Le plus grand choix de bricolage

Conseils live avec nos experts brico

Comment peindre un plafond

Guide écrit par :
Eugénie, Experte en Droguerie & Déco, Aquitaine

Eugénie, Experte en Droguerie & Déco, Aquitaine

61 guides

Peindre le plafond est la première étape à réaliser lorsque l’on veut repeindre une pièce entière. Selon l’état et la nature du support, l’application d’une sous-couche, un égrenage, un lessivage ou un ponçage léger est nécessaire pour la bonne accroche de la peinture appliquée à la perche pour plus de facilité.

Caractéristiques importantes

  • Préparation du plafond
  • Protection du sol et des meubles
  • Réchampir les plinthes ou limites du plafond
  • Peindre le plafond
  • Finitions et nettoyage

Prix

de 19,00 € à 2 350,00 €

Zoom sur le choix de la peinture de plafond

Que vous choisissiez une peinture acrylique pour un support neuf ou une peinture glycéro pour une rénovation, préférez une finition mate, elle a l’avantage de masquer les défauts et les traces de reprise.

Vous pouvez opter pour une finition satinée voire brillante pour un plafond lambrissé, car elle reflète bien la lumière et vous n’aurez pas l’inconvénient de voir les défauts.

Peinture monocouche ou bicouche
, le plus souvent, vous n’échapperez pas à une deuxième couche de peinture

Savoir-faire

Repeindre un plafond ne demande aucune compétence particulière si ce n’est de suivre les conseils de ce tutoriel !

Outils et consommable pour l’application de peinture

  • Une bâche de protection, primordiale pour ne pas salir votre sol.
  • Du papier de masquage, pour protéger les endroits où vous ne voulez pas peindre.
  • Un pinceau à rechampir, pour parfaire les angles ou endroits inaccessibles avec le rouleau.
  • Un rouleau, à poils de 8 à 12 mm suivant l’état du support (plus le support est lisse plus le poil sera court).
  • Une perche télescopique ou un escabeau pour atteindre le plafond à moins que vous ne soyez d’une hauteur peu commune mais fort pratique pour ce genre de travaux !
  • Un camion, plus précisément un seau ou bac à peinture.
  • Une grille d’essorage, en plastique ou en métal, pour enlever le surplus de peinture sur le rouleau.
  • Du papier à poncer, grain 120 de préférence pour un égrenage, grain 80 pour un ponçage. Soit sur une cale à poncer, soit sur une ponceuse girafe.
  • De l’enduit de rebouchage ou de lissage, pour reboucher les trous, les creux des vis dans le placo ou rattraper d’éventuels défauts.
  • De la lessive avant peinture, pour nettoyer, dégraisser.
  • Un mélangeur à peinture, pour bien mélanger les composants de la peinture, soit manuel, soit à monter sur une perceuse (ce dernier est idéal pour les gros fûts de peinture).
  • Une combinaison de peintre et un masque de protection de voies respiratoires et éventuellement des gants.
  • Du diluant type white spirit si vous utiliser une peinture glycéro, pour nettoyer le matériel.
  • Accessoires de nettoyage, éponges, chiffon, savon, etc.

Accesssoires facultatifs

  • Une ouvre-pot, accessoire idéal pour éviter de se trouer la paume de la main en ouvrant avec un tournevis !
  • Un film de protection pour mettre à l’intérieur du bac ou du camion à peinture, qui se jette à la poubelle pour enlever la corvée de nettoyage du matériel.
  • Un support pour pinceaux, accessoire aimanté ou à pince, qui vient se fixer contre le pot pour éviter que le pinceau ne tombe dans la peinture.

Etapes de réalisation

  1. Préparation du plafond
  2. Protection du sol et des meubles
  3. Réchampir les plinthes ou limites du plafond
  4. Peindre le plafond
  5. Finitions et nettoyage

Peindre un plafond : les bons gestes en vidéo

1. Préparation du plafond

Le secret d’une peinture impeccable et qui adhère, c’est une bonne préparation du support.
 

Etat du plafond

Actions à mener

Ancienne peinture qui s’écaille

Ponçage et sous-couche

Ancienne peinture aux solvants

Ponçage et sous-couche ou sous- couche spéciale

Ancienne peinture acrylique

Nettoyage

Placo neuf

Sous-couche

Bois brut

Sous-couche bois

Bois vernis ou lasuré

Égrenage et sous-couche

Taches d’humidité

Traiter l’origine de l’humidité et nettoyer

 
C’est une étape cruciale, aussi bien pour l’accroche que pour un résultat sans traces ! Adaptez la préparation selon l’état du support.
 
Plus généralement, dépoussiérez, nettoyez avec un produit multi-usage et rincez soigneusement. Comblez et réparez les trous et fissures et finissez par un léger ponçage avec un abrasif fin type 120.
 
Une fois la préparation faite et que votre support est prêt à peindre, le procédé reste le même pour la sous-couche et la peinture de finition.

2.Protection du sol et des meubles


Couvrez votre sol et vos meubles avec des bâches de protection bien fixées avec du ruban de masquage (large de préférence).
 
Installez votre ruban de masquage tout autour du plafond.

3. Réchampir les plinthes ou limites du plafond


Dégagez les angles au pinceau rond ou un rouleau spécial angles.
 
L’utilisation du papier de masquage n’est pas une obligation mais facilite le travail.
 
Ne chargez pas trop votre pinceau en peinture, vous risqueriez de trop voir les marques, et ne tirez pas trop sur la peinture, la composition de celles d’aujourd’hui fait qu’elles se tendent toutes seules.

4. Peindre le plafond


Assurez-vous que la température est idéale, entre 15° et 20°, au-delà, la peinture sèche trop vite, l’accroche est moyenne et les traces trop visibles.
 
Lavez et essorez votre rouleau avant de le tremper dans la peinture, cela enlève tous les poils encore non adhérents de la fabrication et facilite la pénétration de la peinture sur le rouleau.
 
Il faut bien mélanger la peinture pour faire remonter les pigments qui sont plus lourds et tombent au fond du pot. Peignez d’un seul tenant, en commençant dans le sens de la lumière et dans le même sens (il n’est pas nécessaire de croiser la peinture). Reculez-vous et cherchez le meilleur angle pour voir là où vous avez peint si vous avez des doutes.
 
N’appuyez pas trop sur le rouleau pour éviter les projections et les imperfections.

5. Finitions et nettoyage


Retirez le ruban de masquage avant séchage complet de la peinture en formant un angle à 45° pour casser le film de peinture.
 
Entre deux couches, mettez votre rouleau fermé dans un sac en plastique pour éviter qu’il ne sèche, ça évite un nettoyage supplémentaire.
 
Avant de nettoyer vos pinceaux, laissez-les tremper dans l’eau une nuit, le maximum de peinture se déposera au fond du récipient et le nettoyage sera plus facile.

Evacuez vos déchets en déchèterie.
 
 
 
 
Avez-vous trouvé ce guide utile ? Oui
0 votes utiles
Guide écrit par :

Eugénie, Experte en Droguerie & Déco, Aquitaine 61 guides écrits

Eugénie, Experte en Droguerie & Déco, Aquitaine
Eugénie, 37 ans et 14 ans de métier dans le bricolage. Au début, c’était pour gagner ma vie, puis c’est vite devenu une passion !

Toutes ces années de pratique m’ont apporté une ultra-polyvalence, de la peinture à la décoration en passant par l’outillage, le jardin et le sanitaire. Un jour, j’ai même conseillé un client qui voulait une cheminée au paracétamol !

J’aime, j’adooore bricoler, créer, relooker et surtout partager mon savoir. Toujours positive, en soif d’apprendre, avant-gardiste et débrouillarde, je trouve toujours des solutions ou des astuces pour faciliter le travail ! Vous conseiller dans vos choix sera un réel plaisir !

Les produits liés à ce guide

Connectez-vous pour réagir !

Nos bricoleurs en parlent