Le plus grand choix de bricolage

Conseils live avec nos experts brico

Comment percer du verre

Guide écrit par :
Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme

Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme

283 guides
On perce le verre avec une perceuse avec variateur de vitesse ou un coupe-verre circulaire en fonction du diamètre et de l’épaisseur du verre. Pour percer du verre sans le casser : mèche à carbure de tungstène ou mèche diamant en bout de perceuse. Et pour percer le verre facilement : perçage en douceur et à l’eau !

Caractéristiques importantes

  • Mèche diamant ou carbure de tungstène
  • Coupe-verre
  • Coupe-verre circulaire

Comment percer du verre facilement


On peut être amené à percer du verre pour plusieurs raisons : fabriquer une lampe avec une bouteille, insérer une lumière dans un miroir ou une vitrine, réaliser un aquarium, etc. Et percer le verre est une opération délicate où nul droit à l’erreur n’est permis !
 
Avant de commencer, déterminez le type de votre verre. Celui-ci peut être fin ou épais mais ne peut être ni du verre Sécurit ni du verre trempé. La majorité des verres ont une épaisseur comprise entre 3 et 8 mm.
 
Une fois votre mesure tracée au feutre, il ne vous reste plus qu’à suivre nos conseils pour percer du verre étape par étape.

Outils pour percer le verre

Trous de petit diamètre : check list des outils nécessaires

D’abord, listons les outils nécessaires pour percer du verre :
  • une perceuse avec variateur de vitesse ;
  • une mèche à verre en carbure de tungstène ou mieux, une mèche à verre en diamant ;
  • une surface totalement plane type agglo ou contreplaqué où poser le verre lors du perçage ;
  • une matière souple type caoutchouc ou liège à glisser entre la surface plane et le verre à percer ;
  • un spray vaporisateur d’eau pour refroidir mèche et verre ;
  • un mètre et un stylo feutre évidemment !
La plupart des mèches à verre sont données pour percer de la céramique et de la tuile. L’emmanchement de la mèche est cylindrique et bien évidemment, oubliez la fonction percussion de votre perceuse !

Découpage de verre pour aérateur 

Si vous souhaitez percer du verre pour insérer un aérateur type autogyre, ce n’est pas avec la perceuse que vous allez percer votre verre mais avec un coupe-verre circulaire à ventouse. Le perçage du verre est alors plus simple puisqu’il consiste en un marquage via la molette en diamant du coupe-verre.

Etapes pour percer le verre sans le casser

Pour percer du verre épais, du verre fin, et surtout pour percer du verre sans le casser, il est nécessaire de procéder étape par étape et avec minutie.
  1. Déposez votre verre sur une surface plane et au mieux faites le reposer sur un matériau caoutchouteux (il est primordial que le verre soit à plat).
  2. Mesurez et reportez votre mesure sur le verre au stylo feutre.
  3. Mouillez votre verre avec le spray, ceci permet de refroidir le verre et la mèche.
  4. Si vous devez percer un trou de gros diamètre, percez d’abord avec un foret de diamètre 3 ou 4 mm.
  5. Percez à vitesse réduite au niveau des marques tracées (lente et maintenue) tout en exerçant une pression constante, veillez à humidifier verre et mèche.
  6. Avant de traverser le verre, retournez-le, et continuez le perçage. Ce procédé de perçage permet de ne pas étoiler le verre.

Astuces pour percer une bouteille en verre et du verre dépoli

Si vous devez percer plus gros, recommencez l’opération jusqu’au diamètre souhaité. Rien de plus simple pour percer du verre avec une perceuse sans le briser !

L’eau peut être remplacée par de l’huile, il convient d’en utiliser peu.

Et si vous voulez percer du verre bouteille, du verre de mer ou du verre dépoli, le même procédé de perçage s’observe. Pour les surfaces non planes, comme pour percer une bouteille en verre, il est nécessaire de la maintenir fermement (dans un étau en bois par exemple) pour la percer en toute sécurité. Remplir la bouteille de sable permet d’absorber en partie les vibrations, perçage à l’eau recommandé.

Pour les perçages de plus gros diamètres et sur du verre épais (le coupe-verre a ses limites), une scie cloche diamant est recommandée. Même processus de perçage : surface place + eau + perceuse à variateur + vitesse lente et constante de perçage.  

Comment percer du verre pour fixer un aérateur

Le trou étant de plus gros diamètre, vous percez votre verre avec un coupe-verre circulaire. Pour se faire, rien de plus simple, suivez nos conseils pour découper un rond dans votre fenêtre !
  1.  Positionnez votre coupe-verre circulaire sur votre verre préalablement posé sur une surface plane (comme indiqué plus haut).
  2.  Marquez en une fois le cercle que vous souhaitez découper.
  3.  Marquez l’intérieur du cercle de plusieurs tracés de coupe-verre en forme d'arc (cette fois avec un coupe-verre type stylo) en partant des bords du cercle que vous avez tracé jusqu’en son milieu.
  4.  Retournez votre verre et tapotez au revers sur les parties que vous avez marquées jusqu’à entendre le bruit de la séparation.
  5.  Continuez de tapoter jusqu’à la chute du verre en différents morceaux.
  6.  Nettoyez le rebords du verre au besoin (via du papier de verre) et installez l’aérateur.

Conseils pour polir les rebords du verre

L’usage de toile émeri peut étoiler le verre, utilisez-le avec précaution et avec des gants de protection prévus à cet effet.

A savoir : passez plusieurs fois le coupe-verre sur le même trait est le meilleur moyen d’endommager la molette diamant. Pour marquer convenablement votre verre, exercez une pression ferme et constante sur l’ensemble de votre tracé.

En savoir plus

Pour travailler en toute sécurité :
Avez-vous trouvé ce guide utile ? Oui
1 votes utiles
Guide écrit par :

Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme 283 guides écrits

Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme

A l’issue d’études dans le commerce, j’ai appris par opportunité la profession de charpentier. Noble mais dur métier, les hivers et la pluie m’ont incité à descendre des toits et à pousser les portes d’une quincaillerie où sans grande surprise, je me suis retrouvé quincaillier.

De vis en boulon, j’ai travaillé au fil des années dans tous les rayons de magasins de bricolage où j’ai eu le loisir d’apprendre l’utilité et le fonctionnement de tout ce qui s’y vendait. Entre deux magasins, je n’hésitais pas à travailler comme serrurier, couvreur, menuisier ou dans le secteur industriel.

Mon expérience terrain conjuguée à mes connaissances techniques me permet de jauger le vrai du faux dans le choix des outils et équipements. Préférant restituer un conseil désintéressé à l’écrit que me répéter du lundi au samedi dans un magasin, il était naturel que je me dirige vers le métier de rédacteur.

Les produits liés à ce guide

Connectez-vous pour réagir !

Nos bricoleurs en parlent