Comment installer un contacteur jour nuit

Comment installer un contacteur jour nuit

Alain, Formateur en électrotechnique, Haute-Vienne

Guide écrit par:

Alain, Formateur en électrotechnique, Haute-Vienne

12 guides

La désignation « jour nuit » vient du fait que le contacteur s’enclenche la nuit et se déclenche le jour. Cela permet de bénéficier de façon optimale de l’abonnement électrique heures pleines / heures creuses en alimentant le cumulus, énergivore, pendant les heures creuses. Voyons donc comment installer ce contacteur.

Voir les contacteurs pour tableau électrique

Contacteur jour nuit : faire des économies d'électricité


null

Lecontacteur est un interrupteur automatique commandé à distance. Dans le cas d’un abonnement « heures pleines / heures creuses », le compteur EDF pilote automatiquement le contacteur jour nuit pendant les heures creuses dont le tarif est plus avantageux (environ -25% du tarif heures pleines).

Dès que le tarif repasse en heures pleines, le compteur déclenche le contacteur jour nuit mettant ainsi hors tension le cumulus. Son installation est à la portée de tout bricoleur en suivant ce guide, pas à pas. La sécurité sera prioritaire au cours de cette installation afin de se prémunir contre tout danger dû à l’électricité.

Étapes de réalisation

  1. Connaître le rôle et le fonctionnement d’un contacteur jour nuit
  2. Installer et raccorder un contacteur jour nuit
  3. Tester le fonctionnement du circuit électrique réalisé

Voir le catalogue ManoMano
Contacteur jour nuit

Installer un contacteur jour nuit : les gestes en vidéo

1. Connaître le rôle et le fonctionnement d’un contacteur jour nuit


1. Connaître le rôle et le fonctionnement d’un contacteur jour nuit

Le contacteur jour nuit comprend 2 parties :

  1. La partie puissance composée de 2 contacts de puissance à fermeture (pôles) qui servent à alimenter le chauffe-eau. Ces contacts sont généralement repérés 1-2 et 3-4.
  2. La partiecommande composée d’une bobine généralement repérée A1-A2.

Quand la période tarifaire passe en heures creuses, un contact (repéré C1-C2) se ferme dans le compteur EDF et alimente la bobine du contacteur jour nuit. La bobine alimentée crée un champ magnétique (électro-aimant) qui ferme les 2 contacts du contacteur.

Le contacteur alimente alors le chauffe-eau. Quand la période tarifaire passe en heures pleines, le contact (C1-C2) du compteur s’ouvre, la bobine n’est donc plus alimentée. Un ressort ouvre alors les 2 contacts du contacteur et le cumulus est mis hors tension.

Il y a 8 heures creuses par jour :

  • soit 8 heures la nuit ;
  • soit 6 heures la nuit et 2 heures le jour.

C’est le distributeur d’énergie (ENEDIS) qui fixe ces périodes.

Le contacteur jour nuit possède 3 modes de fonctionnement sélectionnables par la languette située sur la face avant de l’appareil :

  1. Mode « auto » : le contacteur alimente le ballon d’eau chaude pendant les HC (heures creuses) et le coupe pendant les HP (heures pleines).
  2. Mode « 0 » : le cumulus est forcé hors tension en permanence.
  3. Mode « 1 » : le cumulus est forcé sous tension pendant les HP. Le contacteur repasse en mode « auto » dès les HC. Ce mode est utilisé en cas de manque d’eau chaude par exemple.

Si le tableau électrique est dans le logement, utiliser un contacteur silencieux afin de ne pas entendre son fonctionnement.

2. Installer et raccorder un contacteur jour nuit


2. Installer et raccorder un contacteur jour nuit

Avant de débuter l’installation couper le disjoncteur général situé généralement à côté du compteur afin de supprimer tout risque électrique.

Ensuite procéder ainsi :

  1. Ôter le capot du tableau électrique.
  2. S’équiper des gants isolants.
  3. Vérifier l’absence de tension entre les 2 bornes d’alimentation du tableau à l’aide d’un multimètre réglé sur V~. Ôter les gants isolants si hors tension.
  4. Poser côte à côte : le disjoncteur 20 A (le cas échéant), le disjoncteur 2 A et le contacteur jour nuit. Décaler éventuellement des disjoncteurs si le disjoncteur 20 A est existant.

  1. Alimenter les 2 disjoncteurs en partie haute à l’aide des 2 peignes (neutre peigne bleu bornes gauche des disjoncteurs, phase peigne marron ou noir bornes de droite).
  2. Raccorder les fils électriques alimentant le cumulus :
  • fil bleu neutre sur la borne 2 du contacteur ;
  • fil rouge (ou autre) sur la borne 4 du contacteur ;
  • fil vert/jaune sur le répartiteur de terre.

3. Raccorder le circuit puissance avec du fil H07VU 2,5 mm²:

  • borne neutre sortie du disjoncteur 20 A à la borne 1 du contacteur avec du fil bleu.
  • borne phase sortie du disjoncteur 20 A à la borne 3 du contacteur avec du fil rouge.

4. Raccorder le circuit commande avec du fil H07VU 1,5 mm² :

  • borne neutre sortie du disjoncteur 2 A à la borne A1 du contacteur avec du fil bleu ;
  • borne phase sortie du disjoncteur 2 A au fil relié à la borne C1 du compteur si possible avec de fil rouge ;
  • borne A2 du contacteur au fil relié à la borne C2 du compteur si possible avec du fil orange, marron ou violet (inversion C1-C2 sans importance) ;

5. Mettre la languette du contacteur sur « auto ».

L’installation est maintenant terminée. Remonter le capot du tableau et enclencher le disjoncteur général EDF.

3. Tester le fonctionnement du circuit électrique réalisé


3. Tester le fonctionnement du circuit électrique réalisé

Pendant la période HC, placer la languette du contacteur sur « 1 », elle doit immédiatement repasser sur « auto » : le circuit fonctionne et le cumulus doit être en chauffe.

Si la languette reste sur « 1 » c’est que la bobine n’est pas alimentée. Ôter le capot, s’équiper des gants isolants et vérifier le circuit commande : vérifier le câblage. S’il est correct, vérifier les tensions à l’aide du multimètre en voltmètre.

Si le ballon d’eau chaude ne chauffe pas alors que le contacteur est enclenché, s’équiper des gants isolants et vérifier le circuit puissance visuellement puis, s’il est correct, vérifier les tensions avec le multimètre.

Une dernière vérification : en période HP placer la languette sur « 1 », elle doit y rester. Penser à la remettre ensuite sur « auto ».

Si ces essais sont concluant, félicitation ! Le contacteur jour nuit est opérationnel, votre facture d’électricité s’en trouvera allégée.

Voir le catalogue ManoMano
Gants isolants

Conseils d’application

En cas d’impossibilité de raccorder les bornes C1-C2 du compteur, installer une horloge sur le tableau électrique et alimenter la bobine du contacteur avec le contact à fermeture de l’horloge. Les gestionnaires de chauffage ou d’énergie peuvent aussi alimenter le chauffe-eau via le contacteur jour nuit.

Ce qu'il faut prévoir pour installer un contacteur jour nuit

Savoir-faire


null

Les gestes techniques sont relativement simples : utiliser un multimètre, poser un appareil modulaire dans un tableau électrique, couper et dénuder un conducteur électrique, raccorder un conducteur et un peigne sur une borne à visser ou automatique. Il est nécessaire cependant qu’ils soient bien réalisés afin d’éviter tout dommage sur les biens ou les personnes.

Temps de réalisation


null

2 heures

Nombre de personnes conseillé


null

1 personne

Outils et consommables


null
  • Contacteur jour nuit 2 F - 20 ou 25 A - 230 V
  • Disjoncteur 1P + N (phase + neutre) 2 A
  • Disjoncteur 1P + N (phase + neutre) 20 A (s’il n’est pas déjà installé)
  • Peigne électrique (un bleu + un noir ou marron)
  • Fil H07VU 1,5 mm² bleu clair
  • Fil H07VU 1,5 mm² rouge
  • Fil H07VU 1,5 mm² orange, marron ou violet
  • Fil H07VU 2,5 mm² bleu clair
  • Fil H07VU 2,5 mm2 rouge

Équipements de protection individuelle


null
La liste ci-dessus est non exhaustive. Les équipements de protection individuelle sont à adapter à chaque situation de travail.

Voir les contacteurs pour tableau électrique

Guide écrit par:

Alain, Formateur en électrotechnique, Haute-Vienne, 12 guides

Alain, Formateur en électrotechnique, Haute-Vienne

Technicien supérieur en électrotechnique depuis bientôt 35 ans, j’ai toujours travaillé dans le domaine de l’électricité. J’ai tout d’abord exercé pendant 10 ans le métier de projeteur au sein d’une grande entreprise d’équipement électrique. J’ai ensuite évolué vers le métier de formateur pour adulte, toujours dans la même spécialité ; j’ai notamment mis en place et animé des formations qualifiantes d’électricien et de dessinateur. Je maîtrise les normes électriques les plus usuelles notamment la NF C 15-100 qui règlemente les installations électriques basse tension (jusqu’à 1000 V) et qui est considérée comme « la bible » des électriciens. J’anime également des formations sur le risque électrique ; je suis particulièrement sensibilisé à la protection des personnes et des biens. Le bricolage est un de mes loisirs favoris, j’ai notamment refait intégralement l’installation électrique d’une maison de montagne. C’est tout naturellement et avec plaisir que je souhaite faire partager mes connaissances en rédigeant des guides techniques pour ManoMano.

Les produits liés à ce guide