Le plus grand choix de bricolage

Conseils live avec nos experts brico

Comment percer du carrelage

Guide écrit par :
Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme

Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme

283 guides
Percer du carrelage sans le fissurer est aisé si l’on dispose des bons outils : perceuse à variateur de vitesse, mèche diamant ou carbure de tungstène pour les petits trous et scie cloche diamant pour installer robinet et prise électrique. Pour percer du carrelage en grès cérame ou pleine masse, suivez nos conseils.

Caractéristiques importantes

  • Perceuse à variateur de vitesse
  • Mèche diamant ou au carbure de tungstène
  • Eau

Quels outils pour percer du carrelage et quel savoir-faire

Les raisons pour lesquelles nous sommes amenés à percer du carrelage sont multibles et concernent toutes les pièces de la maison : 
Seulement bien percer le carrelage sans le fendre ni même déraper, demande un minimum de savoir-faire qui peut se transmettre en quelques conseils.

Savoir-faire


Chantier accessible à tous, il suffit de savoir utiliser une perceuse et reporter une mesure.  

Temps de réalisation

10 mn par trou

Nombre de personnes

1 personne



Outils et consommables


  • Perceuse avec variateur de vitesse ;Une surface plane type agglo ou contreplaqué où percer le carrelage s’il n’est pas posé
  • Mèche carrelage au carbure de tungstène
  • Mèche diamant pour les trous de petit diamètre
  • Scie cloche à grain de carbure de tungstène ou une scie cloche diamant
  • Mètre et crayon ou stylo feutre
  • Ruban adhésif type scotch.

Equipements de protection individuelle


Cette liste est non exhaustive, les équipements de protection individuelle sont à adapter à chaque situation de travail.

Comment percer du carrelage sans le fendre

Comme précisé en amont, tout particulier peut être amené à percer du carrelage pour installer un robinet, un interrupteur, une prise électrique, un spot, une étagère etc. Le plus souvent le carrelage est déjà posé et le droit à l’erreur interdit. Le perçage se réalise avec une perceuse à variateur de vitesse et sans percussion.

Percer du carrelage sans le fissurer : posé ou non posé


Evaluez vos différents points de perçage en reportant la mesure ou en présentant ce que vous voulez fixer. 

Appliquez ensuite du ruban adhésif ou du papier à masquer au droit du perçage puis reportez-y la mesure précisément. Le rôle de l'adhésif est de protéger le carrelage de tout dérapage.
 
 
 
 
 


Si vous percez du carrelage avec un simple foret, percez à vitesse réduite et constante.
 
Maintenez bien d'aplomb la perceuse lors du perçage

 
 
 
 
 



Si vous percez du carrelage avec une scie cloche, marquez d'abord le carreau avec le foret centreur et la scie cloche.

Percez à vitesse réduite et de manière constante en veillant à exercer une légère pression sur l'ensemble de la scie cloche.
 
 
 


Enlevez le ruban adhésif ou papier de masquage puis mouillez le carreau pour éviter que la scie cloche ne chauffe.

Le carreau doit être humide en permanence. 

Percez à vitesse réduite de manière constante
 
 



Si vous percez un carrelage non posé, retournez-le avant de l’avoir transpercé et continuez le perçage sur l’autre face.

Le foret centreur transperce le carreau avant la scie cloche, il vous suffit de le placer au verso dans son empreinte.

Faire un petit trou dans du carrelage : les gestes en vidéo

Faire un gros trou dans le carrelage avec une scie cloche : les gestes en vidéo

Percer le grès cérame et la céramique

Pour percer du carrelage grès cérame, grès émaillé ou du carrelage pleine masse, il est nécessaire de s’équiper d’un foret avec une tête à segment diamant.

Pour percer les carreaux de céramique, une mèche en carbure de tungstène est généralement suffisante.
Avez-vous trouvé ce guide utile ? Oui
4 votes utiles
Guide écrit par :

Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme 283 guides écrits

Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme

A l’issue d’études dans le commerce, j’ai appris par opportunité la profession de charpentier. Noble mais dur métier, les hivers et la pluie m’ont incité à descendre des toits et à pousser les portes d’une quincaillerie où sans grande surprise, je me suis retrouvé quincaillier.

De vis en boulon, j’ai travaillé au fil des années dans tous les rayons de magasins de bricolage où j’ai eu le loisir d’apprendre l’utilité et le fonctionnement de tout ce qui s’y vendait. Entre deux magasins, je n’hésitais pas à travailler comme serrurier, couvreur, menuisier ou dans le secteur industriel.

Mon expérience terrain conjuguée à mes connaissances techniques me permet de jauger le vrai du faux dans le choix des outils et équipements. Préférant restituer un conseil désintéressé à l’écrit que me répéter du lundi au samedi dans un magasin, il était naturel que je me dirige vers le métier de rédacteur.

Les produits liés à ce guide