, les découpes se feront en périphérie.
Pour la pose de lames, démarrez dans un angle après avoir déterminé le sens de pose souhaité.
La pose se fera « à joints perdus » : démarrez avec des éléments entiers et couvrez la surface entière.
Les découpes se font facilement au cutter. Grâce à une règle métallique, marquez la lame ou dalle en appuyant fort sur le cutter. Il suffit ensuite de plier la lame ou la dalle sans forcer et le tour est joué. Le PVC se cassera en toute facilité (voir vidéo).
Ne jetez rien, les chutes peuvent toujours servir pour la pose des éléments suivants.
Pour la pose d’un sol PVC à clipser, il faudra compter entre 5 et 10 % de dalles/lames en plus.
Selon la préconisation de mise en œuvre du fabricant de sol PVC, un jeu de dilatation périphérique est recommandé. Vous pouvez utiliser des cales spéciales pour réserver l’emplacement des joints de dilatation qui seront plus tard recouvertes par des plinthes ou des contre-plinthes.

4. Les découpes arrondies


Lors de la pose de sol PVC dans une salle de bains, effectuer des découpes arrondies est à prévoir pour le rebord du lavabo ou des toilettes. C’est la partie la plus compliquée de la pose.
Pour vous faciliter la tâche, créez un gabarit en carton respectant la forme de ces éléments pour des découpes les plus fidèles possibles.
L’avantage des sols PVC, c’est qu’ils sont peu épais. Vous pouvez donc utiliser une paire de ciseaux pour effectuer des découpes plus précises !
Guide écrit par :

Katerine, Spécialiste des revêtements de sol, Oise 57 guides écrits

Katerine, Spécialiste des revêtements de sol, Oise
Baignant dans le monde du revêtement de sol depuis de nombreuses années, je connais bien techniquement tous les produits, du stratifié au parquet, du linoléum au PVC en passant par la moquette et le carrelage. Comment ils sont fabriqués, avec quoi ils sont composés, quelles sont leurs performances, comment doit-on les poser et les entretenir, sont mes sujets quotidiens.

J’ai pu voir beaucoup d’erreurs sur des chantiers du fait d’un manque d’information ou de compréhension du produit. Les produits évoluent techniquement en permanence et même les professionnels ont du mal à suivre. C’est pourquoi j’ai eu envie de transmettre ce que je sais, de manière claire et ludique, pour tout le monde. Les industriels sont parfois très techniques et leur jargon est souvent peu accessible au commun des mortels.

Les vendeurs ont souvent pour objectif de vendre coûte que coûte et peuvent agir de manière orientée. Je souhaite avant tout expliquer ce qu’est le produit, expliquer pour expliquer uniquement, de manière complètement décomplexée.

Les produits liés à ce guide