Comment installer un îlot de cuisine

Comment installer un îlot de cuisine

Sébastien, Rédacteur en chef

Guide écrit par:

Sébastien, Rédacteur en chef

350 guides

Un îlot de cuisine s’installe le plus souvent dans une cuisine d’angle. Simple plan de travail ou équipé d’un four, d’une plaque de cuisson ou d’un évier, l’îlot central sublime une cuisine et sert de table ou de comptoir. Dominé d’un éclairage ou d’une hotte aspirante au besoin, l’îlot est fonctionnel et convivial.

Caractéristiques importantes

  • Identifier l’emplacement de l’îlot
  • Assembler et fixer l’îlot central
  • Installer les équipements annexes
Voir les meubles de cuisines et cuisinettes !

Ilot de cuisine : pratique et esthétique 


Ilot de cuisine : pratique et esthétique 

Surplombé d’un éclairage pour améliorer sa fonctionnalité, et d’une hotte aspirante si équipé d’une plaque de cuisson, l’îlot de cuisine complémente le triangle d’activité et offre au cuisinier une surface de préparation et des rangements supplémentaires. Composé de tiroirs et niches de rangement, selon les besoins en cuisine et les possibilités d’aménagement, un point de cuisson, un évier voire un lave-vaisselle peuvent également intégrer l’îlot. Aussi utilisé comme table informelle, ou mange-debout, l’îlot central est principalement installé dans les cuisines en L.

Etapes de réalisation 

  1. Déterminer l’emplacement de l’îlot
  2. Effectuer le montage de l’îlot de cuisine
  3. Installer et fixer l’îlot central 
  4. Relier les équipements de cuisine

Voir le catalogue ManoMano
Voir les cuisines

1. Déterminer l’emplacement de l’îlot 


1. Déterminer l’emplacement de l’îlot 

L’îlot de cuisine complémente le triangle d’activité. Il doit donc être à proximité immédiate du plan de travail, des points de cuisson et de l’évier, sans pour autant gêner l’ouverture des appareils électroménagers. 

  • Prévoyez un espace de dégagement de 80 cm minimum, et de 120 cm devant un four, un lave-vaisselle ou un réfrigérateur.
  • Faites des repères au sol au crayon.

2. Effectuer le montage de l’îlot de cuisine


2. Effectuer le montage de l’îlot de cuisine

S’il est livré en kit, le montage de l’îlot se réalise conformément à la notice fabricant. Préparez d’abord la surface d’assemblage, réalisez ensuite l’inventaire en séparant les différents éléments (panneaux, tiroirs, quincaillerie, puis assemblez l’îlot selon les consignes.

Si vous constatez lors de l’assemblage des points de faiblesse au niveau des angles ou des supports d’étagères par exemple, n’hésitez pas à renforcer la construction avec des taquets et des équerres. Si l’îlot ne comporte pas de pied central, vous pouvez soit ajouter un pied acheté séparément, ou glisser une cale à hauteur pour réduire la surface de portée à vide. Invisible, le renfort évitera au bas de l’îlot de creuser en cas de surcharge et améliorera sa stabilité.

3. Installer et fixer l’îlot central 


3. Installer et fixer l’îlot central 

Tous les îlots ne se fixent pas au sol, certains sont simplement posés sur pieds sans platine, et d’autres sur roulettes. Cependant, afin d’assurer une meilleure stabilité, il est conseillé de fixer l’îlot avec des équerres, ou avec des pieds avec platines achetés séparément.

  • Présentez l’îlot à l’emplacement précédemment identifié, vérifiez que le dégagement est suffisant et pertinent, et que l’îlot est de niveau.
  • Repérez l’emplacement des pieds, ou des équerres de fixation, et marquez les perçages à effectuer. 
  • Percez avec un foret dimensionné au diamètre des chevilles, puis insérez ces dernières une fois les trous réalisés.
  • Fixez les pieds ou les équerres au sol en vissant.
  • Posez les plinthes.


3. Installer et fixer l’îlot central 
Si l’îlot est dépourvu de pieds à fixer au sol, vous pouvez solidariser la cale ou le pied du milieu par sa platine ou avec des équerres de fixation.

4. Relier les équipements de cuisine 


4. Relier les équipements de cuisine 

Selon les envies et besoins en cuisine, un point de cuisson, un évier ou un lave-vaisselle peut intégrer l’îlot. Si tel est le cas, et selon l’équipement intégré, l’îlot devra être desservi par une alimentation électrique protégée par un disjoncteur 30 mA de type AC, ou une adduction d’eau en 12 mm et une évacuation en PVC de 40 mm. 

Pour ce faire, il est alors nécessaire de se repiquer sur les arrivées existantes les plus proches, et de noyer la tuyauterie ou le câble gainée dans le sol de la cuisine

En cas de sol carrelé, il est alors nécessaire de : 

  • identifier l’emplacement des arrivées où se repiquer ; 
  • découper le carrelage au niveau des joints ;
  • réaliser une saignée d’une profondeur suffisante ;
  • passer la tuyauterie (pente d’évacuation de 3%) et/ou le câble d’alimentation ;
  • couler une chape plane et de niveau ;
  • poser le carrelage et réaliser les joints ;
  • relier les équipements et découper le plan de travail au besoin.

Il est possible d’éviter la réalisation d’une saignée en surélevant le sol par la création d’une estrade avec parquet stratifié. Prévoir une hauteur suffisante pour le respect de la pente du tuyau d’évacuation (3 cm par mètre). 

Ce qu’il faut prévoir pour poser un îlot central de cuisine 

Savoir-faire 


undefined

Pour réaliser ce chantier, il est nécessaire de 

  • savoir utiliser une perceuse et choisir des forets ;
  • savoir prendre des mesures ;
  • savoir contrôler un niveau ;
  • savoir identifier un support et choisir des chevilles de fixation ;
  • savoir assembler des éléments conformément à une notice d'utilisation ;
  • savoir utiliser des outils à main tels des tournevis, des clés de serrage.

Temps de réalisation 


undefined

4 heures

Nombre de personnes


undefined

1 personne

Outils et consommables


undefined

Equipements de protection individuelle


undefined
Cette liste est non exhaustive, les équipements de protection individuelle sont à adapter à chaque situation de travail.

Voir le catalogue ManoMano
Niveau à bulle

Voir les meubles de cuisines et cuisinettes !

Guide écrit par:

Sébastien, Rédacteur en chef, 350 guides

Sébastien, Rédacteur en chef

A l’issue d’études dans le commerce, j’ai appris par opportunité la profession de charpentier. Noble mais dur métier, les hivers et la pluie m’ont incité à descendre des toits et à pousser les portes d’une quincaillerie où sans grande surprise, je me suis retrouvé quincaillier. Le métier m’a plu et au fil des années, j’ai accumulé les expériences dans plusieurs Grandes Surfaces de Bricolage. Entre deux magasins, je poursuivais mon apprentissage et travaillais en serrurerie, couverture, imprimerie ou dans le secteur industriel pour des sociétés de traitement de surface, de fabrication de vases d’expansion... L’envie de transmettre m’a ensuite conduit à me former au métier d'enseignant de Français Langue Étrangère, puis j’ai commencé d’écrire des articles de voyage, puis de bricolage pour monEchelle.fr. Aujourd’hui Rédacteur en chef de la section Conseil technique de ManoMano, j’ai le plaisir de travailler avec une communauté de vrais experts dont un jardinier hors pairs, un soudeur émérite, un plombier passionné et encore beaucoup d’autres. Restituer un conseil impartial est ce que nous faisons de mieux, et ce que nous continuerons de faire pour vous.

Les produits liés à ce guide