Le plus grand choix de bricolage

Conseils live avec nos experts brico

Comment installer un mitigeur thermostatique de douche

Guide écrit par :
Jérôme, Artisan, Haute Savoie

Jérôme, Artisan, Haute Savoie

183 guides
En neuf ou rénovation de salle de bains, l’installation d’un robinet de douche est facile à réaliser. Raccordé au réseau d’eau chaude sanitaire, le mitigeur thermostatique s’installe le plus souvent sur des raccords excentrés équipés de rosace et se relie à la douchette. Suivez les étapes de montage dans ce tutoriel.  

Caractéristiques importantes

  • La préparation
  • Le prémontage du mitigeur thermostatique
  • L'installation du mitigeur
  • Le raccordement du flexible et de la douchette
  • La mise en eau et les essais

Le mitigeur de douche : économie, précision et confort


Que votre salle de bains soit équipée d’une douche à l’italienne, d’une cabine de douche ou d’une baignoire-douche, le débit d'eau apporté pour la douche doit être suffisant et la température réglable et constante. Pour ce faire, trois options : le mitigeur thermostatique, le mitigeur et le mélangeur.

Offrant un confort indéniable, les mitigeurs thermostatiques ne sont pas compatibles avec les productions d’eau chaude instantanées mais avec les productions ECS (Eau Chaude Sanitaire) avec réserve type chauffe-eau à accumulation. Dans le cas d’installation avec chauffe-eau instantané, préférez un mitigeur de douche avec limiteur de température et de débit. Les mélangeurs sont déconseillés dans les douches de par leur mode de fonctionnement peu confortable et économique.
 

Savoir-faire

Tous les raccords de plomberie sont standardisés. Il suffit généralement de les visser les uns dans les autres. Il arrive toutefois que certaines installations n'offrent pas de raccords aux dimensions standards. Il faudra donc adapter les différents diamètres (le plus souvent avec des réducteurs).

Sur d'anciennes installations, les raccords en place sont souvent soudés. Dans ce cas précis il faudra mettre en place des raccords à olives pour y adapter votre nouveau mitigeur. Quel que soit le cas de figure, la mise en place d'un mitigeur demeure une opération relativement simple à condition d'être rigoureux et d'utiliser les bons outils et matériels.
 

Temps de réalisation

Environ 40 mn

Nombre de personnes conseillé

1 personne
 

Etapes de réalisation

  1. La préparation
  2. Le prémontage du mitigeur thermostatique
  3. L'installation du mitigeur
  4. Le raccordement du flexible et de la douchette
  5. La mise en eau et les essais
 


Outils et consommables

  • Un robinet mitigeur thermostatique avec ses raccords et ses joints
  • Une douchette et son flexible (avec les joints)
  • Une paire de rosaces (optionnelle)
  • Une paire de raccords excentrés
  • Deux raccords à olives et/ou des réducteurs (si nécessaire)
  • Du silicone avec un pistolet extrudeur
  • Un rouleau de téflon
  • Un jeu de clés plates ou une clé à molette
  • Un niveau à bulle
  • Un mètre
  • Un tournevis plat
  • Un thermomètre (si réglage de la température à effectuer)

Installer un mitigeur thermostatique de douche en 5 étapes


1. La préparation 

En premier lieu, coupez toujours l'arrivée d'eau du logement. Ouvrez le robinet le plus proche pour vidanger le circuit de l’installation sanitaire.

Repérez l'arrivée d'eau chaude (elle se situe généralement à gauche de l’installation). Munissez-vous de votre notice de montage pour avoir un aperçu global du matériel.

Assurez-vous ensuite, après avoir éventuellement démonté votre ancien robinet, que les raccords disponibles sur vos arrivées d'eau sont bien compatibles avec les raccords excentrés de votre nouveau robinet de douche.

Ce sont généralement des raccords femelles filetés de 15/21 mm (ou ½ pouce) ou 20/27 mm (¾ de pouce).

Si tout est compatible, c'est parfait. Si les raccords femelles des arrivées d'eau ne sont pas de la bonne dimension, il va falloir mettre en place des réducteurs. Ce sont des raccords à visser qui se montent au téflon et qui permettent la connexion entre deux raccords de taille différente.

Dans le cas où vous n'auriez pas de raccords femelles filetés (et que vous avez donc coupé les anciens raccords soudés pour démonter votre ancien matériel) vous devrez installer des raccords à olives (ou raccords bicônes) qui permettent de connecter un tube cuivre à un raccord fileté sans soudure.

 


2. Le prémontage du mitigeur thermostatique

Vous devez vérifier et régler les différents éléments de votre mitigeur thermostatique en réalisant un montage à blanc (ou prémontage).

Commencez par visser les raccords excentrés de manière à ce qu'ils dépassent d'environ 40 mm du mur (reportez-vous à votre notice de montage pour avoir la côte exacte).

Vissez ensuite les rosaces jusqu'au mur.

Ajustez votre montage en vissant ou dévissant les raccords pour obtenir l'entraxe recommandé dans le manuel de montage (de l'ordre de 150 mm).

Vérifiez l'alignement horizontal avec un niveau à bulle en le posant sur les rosaces.

Installez ensuite le mitigeur thermostatique en vissant à la main les écrous. Attention car les écrous ne doivent pas toucher les rosaces. Si c'est le cas, ajustez la profondeur des raccords excentrés en vissant ou dévissant.

Vérifiez une fois encore l'horizontalité avec un niveau à bulle. Si tout est bon, démontez le tout et mesurez et notez précisément la distance entre les raccords excentrés et le mur.

 


3. L'installation du mitigeur

Vous pouvez à présent monter de manière définitive et fonctionnelle votre mitigeur.

Commencez par étancher les raccords excentrés avec du téflon (enroulez-le dans le sens du filetage). Vissez-les à l'aide d'une clé plate de manière à retrouver la position que vous aviez mesurée et notée.

Assurez-vous que tout est cohérent avec vos précédentes mesures (profondeur des raccords et entraxe). Vérifiez une fois encore l'horizontalité avec un niveau à bulle.

Réalisez un joint silicone tout autour des raccords excentrés, et vissez les rosaces.

Contrôlez à présent que les filtres à impuretés sont bien présents sur chaque arrivée dans le corps du mitigeur et surtout dans le bon sens (le côté bombé à l'intérieur).

Sans ajouter de joints supplémentaires, vissez ensuite votre mitigeur sur les raccords excentrés avec une clé plate. Si tout est correctement monté, les écrous du mitigeur ne touchent pas les rosaces.
Vérifiez une dernière fois l'horizontalité du mitigeur et corrigez si besoin.

 


4. Le raccordement du flexible et de la douchette

Vérifiez toujours la présence des joints caoutchouc dans les embouts du flexible de douche.

Vissez ensuite à la main mais fermement le flexible de douche sur le robinet.

Si la douchette n'est pas raccordée au flexible, répétez l'opération ci-dessus.

N'utilisez pas d'outil pour effectuer ces serrages.

 


5. La mise en eau et les essais

Maintenant que tout est raccordé et serré, vous pouvez réouvrir l'alimentation en eau du logement.

A cette étape, sans ouvrir le robinet, si rien ne fuit c'est que votre installation est parfaitement étanche.

Testez à présent le mitigeur et la douchette en faisant plusieurs essais de débit et de température.

En fonction du modèle de votre mitigeur, il se peut que la consigne de température soit à régler.

Pour cela, reportez-vous à votre notice de montage et équipez-vous d'un thermomètre. Corrigez la vis de réglage jusqu'à atteindre la bonne température de consigne (en général elle est calibrée en usine à 38°C).

 

Avez-vous trouvé ce guide utile ? Oui
1 votes utiles
Guide écrit par :

Jérôme, Artisan, Haute Savoie 183 guides écrits

Jérôme, Artisan, Haute Savoie
Électrotechnicien de formation, j'ai tout d'abord travaillé dans l'industrie où j'ai installé, câblé et dépanné bon nombre d'installations. Par la suite, j'ai encadré les équipes qui réalisaient ces travaux. Depuis quelques années je vole de mes propres ailes et suis artisan électricien. Avec plusieurs centaines de chantiers à mon actif, un travail bien fait et la satisfaction de mes clients sont mes priorités.

Depuis 6 ans, je restaure et agrandis un chalet au cœur de la Haute Savoie. Mon expérience en travaux et mes connaissances me rendent un fier service. Terrassement, aménagement intérieur, toiture, plomberie, électricité, tout y passe ! Nous avons, ma fille ma femme et moi, presque tout fait nous-même ! Alors répondre à vos questions, et vous orienter ou vous conseiller pour choisir vos outils ? Facile !

Les produits liés à ce guide