Comment entretenir la pelouse

Comment entretenir la pelouse
Chapitres :
Guide écrit par :
Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne

120 guides
Pour entretenir une pelouse, il faut évidemment la tondre régulièrement, mais cela ne suffit pas pour qu'elle ait un bel aspect. D'autres interventions sont aussi indispensables comme l’apport d’engrais, le chaulage, le regarnissage, le désherbage, la scarification, l’arrosage...

Caractéristiques importantes

  • Qualité de la semence
  • Apport d’engrais
  • Chaulage
  • Désherbage
  • Arrosage

Un gazon tondu est un gazon fortifié


Il faut évidemment adopter un compromis. La fréquence de tonte varie suivant le résultat recherché et… le temps disponible ! Mais sachez que les séances de tonte seront beaucoup plus longues et difficiles si vous espacez ces opérations.
  • Il faut tondre au moins une fois par semaine d'avril à fin juin, et de septembre à fin octobre ; ces deux cycles correspondent aux périodes où la pousse est maximale.
  • Un gazon d'ornement qui nécessite une coupe très courte, de 2 à 3 cm, peut être tondu deux fois par semaine. À noter cependant qu'un tel gazon supporte moins bien le piétinement et la sécheresse. 
  • Une pelouse de détente est tondue à 5 cm, voire un peu plus long si elle est fréquemment piétinée.
  • Quel que soit votre objectif, ne coupez pas plus de 1/3 de la hauteur de l'herbe.
  • En été et en période de sécheresse, la coupe devra être un peu plus longue au niveau des bordures.
  • Si votre tondeuse est équipée d'une système d'éjection latérale, faites en sorte d'éjecter l'herbe vers l'intérieur de votre pelouse et non sur les bordures, sur les massifs ou contre le mur de la maison ! 
  • Tondez les bordures et au pied des arbres à l'aide d'un coupe-bordure électrique ou d'une cisaille à main. Attendez que la rosée se soit évaporée avant de tondre.

Entretien du gazon et déchets de tonte : comment les recycler


Les déchets de tonte peuvent rapidement devenir un problème lorsque l’amas est important.
Que votre tondeuse soit équipée ou non d'un bac de collecte, l'herbe coupée sera ramassée (au râteau ou avec un balai à gazon) et ajoutée à votre tas de compost, ou encore éparpillée en paillis au pied des arbustes, dans les massifs de fleurs, ou autour des plants de légumes, en veillant à ne pas dépasser 5 cm de hauteur (risque de fermentation).
Les tondeuses équipées du système mulching vous dispensent de l'étape de ramassage, car l'herbe est broyée très finement. Cependant des passages répétés peuvent aboutir à une accumulation de déchets qui riquent d'asphyxier le gazon.
Alternez dans ce cas avec un système de coupe sans mulching et ramassez l'herbe.

4 recommandations pour bien arroser sa pelouse


La fréquence des arrosages varie suivant les types de sol. Il est conseillé d'arroser une ou deux fois par semaine en période estivale et en l'absence de précipitation.
  1. Comme pour les légumes, il est préférable d'apporter une quantité d'eau suffisante (5 à 10 mm) d'eau en seul arrosage plutôt que de pratiquer des arrosages légers en plusieurs fois.
  2. Si votre sol est très sableux, arrosez moins, mais plus souvent. Utilisez pour cela un appareil d'arrosage par aspersion. Afin d'éviter les pertes par évaporation, n'arrosez pas en journée.
  3. Vous pouvez utiliser un programmateur pour déclencher l'arrosage en début de nuit.
  4. En cas d'absence prolongée, complétez votre système d'arrosage d'une sonde qui détectera l'humidité du sol et déclenchera l'arrosage automatique en cas de sécheresse.

Comment enlever la mousse de la pelouse


A la fin de l'hiver, vous avez probablement remarqué que des plaques de mousse ont envahi le gazon, en particulier dans les endroits recevant peu de lumière, sous les arbres ou le long d'un muret. Il est important d'éliminer cette mousse qui asphyxie le sol et étouffe votre gazon. Il existe plusieurs moyens pour cela, mais le plus efficace est sans conteste la scarification.

Scarifier la pelouse

La scarification consiste à passer un outil, le scarificateur, pour aérer le sol et faciliter les échanges, et surtout pour éliminer cette mousse et le feutrage (accumulation des vieilles racines mortes et sèches) qui se sont formés à la surface du sol. Cette opération est indispensable sur une pelouse ancienne, en sol lourd ou soumis à un piétinement important.
Dans la plupart des cas, un seul passage par an suffit, le plus souvent au début du printemps, mais on peut aussi scarifier en automne. Croisez les passages du scarificateur, en particulier si votre gazon est très dégradé. Comme pour les tondeuses, il existe plusieurs types de scarificateurs, manuel, électrique ou à moteur thermique.

Désherber la pelouse pour un green sans mauvaises herbes


En règle générale, tondre régulièrement empêche les mauvaises herbes de pousser. Arrachez les herbes irréductibles (pissenlit, plantains, renoncules, etc.) lorsque le sol est humide, en vous aidant pour cela d'un couteau ou d'une gouge.

Préférer les procédés naturels pour désherber la pelouse

L’utilisation d’un herbicide sélectif n’est recommandée que si votre gazon est vraiment envahi, en respectant bien les conditions d'emploi. Les désherbants chimiques polluent les sols et il existe de nombreuses alternatives comme le purin d’ortie pour désherber votre gazon de manière écologique.

Comment nourrir le gazon : entre fertilisant et terreau

Terreau pour gazon : fertiliser le sol


Le terreautage est l'épandage de terreau ou de compost bien mûr à raison d'environ 2 pelletées de terreau par m2 pour fertiliser le sol.
On pratique souvent le terreautage après la scarification.

Engrais pour pelouse : booster la croissance 


Vous trouverez des engrais spécial gazon à libération progressive des éléments nutritifs.
Vous pouvez aussi utiliser un engrais choc pour faire repartir plus vite une pelouse dégradée. Arrosez toujours après une fertilisation pour dissoudre les engrais dans la terre.

Regarnissage ou comment regarnir une pelouse


Des zones dénudées ou des plages clairsemées peuvent apparaître dans votre pelouse. On peut y remédier par le regarnissage.
Commencez par griffer le sol aux endroits à ensemencer et répandez à la volée des graines de semis pour regarnissage, dont la composition est la plus proche possible du mélange en place afin d'éviter les différences d'aspect de l'herbe. Griffez légèrement avec le râteau pour enfouir les graines ou recouvrez de terreau.
Tassez avec une planchette, vos pieds, ou encore un rouleau à gazon pour les surfaces importantes et arrosez en pluie fine.
En quelques semaines, le gazon est regarni et sera d’un vert uniforme !

Conseil d’application

Pour vous faciliter la tâche, une astuce consiste à enchaîner, au début du printemps, la scarification, le regarnissage et le terreautage au cours de la même journée.
Guide écrit par :

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne 120 guides écrits

Jean-Marie, Jardinier passionné & auteur, Auvergne
Haut comme trois pommes, je travaillais déjà au jardin familial. C'est peut-être de là qu'est né mon intérêt pour les plantes et le jardinage. Il était donc logique pour moi de suivre des études à la fois en biologie végétale et en agronomie.

 

Accédant à la demande de divers éditeurs, j'ai écrit en 25 ans de nombreux livres sur la thématique des plantes, des champignons (un sujet qui me tient à cœur), essentiellement des guides d'identification dans un premier temps, mais très vite aussi par la suite, sur le jardinage, renouant ainsi avec la première passion de mon enfance.

 

J'ai aussi collaboré régulièrement à plusieurs magazines spécialisés dans le domaine du jardinage ou plus généralement de la nature. Comme il n'y a pas de jardinier sans jardin, c'est dans un petit coin de l'Auvergne que je cultive le mien depuis 30 ans et où je mets en pratique les méthodes de culture que je vous conseille.

Les produits liés à ce guide