Comment mettre en sécurité un tableau électrique du logement

Comment mettre en sécurité un tableau électrique du logement

Alain, Formateur en électrotechnique, Haute-Vienne

Guide écrit par:

Alain, Formateur en électrotechnique, Haute-Vienne

12 guides

On déplore environ 4000 accidents d’origine électrique provoquant environ 100 décès par an en France. Il est donc primordial d’avoir une installation électrique qui protège efficacement les personnes et les biens. Un tableau électrique sécurisé est indispensable pour assurer la protection contre les chocs électriques.

Caractéristiques importantes

  • Installer un Appareil Général de Commande et de Protection (AGCP)
  • Installer un dispositif de protection différentielle (DDR)
  • Installer des dispositifs de protection contre les surintensités
Voir les tableaux électriques pré-équipés

Mise en sécurité du tableau : ce que dit la norme NF C 16-600


Mise en sécurité du tableau

C’est la norme NF C 16-600 de juillet 2017 qui définit le diagnostic sécurité de l’installation électrique d’un logement. Cette norme fixe 11 points de contrôle. Ce guide qui traite uniquement la mise en sécurité du tableau, et se limitera donc au traitement des points concernant ce dernier. De plus ce guide ne traite que des installations monophasées.

Pour les installations anciennes (avant 1980) ou triphasées, nous vous conseillons de vous adresser à un professionnel qualifié.

Etapes de réalisation

  1. Installer un dispositif assurant la coupure d’urgence
  2. Installer un dispositif de protection différentielle (DDR)
  3. Installer des dispositifs de protection contre les surintensités

Mettre en sécurité un tableau électrique : les gestes en vidéo

1. Installer un dispositif assurant la coupure d’urgence

Vérification de l’installation


Vérification de l’installation

Un disjoncteur de branchement (propriété ENEDIS) se trouve à l’origine de l’installation électrique du logement. Ce disjoncteur doit permettre notamment de couper rapidement l’ensemble de l’installation en cas d’urgence.

Pour cela, il doit :

  • être situé à l’intérieur du logement (il peut être situé dans un garage, un local annexe à condition qu’il existe un accès direct avec le logement) ;
  • permettre de couper l’ensemble de l’installation ;
  • être placé à 1,80 m au plus du sol. (On peut installer une marche ou une estrade) ;
  • ne pas être placé en un endroit accessible par une trappe ;
  • ne pas être placé dans un placard ou une gaine technique fermé à l’aide d’une clé ou un outil ;
  • ne doit pas être placé ni au-dessus de feux ou de plaques de cuisson, ni sous un point d'eau (avec ou sans receveur).

Installation d’un interrupteur général si nécessaire


Installation d’un interrupteur

Si au moins une des conditions ci-dessus n’est pas respectée, il convient d’installer un interrupteur modulaire 2x63A afin de remplir cette fonction de coupure d’urgence. Il vient s’intercaler entre le disjoncteur de branchement et le tableau électrique. Il peut être installer dans le tableau électrique ou dans un petit tableau additionnel.

Pour l’installer :

  1. Déclencher le disjoncteur de branchement afin de TRAVAILLER HORS TENSION.
  2. Enlever le couvercle du tableau électrique.
  3. S’équiper de gants isolants.
  4. Vérifier l’absence de tension à l’aide d’un multimètre réglé sur Volts Alternatifs calibre supérieur à 230V.
  5. Monter l’interrupteur sur un rail DIN, si possible sur la rangée du haut du tableau (il doit être à 1,80 m du sol ; sinon installer un nouveau tableautin à la hauteur correcte).
  6. Repérer les 2 bornes sur lesquelles les fils venant du disjoncteur de branchement sont raccordés (2 fils de section importante et généralement de couleur noire et bleue).
  7. Débrancher ces 2 fils et les raccorder sur les 2 bornes du haut de l’interrupteur : fil bleu borne de gauche et fil noir borne de droite (rallonger les fils avec des dominos de section appropriée et des fils H07VR16mm2 le cas échéant ou remplacer les fils).
  8. Relier les 2 bornes du bas de l’interrupteur sur les 2 bornes précédemment débranchées avec du fil H07VR16mm2 de couleur bleu (neutre, borne de gauche) et noir (phase, borne de droite).
  9. Remettre le couvercle du tableau, enclencher le disjoncteur de branchement et l’interrupteur ajouté.

2. Installer un dispositif de protection différentielle (DDR)

Le DDR (Dispositif Différentiel Résiduel) assure la protection des personnes en cas de contact avec un appareil électrique en défaut (masse accidentellement sous tension). Pour cela, il détecte un courant de fuite à la terre et coupe automatiquement l’alimentation électrique en cas d’appareil défaillant.

Vérification de l’installation


Vérification de l’installation

Le DDR est en général un interrupteur différentiel haute sensibilité (30 mA). Pour le reconnaître, Il se situe au niveau du tableau électrique, en début de rangée, à gauche des disjoncteurs ou des coupes circuits fusibles et il est 2 fois plus large que ces derniers. Il est en outre équipé d’un bouton de test. Si l’installation en est dépourvue, il est préconisé d’installer un interrupteur différentiel 2 x 63 A, 30 mA, type A par rangée de disjoncteurs ou coupe circuits fusibles.

Installation du ou des interrupteurs différentiels

  1. Vérifier qu’il y a assez de place au bout de la rangée (18 mm nécessaire).
  2. Déclencher le disjoncteur de branchement afin de TRAVAILLER HORS TENSION.
  3. Enlever le couvercle du tableau électrique.
  4. S’équiper de gants isolants.
  5. Vérifier l’absence de tension à l’aide d’un multimètre réglé sur Volts Alternatifs calibre supérieur à 230V.
  6. Débrancher les 2 fils (un noir ou rouge généralement et un bleu) alimentant la rangée des disjoncteurs ou coupe circuits fusibles.
  7. Décaler la rangée entière vers la droite de 18 mm (si besoin repérer puis décâbler les fils du bas et enlever les peignes ou ponts du haut).
  8. Monter l’interrupteur sur le rail DIN.
  9. Recâbler éventuellement les fils électriques et peignes.
  10. Rebrancher les 2 fils décâblés en 6. Sur les 2 bornes d’entrée de l’interrupteur. Selon le modèle ces 2 bornes peuvent être situées :
  • en haut à gauche de l’appareil (si les 4 bornes sont en haut) ;
  • en haut de l’appareil ;
  • en bas de l’appareil (il y a dans ce cas une protection jaune signalant le danger).

Elles sont en général repérées « N » et « 1 ». En cas d’achat, privilégier un appareil avec les 4 bornes en haut (plus facile à raccorder).

11. Relier les 2 bornes de sortie de l’interrupteur repérées « N » et « 2 »sur les bornes du 1er disjoncteur ou coupe circuit de la rangée avec du fil H07VR 10 mm2 (rouge ou noir pour la phase et bleu pour le neutre). Dans le cas d’un appareil avec les 4 bornes en haut, 2 peignes électriques permettent d’effectuer aisément ce raccordement.

12. Remettre le couvercle du tableau, enclencher le disjoncteur de branchement et l’interrupteur différentiel ajouté.

13. Appuyer sur le bouton « test » de l’interrupteur qui doit alors déclencher, puis le réenclencher.

Pour assurer la protection des personnes, des conditions complémentaires sont indispensables à la pose de DDR :

  • une prise de terre du logement d’une résistance maximale de 100 Ω ;
  • une liaison des masses à la terre (notamment tous les plots mâles des prises de courant) ;
  • deux liaisons équipotentielles (une principale et une secondaire pour la salle de bain).
Voir le catalogue ManoMano
Peignes électriques

3. Installer des dispositifs de protection contre les surintensités

Ces dispositifs sont constitués par des disjoncteurs ou des coupes circuits fusibles. Ils coupent automatiquement le circuit en cas de surintensité afin d’éviter l’incendie.

Vérification de l’installation


Vérification de l’installation

Voici quelques cas de non-conformité :

  1. Au moins un circuit n’est pas protégé.
  2. Au moins un dispositif de protection n’est pas placé sur le fil de phase.
  3. Le type de protection est interdit (fusible à tabatière, à broches rechargeable, fusible industriel).
  4. Plusieurs circuits disposent d’un conducteur neutre commun.
  5. Le calibre de la protection n’est pas adapté à la section du fil selon le tableau suivant :


tableau électrique

6. Des fils présentent des traces d’échauffement.

7. Les fils alimentant le tableau ne sont pas adaptés au calibre maximum du disjoncteur de branchement selon le tableau ci-dessous.


tableau

Mise en sécurité


Mise en sécurité

Points 1, 2 et 5 : installer un disjoncteur unipolaire + neutre de calibre adapté au circuit selon tableau 5.

Points 3 et 4 : modification importante de l’installation à confier à un professionnel qualifié.

Point 6 : risque d’incendie => faire contrôler l’installation par un professionnel qualifié en urgence.

Point 7 : Opérations à réaliser :

  1. Déclencher le disjoncteur de branchement afin de travailler hors tension.
  2. Enlever le couvercle du tableau électrique.
  3. S’équiper de gants isolants.
  4. Vérifier l’absence de tension à l’aide d’un multimètre réglé sur Volts Alternatifs calibre supérieur à 230 V.
  5. Enlever le cache borne du bas du disjoncteur de branchement.
  6. Remplacer les 2 fils d’alimentation du tableau (un rouge ou noir et un bleu) par deux fils H07VR de section appropriée selon le tableau du 7.
Voir le catalogue ManoMano
Tableau électrique

Conseils d’application


 Conseils d’application

Si le tableau électrique est équipé de dispositifs différentiels (interrupteurs différentiels habituellement), pensez à les tester mensuellement. Pour cela, appuyer sur le bouton de test, le dispositif doit déclencher.

Ce qu'il faut prévoir pour mettre en sécurité un tableau électrique du logement

Savoir-faire


Savoir-faire

Gestes professionnels simples : poser un tableautin, poser du matériel modulaire ; repérer, couper, dénuder, et raccorder un fil électrique.

Temps de réalisation


Temps de réalisation

Variable selon les cas, de 2h à une journée.

Nombre de personnes conseillé


Nombre de personnes conseillé

1 personne

Outils et consommables


Outils et consommables

Equipements de protection individuelle


Equipements de protection individuelle

La liste ci-dessus est non exhaustive. Les équipements de protection individuelle sont à adapter à chaque situation de travail.

Voir le catalogue ManoMano
Equipements de protection individuelle

Voir les tableaux électriques pré-équipés

Guide écrit par:

Alain, Formateur en électrotechnique, Haute-Vienne, 12 guides

Alain, Formateur en électrotechnique, Haute-Vienne

Technicien supérieur en électrotechnique depuis bientôt 35 ans, j’ai toujours travaillé dans le domaine de l’électricité. J’ai tout d’abord exercé pendant 10 ans le métier de projeteur au sein d’une grande entreprise d’équipement électrique. J’ai ensuite évolué vers le métier de formateur pour adulte, toujours dans la même spécialité ; j’ai notamment mis en place et animé des formations qualifiantes d’électricien et de dessinateur. Je maîtrise les normes électriques les plus usuelles notamment la NF C 15-100 qui règlemente les installations électriques basse tension (jusqu’à 1000 V) et qui est considérée comme « la bible » des électriciens. J’anime également des formations sur le risque électrique ; je suis particulièrement sensibilisé à la protection des personnes et des biens. Le bricolage est un de mes loisirs favoris, j’ai notamment refait intégralement l’installation électrique d’une maison de montagne. C’est tout naturellement et avec plaisir que je souhaite faire partager mes connaissances en rédigeant des guides techniques pour ManoMano.

Les produits liés à ce guide