Le plus grand choix de bricolage

Conseils live avec nos experts brico

Comment entretenir son salon de jardin

Guide écrit par :
Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme

Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme

283 guides
Nettoyer son salon de jardin marque l’entrée des beaux jours. Selon son matériau, des précautions sont à prendre. Un salon de jardin en teck se dégrise puis reçoit l’application d’huile, un salon de jardin en plastique se nettoie à l’eau chaude et le mobilier de jardin en fer s’entretient avec une éponge humide.

Caractéristiques importantes

  • Matériau
  • Produit de nettoyage
  • Séchage
  • Protection

5 conditions pour bien nettoyer un salon de jardin


1. Nettoyez votre salon de jardin un jour de beau temps pour faciliter le séchage. Pour cela, consultez la météo et planifiez l’opération de nettoyage !

2. Pas de nettoyeur à haute pression à 10 cm du matériau, c’est le meilleur moyen d’endommager le traitement de surface qu’a reçu le matériau.

3. Un nettoyage s’accompagne d’un entretien soit d’un traitement c’est-à-dire, ravivez les couleurs du matériau avec un produit adapté (le matériau perd de son éclat à cause des UV) et nourrissez le bois.

4. Protégez votre salon de jardin avec des housses de protection lorsque vous ne l’utilisez pas pendant une longue période. Ça facilite le nettoyage, garantit !

5. Pas d’eau trop chaude, jamais de produit agressif ou abrasif et oubliez les instruments trop rugueux sous peine de rayer la surface du salon de jardin.

Nettoyer un salon de jardin en résine tressée




Le nettoyage s’effectue très facilement et se résume au passage d’une éponge imbibée d’eau et de produit vaisselle. Une eau légèrement tiède permettra de mieux nettoyer et de quitter les traces de terre au niveau des pieds des chaises et de la table.

Utilisez de la pierre d’argile si des traces persistent. Au préalable, enlevez la poussière logée dans les interstices des tressages.  

Nettoyer un salon de jardin en plastique


Ces salons de jardin sont faciles à nettoyer et plusieurs produits ménagers peuvent vous aider à cela. Commençons avec l'addition de la traditionnelle eau chaude avec du liquide vaisselle, ou mieux, de la lessive saint Marc à l’oxydrine. Vous pouvez également utiliser de l’alcool ménager : imbibez un chiffon et frottez sur les tâches tenaces, résultat assuré. Vous pouvez également mélanger l’alcool ménager dans de l’eau et dans un pulvérisateur dédié à cet usage. Il existe également des nettoyants dits Spécial PVC. Ces derniers contiennent des agents actifs qui éliminent les tâches sans abimer le matériau.

Blanchir un salon de jardin en plastique blanc

Vous pouvez blanchir votre mobilier de jardin en passant dessus une fois qu’il a été nettoyé un chiffon imbibé d’eau oxygénée.

Vous pouvez également utiliser de l’eau de Javel (diluée dans un seau d’eau). Rincez à grande eau après les avoir blanchi. Vous pouvez pour cela utiliser un tuyau d’arrosage avec une lance ou un nettoyeur à haute pression – utilisez-le éloigné du mobilier de jardin à rincer et en jet pluie.

Nettoyer un salon de jardin en métal



Les tables et les chaises de jardin en métal sont à nettoyer avec précaution et davantage encore s’ils sont simplement revêtus d’époxy – traitement de surface qui une fois rayé laisse apparaitre la corrosion. Pas de nettoyage à grande eau cette fois-ci mais avec une éponge humide imbibée de produit vaisselle ou de lessive saint Marc.

S’il s’agit de métal laqué, vous pouvez quitter les tâches en saupoudrant de bicarbonate de soude et en frottant légèrement. Pour tous ces nettoyages, il est primordial de bien sécher le salon de jardin. Attention de ne jamais utiliser un produit abrasif. L'entretien du métal se fait avec des produits spécifiques. 

Nettoyer un salon de jardin en teck


Le teck, comme l’eucalyptus, est un bois exotique. Son nettoyage est simple : de l’eau chaude avec une éponge et une brosse nylon suffisent à le décrasser. Si vous ajoutez à cela du savon noir, votre salon de jardin en bois exotique sera impeccable. Le bois exotique ne craint pas l’eau, rincez vos chaises longues, vos dessertes en teck et votre salon de jardin pour ne pas laisser de résidus de nettoyage.

Traiter le bois exotique

Le bois exotique peut griser avec le temps pour cela, il est conseillé d’utiliser un dégriseur qui rendra au bois sa teinte initiale. Le dégriseur est appliqué au pinceau sur un salon de jardin correctement nettoyé. Vous avez ensuite le choix entre de l’huile et un saturateur.

Ces deux produits sont très proches à l’exception que l’huile est davantage écologique et pour cette raison nous vous la conseillons. Bien traiter son salon de jardin en teck demande un certain coup de main et de l’huile… de coude !

Nettoyer un salon de jardin en osier et en rotin



Un peu comme la résine lorsqu’elle est réellement tressée (l’entrée de gamme imitant la tresse car thermo-moulée), les salons de jardin en osier et en rotin demandent un nettoyage minutieux car leur tressage permet à la poussière de s’incruster.

Avant de nettoyer à l’eau chaude et à la lessive saint Marc ou au produit vaisselle, nous vous conseillons de les dépoussiérer. Pour cette opération, tous les procédés sont bons : plumeau, chiffon, aspirateur, soufflette avec compresseur… l’objectif étant d’avoir un matériau exempt de poussière avant son lavage. Pour le reste, c’est passage de brosse nylon. Une fois qu’il est sec, nourrissez l’osier et le rotin avec de l’huile de lin (lustrez avec un chiffon doux). L'entretien du bois se fait avec des produits spécifiques.
Avez-vous trouvé ce guide utile ? Oui
0 votes utiles
Guide écrit par :

Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme 283 guides écrits

Sébastien, Rédacteur, Puy-de-Dôme

A l’issue d’études dans le commerce, j’ai appris par opportunité la profession de charpentier. Noble mais dur métier, les hivers et la pluie m’ont incité à descendre des toits et à pousser les portes d’une quincaillerie où sans grande surprise, je me suis retrouvé quincaillier.

De vis en boulon, j’ai travaillé au fil des années dans tous les rayons de magasins de bricolage où j’ai eu le loisir d’apprendre l’utilité et le fonctionnement de tout ce qui s’y vendait. Entre deux magasins, je n’hésitais pas à travailler comme serrurier, couvreur, menuisier ou dans le secteur industriel.

Mon expérience terrain conjuguée à mes connaissances techniques me permet de jauger le vrai du faux dans le choix des outils et équipements. Préférant restituer un conseil désintéressé à l’écrit que me répéter du lundi au samedi dans un magasin, il était naturel que je me dirige vers le métier de rédacteur.