Comment nourrir  son rongeur

Comment nourrir son rongeur

Christelle, micro-entrepreneuse dans le jardinage, Var

Guide écrit par:

Christelle, micro-entrepreneuse dans le jardinage, Var

38 guides

Les rongeurs tel le hamster, le cochon d’Inde, le chinchilla ou la gerbille nécessitent des besoins nutritionnels particuliers regroupés sous différents régimes alimentaires. Végétarien ou granivore, apport en minéraux, légumes, les rongeurs ont aussi besoin de ronger et certains aliments leurs sont interdits.

Caractéristiques importantes

  • Espèce de rongeur
  • Régime alimentaire
  • Apport en minéraux
  • Légume et foin
  • Besoin de ronger
Découvrez nos nourritures pour rongeur !

Le régime alimentaire des rongeurs : végétarien ou granivore

Selon la définition du dictionnaire, le terme général de « rongeur » regroupe les mammifères qui possèdent de longues incisives tranchantes à croissance continue. Parmi les rongeurs, nous trouvons le castor, le ragondin, la marmotte ou encore la gerbille. Bien qu’ils soient regroupés sous une même dénomination, il existe des différences entre le régime alimentaire de ces espèces. Il existe trois principaux régimes alimentaires spécifiques aux rongeurs.

Régime exclusivement végétarien


alt

Le premier régime est exclusivement végétarien. Il favorise l’absorption de végétaux verts qui constituent la base de l’alimentation des chinchillas ou encore des lapins. L’important dans ce type d’alimentation est le taux de cellulose. En effet, sans un apport équilibré, le rongeur peut être sujet à des diarrhées graves.

Régime végétarien avec apport en protéines


alt

Le second régime est végétarien avec un apport complémentaire en protéines animales. C’est le cas du régime du hamster. Il est possible de lui donner de la viande, mais également du yaourt ou encore des vers de farine.

Régime granivore


alt

Le troisième régime alimentaire est celui des « granivores ». Il privilégie l’absorption de graines. C’est celui des souris, rats et hamsters. Avec ce type de régime, il faut veiller à ce que l’alimentation choisie ne soit pas trop grasse. En effet, une alimentation trop riche en lipide peut entraîner un surpoids. A l’état naturel, le rongeur granivore parcourt de longues distances pour dénicher sa nourriture. Il brûle donc beaucoup de calories. Un rongeur qui reste enfermé dans sa cage toute la journée n’a donc pas les mêmes besoins nutritionnels

Régime riche en vitamine C


alt

Enfin, le cochon d’Inde est un cas à part. Son alimentation doit être riche en vitamine C. Il ne faut donc pas hésiter à donner au rongeur des légumes frais riches de cette vitamine afin de lui apporter un complément indispensable à son bon développement.

Apport en minéraux


alt

Pour l’ensemble des rongeurs, le régime alimentaire de base doit être complété par un apport en minéraux.

Le foin de prairie, vert et moelleux, garantit le bien-être des rongeurs dont il garnit l'habitat. Il constitue un environnement sain pour les rongeurs de tous types et il est adapté à tous les âges. Bien lovés dans le foin pour une sieste, les rongeurs n'hésitent pas à le croquer à l'occasion d'une petite faim.

La bonne quantité à la bonne fréquence


alt

Chaque espèce de rongeur a ses besoins propres. Ils peuvent considérablement varier d’une espèce à l’autre. Par exemple, la quantité journalière de nourriture pour le hamster n'excédera pas 10 grammes, tandis que celle du lapin atteindra facilement les 50g.

Des suggestions de rations sont le plus souvent proposées sur les emballages des aliments pour rongeurs (sac de granulés, mélange, etc.).

Voir le catalogue ManoMano
Aliments pour rongeurs
Voir le catalogue ManoMano
Aliments pour rongeurs
Voir le catalogue ManoMano
Aliments pour rongeurs

Ronger : un véritable besoin pour les rongeurs


alt

L’élément commun à l’ensemble des espèces de rongeur est le besoin de… ronger ! Les incisives des rongeurs poussent de manière continue, tout au long de leur vie. Aussi, pour éviter qu’ils ne rongent les barreaux de sa cage et ne se blessent, il est nécessaire de leur donner du bois. Ce dernier doit être propre et vierge de tout traitement. L’idéal est d’aller directement chercher des bouts de bois dans la nature. Dans ce cas, privilégier le noisetier ou les arbres fruitiers.Attention à éviter les abords des routes et des exploitations agricoles à cause des traitements chimiques qui peuvent y être pratiqués.Eviter également les endroits fréquentés par les chiens dont les excréments, porteurs de bactéries, peuvent infecter l’animal.

Les aliments interdits des rongeurs


alt

L’alimentation du rongeur est faite d’aliments bruts, non transformés, non raffinés. Afin de s’approcher au mieux de son alimentation naturelle, il convient de respecter cette règle et de ne pas donner à son animal des aliments cuisinés, des légumes en boîte ou surgelés, et des légumes traités. Certains aliments comme les germes de pomme de terre ou les haricots frais peuvent également être toxiques, notamment pour le hamster.

Avant de donner un aliment à son rongeur, mieux vaut donc se renseigner sur les aliments toxiques pour son espèce.

6 conseils pour réussir l’alimentation de son rongeur


alt
  1. Varier son alimentation : comme pour les humains, l’alimentation du rongeur doit être variée afin qu’il bénéficie de l’apport en vitamines et minéraux nécessaires à son bon développement.

  2. La journée est le moment où le rongeur se repose. Entre deux siestes, il aime grignoter. Veiller donc à laisser à sa disposition quelques graines ou feuilles de laitue pour sa fringale post-sieste.

  3. Ne pas hésiter à compléter l’alimentation par des vitamines en gouttes, à mettre dans l’eau de boisson, par exemple.

  4. Eviter les changements de régime pour ne pas perturber le transit de l’animal.

  5. Servir les aliments à température ambiante.

  6. Ne pas donner de trop grande quantité de nourriture en même temps : l’alimentation du rongeur ne doit pas être avariée. En laissant à sa disposition une quantité d’aliments trop importante, ces derniers risquent de moisir. A noter que le hamster, par instinct de survie, fait des réserves de nourriture dans un coin propre de sa couche. Il faut donc régulièrement vérifier qu’elle ne soit pas abîmée.

Découvrez nos nourritures pour rongeur !

Guide écrit par:

Christelle, micro-entrepreneuse dans le jardinage, Var, 38 guides

Christelle, micro-entrepreneuse dans le jardinage, Var

De cadre dans le transport de déchets, je suis devenue agricultrice spécialisée dans le maraîchage biologique. Diplômée d'un bac professionnel en Agronomie, option Productions Horticoles, j'ai tenté pendant plusieurs années de m'installer en tant que jeune agricultrice dans la belle région du Var.   Après de nombreuses déceptions, je me suis finalement lancée en tant que micro-entrepreneuse dans le service à domicile, notamment dans le jardinage, assistée par mon tendre et cher mari. Passionnée de nature et de plantes sauvages comestibles, je suis très attentive aux solutions écologiques respectueuses de notre environnement dans tous les aspects de ma vie quotidienne.   Du potager aux massifs fleuris, du semis à la récolte, j'ai toutes sortes de conseils dans mes tiroirs ! N'hésitez pas à me poser vos questions !

Les produits liés à ce guide